Livres
439 728
Membres
369 604

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par bazinga 2018-12-17T00:22:59+01:00

"Il se déshabille et me rejoint sur le lit, s’étalant à côté de moi pour voir ce que je suis en train de faire.

— Tu bosses ?

— Ouais, je me suis dit que j’allais m’avancer.

Il ne répond rien et se contente de fixer l’écran. Moi, c’est lui que je regarde. Je ne peux pas m’en empêcher. Il est le premier homme qui me fait de l’effet, et j’essaie toujours de comprendre pourquoi. Au début, je pensais que c’était dû au plaisir qu’il m’avait procuré. Je pensais que, plus qu’un homme, il était un moyen pour moi de réaliser certains fantasmes, il était celui qui me faisait jouir comme jamais. Mais au fur et à mesure, j’ai compris que ce n’était pas le cas. Il est beau, certes, impossible de le nier. Il possède ces traits parfaitement masculins et doux à la fois. Un nez droit et une bouche bien dessinée. Physiquement, il n’y a rien à jeter. C’est autre chose, pourtant, qui me pousse à le retrouver sans cesse, sans réussir à y mettre un terme. Peut-être son magnétisme, peut-être son charisme, ou peut-être est-ce sa présence, tout simplement. Même si je ne peux pas dire que nous nous connaissons bien, au fur et à mesure du temps, nous apprenons à nous découvrir. Nous nous sentons à l’aise l’un avec l’autre.

Et je crois que ce que j’apprécie, c’est le sentiment de liberté que je ressens lorsque je suis avec lui. Cette impression de pouvoir être enfin moi. Sans barrière, sans faux semblants. Je n’ai pas besoin de me créer cette image de fils parfait, de petit ami idéal. Je n’ai rien à lui prouver. Et de pouvoir être intime avec quelqu’un qui ne me demande rien, qui se contente de prendre ce que je lui donne, me fait du bien.

— Arrête de m’observer, tu me fais flipper, grommelle-t-il.

Je souris et me penche vers lui, parce qu’il m’a manqué, parce que j’ai envie de l’embrasser.

Ma bouche effleure sa joue et dérive jusqu’à ses lèvres qui s’entrouvrent pour m’accueillir. Notre baiser est chaste et bref, mais il suffit à me filer des frissons et augmenter ma température corporelle. Je crois que je suis devenu carrément dépendant de lui. Ça devrait me faire flipper, pour l’instant, ça me fait juste planer."

Afficher en entier
Extrait ajouté par bazinga 2018-12-17T00:22:24+01:00

" Pour être honnête, j’ai trouvé ça étrange de me balader dans les rues de Manhattan avec Jude à mes côtés. Etrange de nous mêler à la foule, d’avancer tout près de lui, parfois de le frôler, alors que tout le monde pouvait nous voir. Nous avons peu discuté pendant le trajet, chacun perdu dans ses pensées. Nous avions certainement du mal à nous habituer au fait de ne plus être seuls, de ne plus pouvoir agir comme bon nous semblait. J’aurais aimé lui prendre la main et l’embrasser, simplement pour le tester, pour jauger sa réaction. Mais je savais qu’il me rejetterait. Alors je me suis contenté d’avancer, les mains dans les poches pour les réchauffer."

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode