Livres
399 102
Comms
1 403 596
Membres
298 150

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait de Chouette, une ride ! ajouté par loana585 2013-12-09T21:48:14+01:00

" - Je suis sûre, murmure-t-elle les yeux dans le vague, qu'un jour on pourra communiquer avec les animaux.

[...]

- T'es dure, quand même. Appelle les "les garçons" sinon ils vont se vexer. "

Afficher en entier
Extrait de Chouette, une ride ! ajouté par loana585 2013-12-09T21:46:09+01:00

" A la base, il me semble que j'avais adopté un animal de compagnie, pas une Calamity Chienne. "

Afficher en entier
Extrait de Chouette, une ride ! ajouté par yanglol 2012-06-19T13:16:39+02:00

Sans plus attendre, je la tire près de lui et la pousse brusquement vers le bonhomme, sur lequel elle évite de justesse de s’effondrer.

Technique de drague niveau sixième, mais c'est l'intention qui compte.

Afficher en entier
Extrait de Chouette, une ride ! ajouté par feedesneige 2015-06-24T16:24:45+02:00

chapitre 1

Branle-bas de combat !

Je suis devenue une mère au foyer, et il n'y a pas de meilleur job.

Céline Dion

6 heures

Lever bondissant (en sursaut) sitôt que retentit la sonnerie du réveil.

El Marido à côté de moi n'a pas bougé d'un cil, les écouteurs du casque plaqués contre ses oreilles diffusant en boucle son album préféré, telle une berceuse perpétuelle.

6 h 01

Électrisée mais dans le coaltar, j'enfile un jean sur mon pyjama, et me fais attaquer par ma chienne de cinq kilos qui veut que je la sorte.

6 h 05

Je la supplie à voix basse de ne pas se soulager sur le parquet. Le taux de probabilité pour qu'elle accepte est déterminé par son humeur du moment. OK je ne me brosse pas les dents, OK je ne prends même pas de petit déj, mais pitié, pitié Chochana, laisse-moi au moins faire pipi avant toi.

6 h 07

Comme chaque matin, mon cerbère miniature aux fesses, j'ai encore battu un record de fulgurance aux toilettes. Et dire que si j'avais été un homme, j'aurais pu m'en vanter auprès de mes potes… En même temps, de savoir que les garçons éprouvent une gloire quelconque à rivaliser au sujet de la puissance de leur jet d'urine donne-t-il vraiment envie d'être une des leurs ?

6 h 08

Non, hein ?

Merci mon Dieu de m'avoir faite femme.

6 h 15

La Choch' s'ébroue gaiement sur la pelouse de la résidence ornée d'un petit panneau, ignoré de tous, portant la mention « Interdit aux chiens ».

Afficher en entier
Extrait de Chouette, une ride ! ajouté par Djczq 2015-04-07T23:01:06+02:00

Et pourtant, c'est tellement différent. Qu'est-ce qu'une eau pour se détendre s'il n'y a pas de bulles dedans ? Que sont des enveloppements de glaise s'ils ne sont pas suivis d'un enveloppement dans un peignoir chaud et moelleux ? Hein ? Eh ben rien de plus que de la gadoue et du pipi de nuage.

Ça suffit, maintenant, j'ai bien profité de ces fausses vacances. Je veux rentrer chez moi !

Afficher en entier
Extrait de Chouette, une ride ! ajouté par Djczq 2015-04-07T23:00:47+02:00

Dommage tout de même que je navigue à vue (ce qui n'est absolument pas le cas de le dire), l'essentiel de ce que je parviens à distinguer se résumant à de larges taches vertes, immenses et bruissantes, qui surmontent d'autres taches marron plus longues que je devine recouvertes d'écorce quand je les touche.

Je n'y peux rien, je suis si myope que je n'ai pas besoin d'être bourrée pour risquer de sauter au cou d'un inconnu, il me suffit juste d'enlever mes lunettes.

Afficher en entier
Extrait de Chouette, une ride ! ajouté par Djczq 2015-04-07T23:00:30+02:00

Elle prend de l'ampleur tandis que nous nous mettons tous les quatre à courir instinctivement vers un abri-sous-roche devant lequel nous sommes passés quelques instants plus tôt.

L'asile est providentiel, et la nuit, avant que les lourds nuages gorgés d'eau ne l'assombrissent totalement, était éclairée d'une pleine lune. Je frissonne lorsque je pense à ce qu'elle évoque dans l'un de mes romans. Pourvu, oh mon Dieu, pourvu que ce Basil n'ait aucun rapport avec le Loverboy qui sévit dans Au secours, il veut m'épouvanter !

Afficher en entier
Extrait de Chouette, une ride ! ajouté par Djczq 2015-04-07T23:00:26+02:00

Moi (qui m'éloigne rapidement, avec Clotilde à mes trousses). – Je vais te gerber dessus et tu l'auras bien mérité…

Passage aux toilettes, pour m'éponger grosso modo avec des serviettes en papier.

Le temps de troquer ma dégoulinante loque violette contre la chemise de mon cousin et le jupon noir qui était sous la robe de ma copine, et me voilà de retour dans le couloir qui mène à la salle, avec une seule envie, rentrer à l'hôtel.

Afficher en entier
Extrait de Chouette, une ride ! ajouté par Djczq 2015-04-07T23:00:07+02:00

J'en prends un aussi, espérant qu'en le boulottant très vite, ma conscience pensera que c'est du pâté et non du foie gras que j'ingurgite. L'aliment dont j'avais juré arrêter de me gaver, par fraternité envers ces pauvres oies qui, elles, n'ont pas le choix.

J'attrape ensuite Clotilde par le bras, et l'entraîne en direction de mon cousin Ruben, que je viens d'apercevoir.

La quarantaine, grand, voûté, dépressif chronique, sauf quand il est amoureux, ce qui ne lui arrive pas souvent vu l'air de chien battu qu'il affiche en permanence.

Afficher en entier
Extrait de Chouette, une ride ! ajouté par Djczq 2015-04-07T22:59:57+02:00

– Celle-là même. Non, mais c'est une chouette fille, en réalité. En plus elle est célibataire, donc c'est la personne idéale pour me tenir la chandelle. Allez, c'est décidé, je vais réserver un sublime hôtel sur place, je pars quelques jours. Aaaaahh, je suis trop contente ! dis-je en embrassant la carte, reconnaissante.

Avant qu'Aaron n'ait pu protester, on frappe à la porte de la chambre.

Afficher en entier