Livres
477 230
Membres
457 510

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Spoiler

-Kaylee ? m’a fait Tod sans que les autres l’entendent.

Tu es prête ?

J’ai hoché la tête, saisissant à la dernière seconde qu’en effet je l’étais.

Tod a toussoté pour s’éclaircir la vois. Nash et Sabine se sont tournés vers nous au moment même ou Emma entrait dans la maison.

Pendant un instant, il n’y a eu que le silence. Un silence sidéré.

Nash a ôté ses lunettes de soleil ; dans ses yeux noisette écarquillés, aucune couleur ne bougeait. Sous le choc, Emma a laissé tomber son sac, et Styx s’est écartée d’un bond pour éviter la pagaille qui s’en échappait. D’abord bouche bée, Sabine a affiché lentement un large sourire. Elle était la première à en croire ses yeux et, j’ignore pourquoi cela ne m’a pas surprise.

-Kaylee ?

[…]

-Tu es là ? En vrai ?

Tod a éclaté de rire.

-Voilà trois heures que je lui pose la même question. Oui, elle est bien là. En chair et en os, et en parfait état de marche, je peux l’assurer.

Sabine m’a lâché et souri de nouveau :

-Alors je crois que je sais à quelles activités vous avez consacré ces dernières heures, au lieu de nous avertir tout de suite de cette résurrection miraculeuse. Cela dit, je vous comprends. A votre place, Nash et moi serions encore enfermés dans notre chambre.

[…]

-Nash ?

Il a battu des paupières, et des spirales brunes et vertes ont parcouru ses yeux, dénotant sa confusion et sa surprise. J’ai avancé vers lui d’un pas, et il m’a dévisagée. Comme s’il n’arrivait pas à croire les signaux que ses yeux envoyaient à son cerveau.

Alors j’ai franchi moi-même la distance qui nous séparait, et je me suis mise sur la pointe des pieds pour le prendre dans mes bras.

Il n’était plus pareil. Il était plus grand. Plus solide.

En pleine santé.

Lentement, ses bras se sont refermés sur moi. Son étreinte s’est resserrée peu à peu autour de moi, jusqu’à ce que je ne puisse plus respirer. Soudain, il a été secoué de spasmes, et bientôt j’ai sentis ses larmes tremper mon T-shirt.

-Ca va aller, suis-je parvenue à dire avec le peu d’air qui me restait dans les poumons. Ca va aller, Nash.

Je rajouterais les scènes coupé plus tard. ou demandez moi sur mon mur, si vous voulez.

Afficher en entier

Spoiler(cliquez pour révéler)-Tu est sans doute la fille la plus intelligente que j'aie jamais rencontrée.

J'ai éclatée de rire en attrapant un morceau de cacahuète dans mon bol.

-Tout est dans le détail ...

-T'ai-je déjà dit combien ton cerveau est sexy ?

-Enfin un homme qui m'aime pour mon cerveau !

-Je t'aime dans tout ton ensemble. Les parties et le tout .Je t'aime pour tout ce que tu es et tout ce que tu seras.Je ne me lasserai jamais de toi parce que c'est impossible.

Il me regardait droit dans les yeux , et même si je l'avais voulu,je n'aurais pas pu détourner le regard.J'étais piégée ,et jamais je n'avais été aussi heureuse de l’être.

-Je ne te laisserai plus jamais partir ,m'a-t-il dit.

Afficher en entier

From chapter two of WITH ALL MY SOUL, featuring Kaylee and Tod:

He lifted one pale brow. “And, naturally, you’re going to tell your dad what you’re up to…?”

I tugged him closer until I could whisper against his cheek. “I thought we agreed there were some things he doesn’t need to know about.”

“We did. Those are my very favorite things.”

Afficher en entier

-Tu as déjà été jaloux de quelqu'un ? Je veux dire vraiment jaloux ?

-C'est sérieux,comme question ?

Quelque chose dans le ton de sa voix m'a fait m'écarter juste assez pour me retourner et scruter son visage.

-Nash ?

Dans ses yeux,les nuances de bleu se sont mises à valser un instant,puis il s'est repris et les couleurs se sont immobilisées de nouveau.

-Non,ai-je murmuré.Laisse moi voir.S'il ta plaît.

Tod a froncé les sourcils. Puis il a fermé les yeux un instant.Quand il les a rouverts,les nuances de bleu familières tournoyaient comme une tempête en pleine mer,des traînées cobalt se mêlant à des vagues d'un bleu glacé strié d'azur.

-A ce point-là ?

J'avais du mal à masquer la satisfaction dans ma voix.C'était plutôt agréable de se sentir désirée.Mais j'aimais encore mieux qu'on ait besoin de moi,et je sentais combien c'était le cas pour Tod,jour après jour.Il avait autant besoin de moi que moi de lui.

-Il ne s'agissait pas seulement de jalousie Kaylee.Je te convoitais.C'était un sentiment biblique-et interdit.

-Racontes-moi.

Il n'a pas hésité un instant.

-Je détestais de te voir avec lui,mais je n'arrivais pas garder mes distances parce que je savais que si je n'étais pas là,vous feriez tous les deux des choses que vous ne vous autorisiez pas quand j'étais dans la pièce,et alors je me retrouvais tout seul à imaginer ça -à imaginer mon frère en train de toucher la fille qui m'était destinée pour le reste de mon outre-vie-et alors...eh bien,ce serait encore pire.Mais je ne pouvais rien dire,évidemment.Pas tant que tu voulais rester avec lui.

Un sourire m'a échappé.

-Ce n'est pas drôle,s'est-il plaint avec une petite grimace qui le rendait encore plus beau.C'était de la torture.

-Je ne ris pas.C'est juste que j'ai de la chance,beaucoup de chance.

-Est-il possible que ce concentré d'envie y soit pour quelque chose ? Qu'il crée une sorte d'osmose ? Un peu comme s'il suintait de tes pores et que j'en respirais la majeure partie ? Parce que je t'assure que je suis en train de revivre le plus terrible sentiment d'envie de toute mon existence,et que toi,tu sembles parfaitement à l'aise.

J'ai haussé les épaules.

-Je ne vois pas de quoi je pourrais être jalouse.

De nouveau,il a esquissé une grimace.J'ai compris trop tard que je venais de lui poser un défi.

-Je suis pourtant très convoitable,tu sais.

-Oh! je sais.Chaque jour qui passe,je remercie le ciel que tu sois invisible aux autres la plupart du temps et d'être la seule à pouvoir te regarder.

Et je le regardais beaucoup.Il était même ce que j'avais vu de plus beau au monde.

-Comme ça,ai-je ajouté,je n'ai pas à me battre contre les autres filles.

-Tu le ferais ? m'a-t-il demandé,l'air intrigué.Tu te battrais pour moi ?

-J'aurais des raisons de le faire ?

-Non,m'a-t-il rassuré.Il n'y aura jamais personne d'autre pour moi pour moi,Kaylee.

Il m'a adressé le sourire narquois qui était un peu sa marque de fabrique, et il n'avait pas émis un son que j'ai su quels mots allaient sortir de sa bouche.

-Mais avant toi,il y en a eu quelques-unes...

-Bla-Bla-Bla !

J'ai plaqué mes mains sur mes oreilles et fermé hermétiquement les yeux,essayant de me convaincre que je n'avais rien entendu.

Sauf que ses paroles avaient déjà fait son chemin dans mon cerveau.

Il m'a pris une main pour l'écarter de mon oreille.

-Comment allons-nous pouvoir évaluer l'efficacité de ce concentré d'envie si tu refuses d'explorer tes propres jalousies ?

J'ai ouvert les yeux et laissé tomber mon autre main sur mes genoux.

-D'accord.Un point pour toi,ai-je concédé.

Mais ça ne me plaisait pas pour autant.Après un instant,j'ai ajouté:

-Combien ?

Nouveau froncement de sourcils.

-Combien de quoi ?

-Combien de filles ? Avant moi ?

Son front s'est plissé de plus belle.

-Ce n'est pas là que je voulais en venir.C'est...ce n'est pas un concours...

-Je sais.Ce n'est pas un concours parce que je ne fais pas le poids.Parce que tu es le premier pour moi.Mais la réciproque n'est pas vraie,n'est-ce pas ?

Il a tressailli et,pendant un instant,j'ai eu de la peine pour lui. Juste un instant.

-Combien,Tod ?

-Je crois qu'on s'éloigne du sujet,là.

-Addison ? Jusqu'où es-tu allé,avec elle ?

J'ai lu la réponse dans ses yeux,et cela m'a fait l'effet d'un coup de poing. J'avais l'impression qu'on venait de m'arracher le cœur.

-C'était la première,pour toi.

J'ai fermé fort les yeux et tenté de déglutir,mais ma gorge était trop serrée.

-Kaylee.

Ses mains ont glissé le long de mes bras,et j'ai rouvert les yeux.

-C'est quoi,ce truc que vous avez,Nash et moi,avec vos premières amours ? Addison était une star.Une star de rock.Et elle aurait fait exploser n'importe lequel de mes soutiens-gorges.Bon sang,comment suis-je censée faire le poids face à ça ?

-Tu n'en as pas besoin.Addison est morte,Kaylee.Et pas seulement morte.

Il entendait par là que nous aussi étions morts.

-Elle est partie,a-t-il repris.Son âme avait été désintégrée et éparpillé par-delà les deux mondes deux semaines plus tôt,et il faudrait des siècles avant qu'elle se reforme.

-Je sais,lui ai-je répondu,et j'en suis désolée,mais honnêtement,pas tant que ça.

Ses yeux se sont écarquillés et il m'a dévisagée avec une surprise non feinte.

Zut.Qu'est-ce que je racontais ? Addison s'était toujours montré gentille avec moi.Elle s'était interposée entre moi et Avari pour me permettre de fuir le monde des ténèbres,et ce geste lui avait coûté de terribles souffrances.Evidemment que j'étais désolée qu'elle soit partie.Mais....

-Son souvenir.Sabine avait raison.On ne peut pas rivaliser face au souvenir d'un amour décédé tragiquement.

-Tu n'as pas besoin de rivaliser,m'a dit Tod en me soulevant le menton pour me forcer à le regarder dans les yeux.Je t'aime,Kaylee.Je t'aime.Je t'aime comme je n'ai jamais aimé personne.

Je le savais mais...

-Et après elle ?

Je ne voulais pas savoir,mais soudain il fallait que je sache.

-Après Addy ? ai-je répété. Combien ? Elles étaient jolies ? Elles étaient...bonnes ?

Un éclair de panique a jailli dans son regard.

-Écoute,Kaylee,tu te rends compte que c'est l'envie qui parle,là?

Que c'est le concentré d'envie qui fait son effet ?

-Je sais.

Mais je m'en fichais.J'ai continuer à insister:

-Combien Tod ? Quand tu me touches,combien d'autres filles as-tu encore en tête ?

-Aucune.Regarde moi.

J'ai obtempéré,mais j'avais du mal à voir quoi que ce soit à travers mes larmes.A quel moment m'étais-je mise à pleurer ?

-Quand je te touche,m'a-t-il dit,je ne pense à personne,sauf à toi.

Quand je te regarde,je n'arrive plus à me rappeler à quoi ressemblaient les autres.Quand j'entends ta voix,je n'arrive plus à me souvenir de leur nom.

-Vraiment ?

Mes larmes se sont mises à couler d'un coup le long de mes joues,et il les a essuyées du revers de la main.

-Vraiment.Comparées à toi,elles n'ont plus de nom.Du genre...Machine n°1 et Machine n°2.Et machine n°3.Et...Pardon,je ne t'aide pas beaucoup là.

Son regard a scruté le mien,et son front s'est plissé.

-Ça craint....comment puis-je t'aider?

-Je ne sais pas.

Sauf que si,je savais:

-Je crois qu'il faut que tu m'embrasses.

Ses traits se sont détendus et son sourire a réapparu.Lentement,comme s'il craignait que je change d'avis.Comme je ne faisais pas mine de me rétracter,il m'a attirée sur ses genoux et j'ai passé les jambes autour de sa taille.

-Avec plaisir,m'a t-il dit enfin.

Quand il m'a embrassé,j'ai glissé mes mains derrière son cou.J'avais envie de le dévorer.Presque littéralement.L'un des plus magnifiques avantages de notre état d'amoureux non morts,c'est que nous n'avions pas besoin de nous arrêter pour reprendre de l'air.

Afficher en entier

- Tu peux arrêter quand tu veux de m'expliquer quel goût avait ce démon.

- Elle en a embrassé un autre...

Ce n'était pas à proprement parler un sourire que Nash adressait à son frère, mais il n'avait pas l'air entièrement mécontent.

- Dis donc ! s'est-il exclamé. Je me demande ce que tu as ressenti, toi...

- Ce que j'ai ressenti ? Kabyle a sacrifié une partie d'elle pour venir en aide à son père. Et, si mes souvenirs sont bons, elle n'est pas la seule dans cette pièce à avoir embrassé un démon. Tes intentions à toi étaient-elles aussi pures ?

Afficher en entier

- Tu ne vas pas me perdre. Ce qui s'est passé ne me fait pas plaisir, mais si je devais te perdre à cause de cela, ce serait encore pire. Tu ne me perdras jamais, et certainement pas parce qu'un suppôt de Satan t'aura forcé à l'embrasser.

Mon coeur s'est remis à battre d'un coup, et ce soudain afflux de sang dans mes veines l'a donné le tournis. Quand Tod a achevé de me nettoyer le visage, il s'est penché et m'a embrassée. Je me suis laissé envahir par la saveur de sa bouche, par sa présence solide et rassurante. Bientôt, dans la chaleur réconfortante de son étreinte, le souvenir de cet autre baiser a disparu de mon esprit.

- Par contre, m'a soufflé Tod à l'oreille, à l'avenir, arrange-toi pour garder le meilleur pour moi, d'accord ?

Il me serrait si fort que, si j'avais eu besoin de respirer, j'en aurais été incapable.

- Le meilleur est à toi. Tout le meilleur. Je suis à toi.

Afficher en entier

-Ce n'est pas à toi qu'incombe la responsabilité de la mort d'Alec, parce que tu ne lui aurais jamais fait de mal. Jamais. Tu as tout perdu en protégeant les gens que tu aimes. Emma et Sophie. Nash. Ton père. Et moi. Si je suis ici, c'est grâce à toi. Je suis aussi humain que je pourrai jamais l'être grâce à ta présence près de moi. Chaque soir, je compte les minutes qui me séparent de toi. Je déteste le lycée parce qu'il m'empêche de te voir. J'aimerais tellement être capable de dormir plus de quelques minutes à la fois pour pouvoir rêver de toi. Ma mère et Nash comptent énormément pour moi, je ferais tout pour eux, mais c'est toi ma raison de vivre. C'est toi qui me permets de rester qui je suis. C'est grâce à toi que je continue de considérer les gens autour de moi comme de véritables êtres humains au lieu de les voir comme des noms potentiels sur une liste future.

Il m'a serrée plus fort, et soudain j'ai senti des larmes me couler sur les joues.

-Nous allons nous en sortir, Kaylee, je te le promets.

--> De Tod à Kaylee.

Afficher en entier

Premier chapitre:

http://fr.calameo.com/read/000680467ce6c964ac23b

Afficher en entier

Il leva un sourcil pâle. »Et, naturellement, tu vas dire à votre père que tu es à la hauteur ...?"

Je le tirait plus près jusqu'à ce que je puisse murmurer contre sa joue. «Je pensais que nous étions d'accord, il y avait certaines choses qu'il n'a pas besoin de connaître."

«Nous avons fait. Ce sont mes choses préférées. "

Afficher en entier

-Et s'il le fallait, m'attendrais-tu ?

-Jusqu'à la fin des temps.L'amour ne se perd pas Kaylee.Et l'amour ne meurt jamais.Jamais.

De tout mon cœur,de toute mon âme j'espérais qu'il avait raison.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode