Livres
625 407
Membres
732 139

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par Vagabonde16 2022-11-24T13:48:41+01:00
Or

Un livre lu en quelques heures, très addictif. Les trois histoires sont très intéressantes, on apprend énormément sur les coutumes peuls. J'aurais vraiment aimé en lire davantage sur ces femmes, notamment Ramla et sa vie conjugale. Je conseille vivement ce roman.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par fabiolaNG 2022-11-03T20:15:12+01:00
Diamant

sans doute l'un de mes favoris tout est bien fait je vous le conseil vivement

Afficher en entier
Commentaire ajouté par chloton_66 2022-10-27T00:17:21+02:00
Or

Ce roman, inspiré de faits réels, nous plonge vraiment dans la société camerounaise qui méprise ouvertement les femmes. Cette lecture était très intéressante et malheureusement trop courte. Les trois histoires relatées sont à glacer le sang et sont un peu dures à lire (attention aux âmes sensibles). Cependant je trouve qu'il est important d'ouvrir son esprit à d'autres pays et cultures et de comprendre que les droits des femmes doivent évoluer.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par WENDYDYDY27 2022-10-11T13:32:25+02:00
Argent

Roman qui a obtenu le Prix Goncourt des Lycéens 2020.

Le portrait de 3 jeunes femmes fortes, nées au Sahel prises dans les tourmentes des traditions où leurs droits sont inexistants.

Elles apprennent dès l'enfance la « patience ».

Un récit à la fois réaliste et révoltant qui se lit rapidement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par loeilnoir 2022-09-12T10:14:10+02:00
Or

Les Impatientes a obtenu le Prix Orange du livre en Afrique 2019 et le Prix Goncourt des lycéens 2020. Ce livre écouté en version audio, est d’une force bouleversante, révolté, révoltant et magnifique. Je salue le courage de son auteure, qui en s’inspirant de sa propre vie, livre un témoignage essentiel sur les violences faites aux femmes à travers le mariage forcé et la polygamie.

En puisant dans sa douloureuse expérience, l’auteure nous conte les destins enchevétrés de trois femmes, Ramla, Hindou et Safira, camerounaises et musulmanes qui, à des âges différents, vivent la même soumission auprès d’un mari qu’elles n’ont pas choisi. A tour de rôle, ces femmes prennent la parole et racontent leur chemin de croix, ce qu’elles ont subi au sein même de leur famille. Cela commence par le mariage, le même jour, de deux soeurs. Ramla, était jusqu’alors une studieuse lycéenne de 17 ans, se destinant à des études de pharmacie. Amoureuse d’un jeune homme de son âge, elle envisage l’avenir auprès de lui. Mais son père et ses oncles en décident autrement et la marient de force à Alhadji Issa, un homme d’affaire riche et puissant qui possède déjà une première épouse, Safira avec qui il a des enfants. La soeur de Ramla, Hindou, est quant à elle mariée à son cousin, Moubarak, un homme violent qui a déjà tenté de la violer par le passé et qui n’attend qu’une chose, faire d’elle une épouse soumise. Hindou aura beau supplier son père de la préserver de ce mariage, elle sera remise aux mains de son tortionnaire. Arrachées à une vie jusque là heureuse, les deux soeurs vont alors vivre leur existence maritale tel un cauchemar, au sein de la « concession » dominée par le mari qui a tout pouvoir. Reléguées au rang d’objet, l’une violée, l’autre accusée des pires maux, elles doivent tout faire pour séduire et contenter leur époux, au risque de se voir destituer de leur rang et remplacer par une autre. C’est ce qui est arrivé à Safira, la fidèle épouse depuis plus de vingt ans d’Alhadji, qui est bouleversée par la venue de Ramla, et qui ne peut se résoudre à partager son époux. Mais a t-elle le choix puisque depuis son adolescence, sa famile lui répète sans relâche qu’elle doit tout accepter de la part de son mari ? Et lui répète sans relache qu’elle doit être patiente! « Mounyal! », le maître mot de toute femme désireuse de préserver son foyer!

Confrontée à des scènes difficiles, horribles même, j’ai juré au cours de ma lecture un nombre incalculable de fois, en sachant que ce récit, sous couvert de fiction, offre l’image d’une réalité consternante. Sidérée et pourtant bien consciente que ce genre de situation au 21ème siècle est monnaie courante dans les pays sahéliens, j’ai écouté, révoltée, les mots de Djaïli Amadou Amal, portés avec conviction par Léonie Simaga, lectrice qui prête à la perfection sa voix aux différents personnages: désespérée et suppliante quand il s’agit de prendre le rôle d’Hindou, soumise pour Ramla, et révoltée pour Safira. Le style sans fioriture de l’auteur expose les sentiments de chacun des personnages, de manière acérée et abrupte, le lecteur ou l’auditeur se met aisément à la place des protagonistes et on ne peut qu’être accablé par ce que vivent ces « épouses », au sein de leur concession. Un coup de projecteur sur les violences faites aux femmes qui font écho encore et toujours à d’autres violences conjugales… A lire et à faire lire jusqu’à ce que les choses changent un jour. J’ai particulièrement apprécié la note d’espoir livrée par la touche finale de ce récit.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par fleuravril 2022-09-01T10:09:17+02:00
Lu aussi

C'est un livre très intéressant qui m'a davantage touchée sur la fin. Il se lit très facilement et très rapidement. Néanmoins, le thème traité n'a pas d'intérêt particulier pour moi donc je n'ai pas lu cette œuvre avec passion.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kura-kura 2022-08-13T11:46:19+02:00
Or

J’ai vraiment beaucoup aimé ce livre, inspiré de fait réels, il m’a glacée le sang. Plein de la détresse de ces pauvres gosses qui ne sont pas encore des femmes forcées à une façon de vivre indigne d’un être humain. Données en pâture à des hommes qui jouissent d’un statut supérieur. Ce qu’elles veulent n’a aucune importance. Leur arrivée au sein d’une « concession » provoque la haine et la méchanceté des femmes déjà installées. Pas de fraternité ni d’amour dans cette culture et dans cette religion, faites seulement pour honorer les hommes.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par FIFI33 2022-08-02T11:03:12+02:00
Diamant

L'incroyable portrait de 3 jeunes femmes prises dans les tourmentes des traditions. L'incroyable récit d'une quête de liberté.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par SarahsReading 2022-07-24T14:42:25+02:00
Or

Trois portraits de femmes fortes, courageuses et déterminées. Ramla, Hindou et Safira sont liées par un même refus du sort qui leur est imposé, une même résilience.

Trois femmes qui sont nées au Sahel, un pays où leurs droits sont inexistants.

Dès l'enfance on apprend aux jeunes filles la « patience ».

Un mot qui revient sans cesse tout au long du livre, qu'il en devient étouffant, irrespirable, comme le sont leurs conditions de vie.

Le terme « patience » pour ne pas dire « soumission ».

L'autrice dénonce dans une écriture à l'état brut et sans tabous le mariage forcé, le viol conjugal, les violences, la, polygamie… le quotidien des femmes qui sont considérée comme des objets, n'ayant aucun choix. Des poupées qui appartient à leurs pères, aux maris, aux oncles et qui décident de leurs avenirs.

Chaque femme est dans la même situation et pourtant elles sont isolées et on leur apprend à se monter les unes contre les autres.

Je vous préviens, vous allez être révolté.e.s mais je crois qu'il est indispensable de prendre conscience de ce qu'il se passe ailleurs, et de la nécessité de combattre toute forme de misogynie et de sexisme.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par rabanne73 2022-06-14T17:20:02+02:00
Argent

Il y a un moment que je voulais lire le prix Goncourt des lycéens 2020 ; voilà qui est fait.

Impatientes nous parle de patriarcat, de condition féminine faite de soumission, de violence conjugale et de rivalités (polygamie). L'écriture est fluide et agréable à lire, servant un récit à la fois réaliste et révoltant.

Ce roman polyphonique donne la voix à trois femmes camerounaises (peules - issues de la bourgeoisie) dont les pères et oncles choisissent les maris depuis la nuit des temps : Ramla, Hindou et Safira doivent apprendre la patience (ce fameux "munyal" du Coran), ou plutôt l'apprivoiser au plus vite afin d'éviter les ennuis, la répudiation et la honte. La voie de l'émancipation leur est hélas quasiment inaccessible !...

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode