Livres
520 829
Membres
536 866

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Daerinn 2020-07-30T21:29:24+02:00

On avait délimité les cages : entre le cerisier et la lavande. Le petit courait, ballon au pied, cheveux au vent, je le suivais, bave au menton, poumons en grève.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Daerinn 2020-07-30T21:28:40+02:00

Ce matin, avec mes amies Serena et Cynthia, nous avons décidé que la journée serait active. On a donc enchaîné piscine, lecture et sieste. Nous sommes épuisées.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Daerinn 2020-07-30T21:27:56+02:00

C'était pittoresque, avec tous ces fromages et ces saucissons, à un moment l'odeur m'a ramenée vingt ans en arrière, dans la maison du Sud que nous louions ensemble pour les vacances, quand Papy retirait ses chaussure le soir.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Daerinn 2020-07-30T21:27:01+02:00

Après avoir hiverné, ce matin, ma balance a retrouvé ses piles. Quand je suis montée dessus, j'ai failli faire une attaque.

Mais je suis toujours en vie

Pour fêter ça, j'ai fait des cookies.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Nanoue 2020-04-24T11:52:47+02:00

Aujourd'hui nous avons fait du vélo. [...]

Au kilomètre 1, je voulais faire demi-tour.

Au kilomètre 2, je maudissais le vent de s'être ligué contre moi

Au kilomètre 3, je menaçais de mort chaque trou et chaque bosse sur la chaussée.

Au kilomètre 4, j'ai demandé à mon fils de me laisser la place dans la carriole, sous peine de dentiste.

Il a refusé.

Au kilomètre 5, je me suis couchée au sol, haletante, et je leur ai conseillé de m'abandonner là, je les ralentissais.

Mon cher mari a argué que, si j'étais fatiguée je n'avais qu'à le dire et on rentrait.

J'ai rétorqué que pas du tout, j'allais très très bien, mais que lui, en revanche, il avait une mine inquiétante.

Pour son bien et même si je le regrettais infiniment, il valait mieux mettre un terme à cette merveilleuse balade.

Je suis une mère pour lui.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Nanoue 2020-04-24T11:45:49+02:00

J'ai prévu une bonne vingtaine de livres, je n'arrivais pas à choisir, j'ai cru que mon cher mari allait faire une attaque lorsque je les ai rangés de le coffre déjà plein. Je lui ai promis une pipe, ça l'a calmé. J'espère qu'on en trouve dans le coin

Afficher en entier
Extrait ajouté par Nanoue 2020-04-24T11:42:54+02:00

Nous avion confié notre cher enfant à maman, qui nous en a remerciés, puisque cela lui a permis d'apprendre qu'elle était "presque" vieille vu qu'elle avait des traits sur le visage.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Nanoue 2020-04-24T11:41:00+02:00

Mon enfant, la chair de ma chair, ce petit être bien élevé et si sage, était tranquillement entrain de pisser contre son mur.

Sur le sticker R2-D2.

Je lui ai redemandé ce qu'il faisait, il a rigolé.

Je lui ai demandé s'il allait bien, il a rigolé.

Je lui ai touché le front, il s'est réveillé, complètement perdu.

Ce cher petit ange faisait une crise de somnambulisme.

Il a finit la nuit dans notre lit, je n'ai plus fermé l’œil, (j'avais trop peur que l'envie d'uriner le reprenne, ma tête étant sur l'oreiller).

Afficher en entier
Extrait ajouté par FLaureVerneuil 2019-02-13T09:55:17+01:00

... on s'est retrouvés en bas, vivantes, trempées, avec la culotte qui se prenait pour un string

Afficher en entier
Extrait ajouté par Sonia-16 2018-11-04T21:28:08+01:00

Bordeaux, le 28 mai

Chère mamie,

Il y a quelques mois, alors que je venais d’arriver sur mon lieu de vacances, je t’ai écrit une carte sur les réseaux sociaux. Le lendemain, j’ai recommencé. Le surlendemain aussi. Chaque soir, je te racontais un instantané de vie en essayant d’en extraire le drôle, le tendre, le piquant.

C’est devenu un rendez-vous entre les lecteurs et moi. Lors des séances de dédicaces, nombreux étaient ceux qui m’en parlaient, me confiant attendre avec impatience la prochaine carte à mamie. Certains demandaient un recueil. Je n’y voyais alors qu’un amusement, jusqu’à ce que l’idée de reverser les droits à une association germe.

L’association, c’est Cékedubonheur. Une équipe de passionnés qui donnent leur temps sans compter pour améliorer le quotidien des enfants hospitalisés. Tu sais combien cela me tient à cœur.

Munie de mon ordinateur et de mon inspiration, je t’ai donc écrit plein de petites cartes du bonheur, avant de les rassembler dans ce recueil avec celles que tu connaissais déjà.

J’espère que tu t’amuseras, que tu lèveras les yeux au ciel, que tu seras surprise, peut-être parfois émue. J’espère que ces moments passés ensemble te plairont.

La boucle est bouclée. Toi qui m’as transmis l’amour des mots, toi qui m’as légué ton hypersensibilité, toi dont la vie n’a pas toujours été rose, te dédier ce livre qui, je l’espère, apportera un peu de bonheur à des enfants malades était une évidence.

J’arrête là, je crois que nous ne sommes pas seules.

Je t’embrasse, ma chère mamie, et je te souhaite une bonne lecture.

Ginie

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode