Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
713 950
Membres
1 009 115

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

F. V. Estyer

Auteur

4 694 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par
de

Biographie

Classement dans les bibliothèques

Diamant
2 427 lecteurs
Or
3 925 lecteurs
Argent
2 627 lecteurs
Bronze
1 352 lecteurs
Lu aussi
1 932 lecteurs
Envies
6 822 lecteurs
En train de lire
291 lecteurs
Pas apprécié
218 lecteurs
PAL
5 531 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.91/10
Nombre d'évaluations : 4 421

2 Citations 1 639 Commentaires sur ses livres

Prochain livre
de F. V. Estyer

Sortie France/Français : 2025-01-01

Dernier livre
de F. V. Estyer

Sortie France/Français : 2024-04-10

Les derniers commentaires sur ses livres

Les Dieux du campus, Tome 6 : Scott

Incroyable, c'est le seul adjectif qui me vient maintenant que j'ai terminé ce livre, cette saga. J'avais tellement hâte de découvrir l'histoire de Scott, et mon Dieu, j'avais raison, car ça a été un énorme coup de cœur ! J'ai absolument tout aimé de leur histoire, tout. J'ai autant aimé Scott que Valentin et je manque de mots pour définir ce que je ressens maintenant que j'ai lu le mot "fin" et que je sais que cette saga est terminée. J'ai aimé avoir la chance de découvrir l'histoire d'amour de chaque membre de ce groupe d'amis. J'ai trouvé que chaque histoire avait ce petit quelque chose qui la rendait spéciale et unique. J'ai adoré le fait que tous les protagonistes avaient leur caractère, avec leur façon de parler et de penser. Aucun d'entre eux ne se ressemblait, même les frères et sœurs. J'ai plus qu'aimé la plume de ces deux auteures qui m'a tout de suite téléportée dans le monde qu'elles avaient créé. Grâce à leur plume, j'ai eu l'impression de voyager à travers les pages de ces livres. J'ai eu le sentiment de me faire des amis et d'apprendre de nouvelles choses, et c'était juste fou. Je ne suis pas prête d'oublier cette saga et j'ai même déjà hâte de la recommencer. N'hésitez surtout pas à vous lancer dans cette saga qui est incroyable et qui m'a fait découvrir les romances MXM que maintenant j'adore.

Afficher en entier
Séparation & retrouvailles - Intégrale

Deux histoires dans ce livre ou plutôt deux nouvelles

Romance sans prise de tête

Afficher en entier
Les Dieux du campus, Tome 2 : Sander

Dans ce second tome, on va s'intéresser au couple Sander et Jeremiah.

L'un fait partie de l'équipe de football américain et l'autre de l'équipe de hockey.

Ils ont tous deux le sang chaud comme on a pu le constater dans le 1er tome.

A chaque fois qu'ils se retrouvent, l'air devient électrique. Les premiers chapitres s'enchaînent avec une certaine dynamique de lecture.

Les piques qu'ils se lancent m'ont bien fait rire et j'ai adoré découvrir un peu plus Sander.

On retrouve toute la bande rencontrée dans le premier tome et c'est un plaisir de voir la continuation du couple Nyx/Leander.

J'ai adoré que le destin se mêle dans les histoires des garçons. Ainsi, Jérémiah se retrouve à travailler dans l'association de Sander. Ils doivent se supporter et adoucir leurs échanges.

Je ne suis pas le public visé pour le genre MxM car j'en lis très peu.

Mais j'ai passé un bon moment, la plume de l'auteure est fluide et agréable à lire. Les moments sont plutôt softs et bien décrit.

J'ai hâte de continuer la suite des histoires de notre quatuor et de voir l'évolution des couples formés.

Entre confidence, acceptation, partage, sport et amour, n'hésitez pas !

Afficher en entier
Les Dieux du campus, Tome 6 : Scott

Tout simplement extraordinaire...

Cette saga est géniale...addictive...

Ce dernier tome...que dire... mon préféré...Scott et Valentin sont magnifiques,attachant et super sexy...

J'ai adorer leur simplicité dans l'exprimer leur pensé... leur attachement et leur amour ...

Et maintenant,quand j'écoute "you are in love"je ne peut que penser à eux...😍

C'est plus qu'un coup de cœur... ❤️

Et que dire de l'écriture...

Au top comme d'habitude...🤗🥰

Afficher en entier
Les Dieux du campus, Tome 5 : Silas

Un tome toujours aussi agréable à lire que les précédents. Les sujet abordés sont délicats Spoiler(cliquez pour révéler)religion, avortement mais cela est fait de façon subtile.

Afficher en entier
Les Dieux du campus, Tome 6 : Scott

Je suis tellement triste de quitter cette bande d’amis, un sacré pincement au cœur en refermant ce livre…

J’ai adoré ce dernier tome, je suis également triste de ne pas avoir eu de coup de cœur pour le petit dernier. Certaines choses ont fait qu’il manquait la petite étincelle. Je vous parle un peu du négatif avant de vous parler de ce que j’ai vraiment adoré.

J’avoue (à contrecœur) que je me suis un peu ennuyée dans ce dernier tome, je m’attendais à quelques rebondissements, mais l’histoire est assez plate à part quelques moments très touchants, il n’y a pas vraiment de surprises à mon grand regret.

J’ai eu du mal avec ce que fait Valentin (qui est d’ailleurs les TW du livre), ce côté pornographique sur Internet avec son compte TikTok un peu osé et surtout son compte OnlyFan, bof. Les auteures nous expliquent bien qu’il fait ça parce qu’il a besoin d’argent, mais je trouve que Valentin vaut tellement mieux que ça, il est intelligent, je suis certaine qu’il pourrait trouver cet argent ailleurs. Valentin dit haut et fort qu’il aime l’argent et le sexe et que du coup le compromis est parfait, mais je trouve ça un peu malsain, encore plus quand il se met officiellement en couple avec Scott.

En beaucoup plus superficiel, le fil rouge Taylor Swift, les chansons, les bracelets, le concert, tout au long du livre. Au secours, même si la raison pour laquelle Scott l’écoute est belle, STOP, j’en ai marre de la voir dans toutes les romances. Je ne suis pas la seule (après une petite story ensemble, on en a marre de la voir dans toutes les romances, arrêtez s’il vous plaît, même les fans en ont marre haha). Je ne l’aime pas du tout, et franchement tous les passages sur elle, je les ai sautés, je sature. C’est un argument très superficiel pour le coup, mais presque à chacune de mes lectures, elle apparaît, ce n’est pas la seule artiste, je pense qu’on peut en citer d’autres.

Passons maintenant au positif, il y en a beaucoup, évidemment, comme dans chaque tome de cette histoire.

Déjà les personnages, je les ai tous les deux adorés, ils sont très attachants.

Scott, je l’ai complètement redécouvert dans ce tome, j’ai appris le passé dramatique et la culpabilité qui l’accompagne tous les jours. J’ai vu cette impression qu’il a de ne pas faire partie du groupe, de se sous-estimer parfois. Mais Scott est quelqu’un de très gentil et bienveillant, il n’a pas bien agi avec Eva et s’en veut beaucoup. J’ai adoré sa façon de voir les choses, sa tolérance à toute épreuve, sa liberté et son ouverture d’esprit. Valentin est sa première histoire avec un homme, et il prend les choses comme elles viennent, il ne s’en formalise pas, que ce soit un homme ou une femme, peu importe, pour lui, c’est la même chose. Il n’a aucun mal à s’afficher publiquement avec lui, il ne se définit pas par son orientation sexuelle. C’est vraiment un héros touchant qui cache un profond traumatisme et une grande culpabilité.

J’ai aussi adoré Valentin, il m’a fait beaucoup rire, c’est un sacré personnage. Il est volubile, libre, il dit et fait ce qu’il pense, il se fou du regard des autres. Pourtant, lui aussi cache des failles, sa famille lui a tourné le dos, parce qu’il ne rentre pas dans leurs standard de la haute société, parce qu’il est homosexuel et refuse un mariage arrangé avec une femme. Ses amis français lui ont également tourné le dos quand ses parents lui ont coupé les vivres. Il ne lui reste que Blake, qui vit sur un autre continent, sa seule amie, sa seule famille. Valentin s’est tout de suite intégré dans ce groupe qui est une véritable famille. Il s’est rendu compte que les gens bien existe, il a profité de ses moments de bonheur avec toute la bande, comme s’il en avait toujours fait partie. Valentin aime cuisiner et casse un peu ce côté « riche » qui ne cuisine pas, il se débrouille à merveille et régaler les gars de la coloc avec ses petits plats et ses pâtisseries. J’ai adoré ce personnage qui est très libre, simple malgré son statut et très à l’écoute. Bon, comme je l’ai dit plus haut, j’ai eu un peu de mal avec ses activités sur le net, mais bon, on lui pardonne.

Et que dire de la romance, wahou wahou wahou, ils ont clairement fait fondre mon cœur ces deux-là. La romance est vraiment magnifique, finalement, les deux héros découvrent l’amour, ensemble, le véritable amour, celui qui donne des papillons dans le ventre. Ils se rendent assez vite compte de leur attirance mutuelle, mais ils se voilent tous les deux la face pour se rendre compte de leurs véritables sentiments. Heureusement que leurs amis sont là pour leur botter les fesses. C’est en tout cas une magnifique romance, sincère, vraie et belle qui fait du bien au cœur tant leur amour est beau.

Les auteures abordent beaucoup de thèmes importants encore dans cette histoire. Le sujet qui m’a le plus marqué, c’est le sujet des fusillades en Amérique. Principalement celles dans les lycées, ces fusillades qui tuent des enfants, des ados qui n’ont rien demandé qui étaient simplement à l’école. C’est un sujet très touchant et toujours autant d’actualité malheureusement.

Évidemment, dans ce tome, nous sommes toujours plongés dans l’univers du hockey. J’ai trouvé très intéressant que Valentin fasse son article sur le sport en Amérique, surtout sur les dessous plutôt négatif, même si son avis change en fréquentant les Thunder. D’ailleurs, j’aurais aimé connaître ce qu’il a finalement écrit dans cet article. C’est aussi la fin de saison pour Scott et Jeremiah, la dernière coupe universitaire avant que ça ne devienne leurs carrières. D’ailleurs, on a l’occasion de découvrir les différents drafts que ce soit pour les joueurs de Hockey ou pour les footballeurs de cette aventure.

Et puis surtout, quel bonheur de retrouver une dernière fois cette bande d’amis que j’ai adoré suivre pendant ces six tomes. Ce groupe, c’est une véritable famille, des secrets enfouis, des changements, des révélations, j’ai adoré les suivre tous, ils sont tous aussi attachants les uns que les autres. J’ai aimé suivre leurs vies, leurs histoires, leurs parcours, ils ont tous des vies compliqués ou un passé difficile, ils ont tous des casseroles, mais ils ont su tous se soutenir et s’entraider pour former cette famille unie.

Un excellent dernier tome, j’ai retrouvé avec un grand plaisir une dernière fois tous les héros de cette histoire. J’ai le cœur serré d’avoir définitivement fermé cette superbe saga. Les personnages de ce dernier tome sont très attachants, la romance est magnifique, simple, belle, vraie, elle a fait fondre mon cœur. Il y a encore beaucoup de thèmes importants abordés avec justesse et bienveillance par les auteures. Malgré quelques petits points (ce que fait Valentin sur le net et plus superficiellement, Taylor Swift haha), j’ai passé un excellent moment avec Scott et Valentin, ils m’ont touché en plein cœur, leur belle romance a réchauffé mon petit cœur. Il y a énormément d’amour et d’amitié dans ce dernier tome. Une très belle fin à cette saga que j’ai plus qu’adoré et que je ne peux que vous conseillez.

Afficher en entier
Les Dieux du campus, Tome 6 : Scott

Très bon moment de lecture !! J'ai vraiment pris plaisir à découvrir le personnage de Scott qui s'avère très touchant. Sa relation avec Valentin est le parfait mélange entre séduction et douceur, tous leurs moments clés sont vraiment beau et bien écrits.

Mention spéciale aux nombreuses références à Taylor Swift.

Un très bon final de saga (tout comme l'épilogue inattendu mais nécessaire), une série que je prendrai plaisir à relire.

Afficher en entier
Les Dieux du campus, Tome 6 : Scott

2,5/5 ✨

LA PLUME.

Rien à signaler, si ce n’est trop de références à la pop culture pour moi… OnlyFans, Tiktok… Le monde de l’influence, rien que pour ça que je n’ai pas refermé le livre est un miracle. Le pire c’est que l’un des personnages masculins fait des vidéos en cuisinant de matière érotique et ça dans la vraie vie c’est vraiment le red flag ultime pour moi, y’a rien de plus anti-sexy, si on veut me faire vomir c’est ce genre de contenu qu’il faut me mettre devant les yeux. Non franchement que j’sois allée au bout du roman m’impressionne grandement.

LES PERSOS.

Le point fort du roman! Scott et Valentin se lancent des piques assez incroyables, j’ai adoré leur dynamique ! J’ai adoré leur relation ! Ils m’ont beaucoup touché surtout Scott et son histoire.

L’INTRIGUE.

Bah y’en a pas. Le livre est plat. C’est l’ennui une fois qu’ils ne se balancent plus des vacheries. Faut arrêter de vouloir supprimer la dispute en fin de roman parce qu’elle est has-been ce qui est has-been c’est le manque de communication entre les personnages et c’est ça qui saoulait les lecteurs, mais là ça retire complètement l’action d’un livre, zéro dispute, zéro tentation, zéro erreur, ON SE FAIT CHIER. Ou vous savez que vous pouvez ajouter autre chose qu’une dispute ou qu’une rupture pour rendre une romance dynamique? Franchement n’importe quoi pcq dans ce roman c’était le grand néant. Du vide de A à Z en réalité car Scott ne se pose même pas une seule question sur sa sexualité lui qui a toujours été avec des filles et sois disant un don juan, il le raconte à ses copains en moins de deux minutes, il est tout de suite hyper ouvert au flirt de Valentin, mais aussi réceptif. En fait, c’est cool de voir des romans ou les choses se passent de façon si fluide et sans se poser de question sauf que là elles ont pondu 5 romans avec celui-là donc deux sur des hockeyeurs de l’équipe qui sont DÉJÀ gays, alors déjà merci, mais niveau crédibilité vous allez me dire que dans une seule équipe de hockey à l’université y’a trois gays/bisexuels et qu’en plus par hasard avant mm de le savoir ils sont meilleurs potes? Boooon. Du coup franchement c’était too much, tous les autres romans que j’ai lu de cette saga se passe exactement pareil avec des personnages déjà tellement ouverts et matures qu’en fait ça sert à rien d’écrire sur eux.

EN BREF.

IL FAUT SAVOIR S’ARRÊTER. J’espère que c’était le dernier tome, franchement faut passer à autre chose. Écrire un autre roman sur des joueurs de hockey pourquoi pas, mais du neuf quoi, on se croirait dans la cinquième saison de koh lanta avec toujours les mêmes épreuves.

Afficher en entier
Les Dieux du campus, Tome 6 : Scott

J'ai beaucoup aimé lire ce tome.

Je l'ai lu en une après-midi top chrono.

L'histoire de Scott est très touchante. On connait ce personnage depuis le début de la saga, et personnellement, c'était peut-être le personnage que j'aimais le moins. Et dans ce tome, j'ai vraiment appris à le connaitre et à découvrir la véritable personne qu'il est.

Valentin, on le connaissait pas vraiment. J'ai eu un peu de mal à comprendre le personnage.

La relation qu'ils ont est très personnelle. Entre leur faiblesse, mais aussi leur force, ils arrivent à se soutenir l'un l'autre.

C'est toujours pas mon tome préférée, mais j'ai vraiment adoré découvrir Scott et rencontré Valentin.

J'aime beaucoup ce qu'on fait les autrices avec tous ces couples, ils ont réussi à aborder des thèmes tellement différents, mais qui sont tous super important, sans les détruire ou les rendre dérisoires à nos yeux.

La recherche que les personnages font sur eux est tellement intéressante à vivre.

J'ai adoré lire cette saga. Je pense que je la conseillerai toujours et pour beaucoup de raison.

On en parle de l'épilogue qui est juste fabuleux. On les retrouve tous 5 ans plus tard, toujours la même alchimie avec les mêmes peurs surmontée ou non. Et je trouve, c'est ce qui rend cette saga encore plus réelle. Même 5 ans plus tard, il y a des choses qui ne sont pas résolues et c'est pas un problème.

De plus, c'est pas un final où ils ont tous des enfants, mariés et ils vivent la vie parfaite. Ça représente bien la vie actuelle, et j'ai adoré ça.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lapucelili 2024-04-16T13:22:15+02:00
The Beauty of the Beast

Un roman qui m'intriguait depuis le lancement de la campagne ulule. Tout d'abord, l'édition collector est vraiment somptueuse et c'est ce qui m'a vraiment donné envie de découvrir ce livre, ça, et le fait que ce soit une réécriture de la belle et la bête version m/m et dark.

J'ai globalement passé un bon moment à me perdre entre les pages de cet ouvrage mais j'ai été toutefois un peu déçue pour quelques points de l'histoire.

Nous suivons le personnage de Viktor, un agent du FBI qui cherche à se venger du meurtre de son père, qu'il a vu se produire devant ses yeux lorsqu'il était enfant. Le coupable n'avait jamais été arrêté et il consacre sa vie à tenter de lui faire payer son crime. De l'autre côté, nous suivons Damian, un homme maudit après avoir commis un crime et condamné à ne plus pouvoir quitter les limites de sa demeure et à vivre pour l'éternité avec sa ses actions sur la conscience.

Tout d'abord, je dois dire que je trouve l'idée bonne dans sa globalité. Cela aurait pu donner une super histoire coup de cœur. Cela n'a malheureusement pas été le cas pour moi car j'ai trouvé que l'autrice a vraiment beaucoup trop insisté sur la noirceur de Damian et sur toutes ses mauvaises actions et crimes commis. Cela m'a complètement empêché d'apprécier réellement le personnage de Damian et de comprendre la relation entre Damian et Viktor. En effet, j'ai trouvé que l'attirance de Viktor était totalement injustifiée dans cette situation. Spoiler(cliquez pour révéler)On ne pardonne pas aussi simplement quelqu'un qui a tué notre père, et ce même si il était tueur à gages. De plus, j'ai trouvé que le passé de Damian, et notamment avec Arthur ne faisait pas tellement sens. Spoiler(cliquez pour révéler)Car, après tout, Damian à fait a Viktor ce qu'il redoutait de faire à Arthur

J'ai tout même quand même passé un plutôt bon moment, j'ai bien aimé le cadre dans lequel se passe l'histoire et Viktor. Cependant, j'ai trouvé quelques longueurs, incohérences, et quelques explications floues.

A lire si vous aimez les réécritures de contes et les histoires très dark.

Afficher en entier

On parle de F. V. Estyer ici :

Excès de vi(e)tesse (nouvelle MM)
2018-04-10T19:50:00+02:00

Dédicaces de F. V. Estyer
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Independently published : 26 livres

Hugo Roman : 10 livres

MxM Bookmark : 7 livres

Hugo Poche : 3 livres

Amazon Publishing : 3 livres

Collection Infinity : 2 livres

Auto-Edition : 2 livres

CreateSpace Independent Publishing Platform : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode