Livres
505 458
Membres
513 172

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

- Lady Linette ?

- l'espèce de grappin au poignet non enregistré que vous avez utilisé pour vous tirer d'affaire plus tôt dans la soirée.

Sophronia releva les manches montrant le bandage d'un côté et l'absence complète de cracheur dans l'autre.

- Je crains de l'avoir perdu dans la même bataille. Vous voyez, j'ai dus le laissé accroché pour pouvoir passer par la trappe.

Ladylinette parut scéptique.

Sophronia resta debout immobile, sans ajouter quoi que ce soit qui aurait montré une tromperie directe. Elle mettait en oeuvre, avec une grande maîtrise, toutes les leçons que Lady Linette, elle même lui avait enseignées.

- Parfois mademoiselle Temminnick, je m'inquiète du fait que nous vous éduquons trop bien.

Afficher en entier

Sophronia se mordit la lèvre, à la fois ravie et terrifiée de toujours avoir son affection. "Nous n'avons pas encore appris à écrire des lettres dans un but précis"

Le jeune homme se calma et sa voix se fit ronronnante "Avez vous appris comment faire d'autres choses dans un but précis?"

Sophronia se sentait en terrain plus sûr maintenant qu'il flirtait : "Lady Linette nous a appris des techniques de séduction." Elle baissa les yeux, puis regarda en direction de la lande grise, lui présentant son profil qui était plus tôt joli - c'était du moins ce que disait Mademoiselle Géraldine.

Cette affirmation choqua Félix, comme prévu. Il avala sa salive plusieurs fois avant de dire, d'une voix presque aussi aiguë qu'un an auparavant : "Vraiment ?

- Oh oui, vraiment. Voudriez-vous que je vous montre?

J'ai besoin de m’entraîner sur un homme véritable.

- Ce serait très bien", couina-t-il véritablement cette fois-ci.

(...) - Petite info: Sophronia a testé la fameuse technique de séduction sur Félix. :-D -

Lady Linette aurait été fière d'elle.

Félix Mersey était bel et bien mordu. Il se pencha en avant, glissant vers elle sur le banc comme attiré par un aimant.

Sa voix n'était presque plus qu'un murmure.

"Juste ciel... Ria"

......

Et voilà, extrait terminé ! Mais le passage continue dans le livre et il est vraiment exaltant ! Je vous ai donné quelques morceaux, pour le découvrir en entier, lisez le roman ! ;-)

Perso, le tome 3 est mon préféré. :-P, Claire2002

Afficher en entier

Si, hélas. Il me semble que je me suis fiancée en secret avec ton frère. "

Dimity haussa les sourcils. "Oh, bonté divine. Même si j'aimerai t'avoir comme belle soeur, bien entendu. "

Afficher en entier

Savon détourna le regard et pardonnable quelque chose sous capté.

Puis il dit, abruptement : " vous allez danser avec ce richard de Félix, n'est ce pas ? À cette bêtise de bal avec votre famille ?

-Oui. "

Afficher en entier

Le professeur Lefoux était le plus effrayant de l’école. Elle enseignait les gadgets mortels, les armes à impact important et l’infiltration dans le monde universitaire. Même Sophronia était aussi terrifiée qu’impressionnée par son visage, son attitude et ses capacités. Ce n’était cependant pas le genre de professeur qui vous accostait dans les couloirs, pas pour intercepter une élève qui était déjà en retard en classe.

Sidheag, contrôlant sa surprise, affronta l’austère personnage. Elles étaient presque de la même taille. Le professeur Lefoux était la seule personne de l’école à côté de qui la tenue de gouvernante de Sidheag semblait plaisante et abordable. Sophronia trouva que l’enseignante paraissait avoir sorti sa tête hors d’un véhicule lancé à grande vitesse. Tous ses cheveux étaient ramenés en arrière autour de son visage lisse, lui donnant l’air étiré.

« Oui, professeur, en quoi puis-je vous aider ? »

Même Sidheag savait quand elle devait se montrer polie.

« Vous avez reçu – le professeur Lefoux s’interrompit, l’air troublé, si on pouvait imaginer qu’une telle chose soit possible – un pigeon. » Sidheag blêmit.

Afficher en entier

Le thé, une fois servi, eut son effet habituel : il engendra le confort et délia les langues. C'est ça, le thé, se dit Sophronia, pas étonnant qu'il soit considéré comme une arme vitale en matière d'espionnage.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode