Livres
614 223
Membres
711 644

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Cindy-12 2022-09-24T10:27:47+02:00

« Il est arrivé dans mon dos, a volé une petite pomme de terre de l’assiette et m’a embrassée sur l’épaule, à la base du cou. Chose que j’ai honte d’avoir tant appréciée !

— Ça sent bon, chaton ! m’a-t-il dit de sa voix grave.

Je l’ai senti se raidir quand il s’est aperçu de son geste, puis il s’est écarté.

Le reste de la soirée était très étrange. Un peu gênant, mais en même temps naturel. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par Cindy-12 2022-09-24T09:52:30+02:00

« Je suis Teekon, Président des Devil’s Lycans et alpha de meute, je suis un guerrier et je vais me battre pour cette femme, peu importe les obstacles sur ma route.

Elle est mienne désormais. »

Afficher en entier

Chapitre 4 :

Brynn

«… Il me tend la bouteille de lait, me mettant au défi de boire comme lui et après lui, à même la bouteille. Je suis, ou plutôt j’étais, une femme de défis, et je me surprends à vouloir la redevenir devant lui. Alors je bois deux grandes gorgées, sans le quitter des yeux.

Pas sûre que j’y trouve l’apaisement recherché tant la tension sexuelle règne dans cette pièce.

– Un vrai charton, souffle-t-il en essuyant de son pouce la goutte de lait qui glisse du coin de ma bouche pour l’amener à la sienne.

Une vraie chatte en chaleur oui !

– Le bain de minuit est pas mal pour faire baisser la… tension ! dit-il contre mon oreille.

Il m’embrasse à nouveau sur le bord de ma mâchoire puis s’en va vers le bureau, me laissant pantelante.

Oh, Seigneur, c’était quoi ça ?

Ressaisis-toi, ma grande ! Tu as trente-deux ans, pas quinze !

Je décide de retourner me coucher, en colère contre mon propre comportement de midinette.

Un bain de minuit dans une eau qui avoisine les zéros ! Complètement taré ! …»

Afficher en entier

Chapitre 2 :

Teekon

«… Un loup imprégné a une faiblesse, et cette nana est devenue la mienne apparemment.

— Tu es qui et tu veux quoi ? attaqué-je pour garder l’avantage.

— Brynn Silverwood.

Je me redresse et fonds sur elle. Elle a du cran, car elle ne bouge pas d’un pouce quand je me positionne contre elle, la forçant à lever le regard.

— Où est Roman ? Qu’est-ce que tu fous à la nuit tombée avec deux gosses et habillée comme une Californienne ?

— Roman est mort il y a un an et…

— TU MENS ! lui hurlé-je dessus, faisant rappliquer mes frères de chaque côté.

— C’est pourtant le cas ! dit-elle avec aplomb, ce qui plaît à mon loup.

— Le lien n’est pas rompu !

— Quoi ? Quel lien ?

— T’es pas au courant ? dis-je abasourdi.

— Je viens de me taper quatre heures de route pour échapper à des malades qui sont venus m’agresser chez moi ! Je n’ai plus rien, je n’ai même pas de quoi nourrir mes enfants ! Alors, votre langage codé auquel je ne comprends rien, ça va cinq minutes !

Je reste là, me demandant comment cette femme a pu être à mon frère alors qu’elle est mienne ! Nous ne pouvons avoir la même âme sœur ! …»

Afficher en entier
Extrait ajouté par Lilyromi 2022-09-08T08:54:51+02:00

Je pose les mains sur le toit et l’observe. Je dois avouer qu’elle a des formes sacrément appétissantes, moulées dans un de ces pantalons de gonzesse fluide, et ses cheveux sont rassemblés en une queue de cheval haute. Je m’imagine aussitôt l’enrouler autour de mon poing pendant que je la baise par derrière.

Je cogne contre la vitre, perturbé par les pensées qui ne devraient pas m’assaillir maintenant alors que je ne sais rien de cette nana. Elle sursaute et se repositionne en me jetant un regard noir.

Je sens les battements de mon cœur accélérer et mon loup commencer à gratter sous ma peau.

— Sors de ta caisse ! crié-je pour qu’elle m’entende à travers la vitre.

— Je suis venue voir Roan !

— Je suis Roan. Maintenant sors de ta putain de caisse !

Elle me considère encore un instant avec dédain et cela ne devrait pas m’atteindre tant j’en ai l’habitude, mais allez savoir pourquoi, cela m’emmerde royalement. Puis elle déverrouille la portière pour sortir. Je me pousse, pose mes fesses sur son tas de boue et croise les bras. Je sens Mahigan et Amarog dans mon dos, prêts à intervenir.

Mais quand je vois la nana se poser devant moi, adoptant ma position, à savoir menton haut, et bras croisés, je sais que je ne suis pas en danger.

Par contre, ce que je n’avais pas anticipé, c’est l’effet dévastateur qui parcourt mon corps quand mon regard plonge dans le sien. En fait, j’aurais pu l’anticiper si j’avais compris les signes juste avant.

Mon cœur cogne plus fort dans ma poitrine, mon sang bouillonne dans mes veines et mon loup s’excite et menace de sortir.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Lilyromi 2022-09-08T08:53:43+02:00

— BRYNN VIENS ICI ! entends-je Teekon crier dans mon dos.

Je me retourne pour le voir arriver à grandes enjambées, son aura impressionnante et ténébreuse emplissant le couloir, puis lui fais un doigt d’honneur très puéril avant de retourner dans la salle. Je sais que je ne devrais pas échauffer la bête, mais c’est plus fort que moi. Avec ses jambes de géant, il me rattrape alors que je suis au centre de la salle, et agrippe mon poignet.

— Qu’est-ce que tu fous là ? rugit-il en me ramenant à lui.

— Laisse tomber ! Je dérange, je vais appeler une dépanneuse.

— Pourquoi une dépanneuse ? Et qu’est-ce que tu fous en ville putain ? Je t’avais interdit de sortir !

— Va falloir te calmer Teekon parce que je ne suis pas une des salopes que tu baises ou une de tes employées ! dis-je en arrachant mon bras à sa poigne. J’avais envie de sortir et de passer du temps avec mes enfants en ville pour leur acheter des choses dont ils avaient envie ! Tu n’as pas à m’interdire quoi que ce soit ! Parce que si tu crois que je vais t’obéir, tu peux te fourrer ton interdiction où je pense !

Il s’approche un peu plus de moi mais je refuse de reculer sous la menace de son corps. Je suis consciente que tous les regards sont sur nous, médusés de voir que je tiens tête à leur chef, mais je ne fais pas partie de leur satané club moi !

Afficher en entier
Extrait ajouté par Lilyromi 2022-09-08T08:09:23+02:00

— Ferme-la ! Tu envoies tes toutous me peindre un joli tableau de l’imprégnation et puis dès que j’ai le dos tourné tu fourres ta queue ailleurs !

— Tu me casses les couilles, Brynn ! crié-je à mon tour, essayant de maîtriser ma rage. Tout ce que tu as entendu sur l’imprégnation est vrai, et si tu me laissais le temps de t’expliquer ce que tu as vu, tu te rendrais compte que tu piques ta crise pour que dalle !

— Et puis, quoi ? Tu vas me dire qu’elle ne compte pas, que ce n’est qu’une chienne, que c’est moi la femme de ta vie ! Va te faire foutre, Teekon !

Je fonce sur elle si vite qu’elle n’a pas le temps d’esquisser le moindre geste, et je la coince contre la baie vitrée.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Lilyromi 2022-09-08T08:08:26+02:00

— Oh mon Dieu ! murmure Brynn tétanisée.

Je la sens trembler de tous ses membres, et elle recule un peu plus contre le lit. Je sens sa peur de ne pouvoir protéger ses enfants devant mon loup. Elle le craint. En même temps, ce n’est pas tous les jours que l’on voit un loup, dont la taille est deux, voire trois fois supérieur à un loup lambda.

— Il ne te fera aucun mal Brynn, lui dit Mahigan. Fais-lui confiance.

— Comment veux-tu que je fasse confiance à un monstre !

Ses mots me font mal, même si je sais qu’ils sont dits sous le coup de la peur. Je suis un monstre certes, avec mes ennemis et ceux de la meute, mais jamais je ne le serai avec elle et les petits.

Je maudis mon frère de ne pas lui avoir révélé qui il était et ce que les enfants allaient devenir en grandissant. À cause de lui, mon lien avec Brynn est menacé.

Mon loup avance doucement, tête basse et oreilles tombantes en guise de soumission. Il n’y a que devant elle qu’il se comportera ainsi. Il n’y a qu’elle qui peut nous mettre à genoux.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode