Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs
Lire la suite...

Extrait de Ton arrogance, mon insolence - Nathalie Charlier

Ajouté par machaso

<< Voir tous les extraits
Par machaso le 02-05-2018 Editer
Ton arrogance, mon insolence
Mais ce soir, avec Ella, je sens qu’il va falloir que je m’adapte, sinon elle me filera entre les doigts. Et avec la trique que j’ai, c’est hors de question.
– T’habites où ?
J’ai posé la question avec méfiance.
– Rue Saint-Martin, dans le troisième, indique-t-elle à contrecœur.
Apparemment, elle a aussi peu envie de m’inviter chez elle que moi d’y aller. Bon, je fais quoi maintenant ? Si je ne me décide pas, elle va se barrer,
– C’est trop loin, râlé-je.
– Chez toi alors ?
– Trop loin également.
Mentir ne m’a jamais posé le moindre problème. Surtout avec les filles. Des fois, il faut être capable de savoir se tirer de situations qui pourraient rapidement virer au sac de nœuds. Les choses peuvent très vite dégénérer, je le sais par expérience.
Lorsque je croise son regard, je comprends immédiatement qu’elle n’est pas dupe, même si elle ne le dit pas.
– Dans ce cas, tant pis, murmure-t-elle avec un fatalisme qui me fait aussitôt paniquer. Ce sera pour un autre soir.
– Et comme tu ne viens jamais ici, ce sera jamais.
Cet endroit est mon QG, lorsque je n’ai pas d’entraînement le lendemain et que je veux baiser. Si Ella était une habituée, je l’aurais forcément remarquée. Or, je suis certain de ne l’avoir jamais rencontrée avant ce soir.
– Probablement, admet-elle avec un petit sourire mystérieux.
Je tente une approche différente, histoire de voir si elle est plus sensible à d’autres arguments.
– Tu ne sais pas ce que tu perds.
– Je m’en remettrai. Ne t’inquiète pas pour moi.
Je colle à nouveau ma bouche à son oreille. Avec un air suffisant, je chuchote :
– On me surnomme l’anaconda.
– Ah bon ? Pourquoi ?
Sérieusement ? Elle n’a pas compris ? Mais de quelle planète est-ce qu’elle débarque ? Et c’est moi l’idiot de l’histoire ?
– À ton avis ? je m’enquiers, un brin ironique.
Ella reste quelques secondes perplexe, avant de rougir furieusement. Enfin, elle a pigé ! Amusé de l’avoir plongée dans l’embarras, j’attends de voir la suite, même si je n’ai plus aucun doute. Taxez-moi de prétentieux, mais je suis juste réaliste. La nature s’est montrée plutôt généreuse avec moi et je sais que je suis un bon coup. C’est un fait avéré, il n’y a pas à tortiller.
– On fait quoi alors ? finit-elle par demander. Parce que la bagnole, même pas en rêve !
Inscrivez vous !
▶ Crééz votre propre bibliothèque virtuelle.
▶ Découvrez des conseils de lecture.
▶ Echangez avec des milliers de passionnés de lecture.