Livres
606 613
Membres
697 897

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Commentaire ajouté par Auplaisirdelire46 2021-04-30T08:25:59+02:00
Diamant

Je l'attendais... après l'excellent et surprenant "Frères de Savoriur", je me demandais comment Emmanuel BOURGOIN allait pouvoir rebondir.

Et voilà que l'auteur me surprend de nouveau ! Déjà par le format de son livre : un recueil de deux nouvelles qui tourne autour de Frères de Savoriur mais qui peut aussi être lu indépendamment. L'auteur nous explique dans sa postface sa volonté de créer une sorte de galaxie d'ouvrages tournant les uns autour des autres.Hé bien, le pari semble déjà acquis !

Mais venons-en au contenu même du livre. Dès les premières pages, je me suis retrouvé comme chez moi tout en étant ailleurs ! L'auteur arrive à nous inclure dans son monde avec une facilité qui me bluffe à chaque lecture. J'ai l'impression de voyager avec tous ses personnages afin d'être pris par la main pour ensuite être propulsé dans l'aventure. C'est souvent avec regret que je quittais le livre et avec beaucoup de plaisirs que je replongeais dedans.

Emmanuel Bourgoin me surprends encore par son choix de narration. Avec la première nouvelle, nous sommes sur la ligné de Frères de Savoriur. Nous suivons Lauris de façon relativement classique puis nous nous apercevons vite que "rien" n'est classique ! Que de bonheur de revoir d'anciens personnages ( je n'en dirais pas plus !). Et que les nouveaux lecteurs ne s'inquiètent pas, vous ne serez pas perdus si vous découvrez l'oeuvre de l'auteur par cette nouvelle.

Concernant la seconde nouvelle, alors là... on s'envole ! Baledor, Akolou... que dire ! On découvre un autre lieu ( La Cité Maritime ) avec une narration passant du passé au présent. de nouveau, Emmanuel BOURGOIN sait tenir son lectorat en haleine. Il démontre que son monde, Milia Facia est grand, très grand mais que nous serons jamais perdu dans cet univers.

Ce livre est une véritable évasion de très grande qualité.

Pour terminer, je souhaite encore noter un point d'originalité dont fait preuve l'auteur. Amener du fantastique dans de la Fantasy... ce n'était pas gagné et pourtant... quelle réussite !

Un livre à dévorer autant que le premier.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par readerotter 2021-06-21T14:20:12+02:00
Or

Un grand merci à l'auteur pour la confiance ! Maintenant, discutons !

J'ai dévoré ce roman ! Et une des raisons est la structure/mise en page ! Déjààà, l'enluminure ... arrgghhh 🤤🤤🤤 C'est trop trop troopppp beauuuu ! Ensuite, la typographie utilisée est vraiment super je trouve ! Il est vrai qu'on croise souvent les mêmes typographies pour correspondre aux normes. Cependant, ici, nous ne sommes ni face à du Calibri, ni à du Times, rien de tout ca. Je ne sais pas vous dire qu'elle est la typo MAIS je peux vous dire que clairement, elle est chouette, elle n'ajoute aucune lourdeur, elle rajoute ce côté mystique que j'ai clairement adoré ! 😍

Discutons par la suite de l'histoire, oupppss, DES histoires ! Ce livre est composé de deux nouvelles écrites par la même paire de mains. Il y a un point qui me fait très très plaisir ! Le titre prend son sens à la lecture !

J'ai un petit faible pour la 1er nouvelle qui met en avant la force de caractère des enfants, qui montre que le personnage ne démord pas de sa quête et va réellement jusqu'au bout !

Nouvelle oui, mais pas en manque de détail ! Effectivement, tout ce qui doit être décrit l'est ! Un très bon point. Les nouvelles portent bien leur nom, elles sont courtes. J'ai d'ailleurs souvent peur en en lisant, est-ce qu'il y aura assez de détail? Est-ce que je ne ne vais pas me demander pourquoi ci ou pourquoi cela ? Clairement pas le cas ici !

Que dire de plus ? Laissez vous tenter par ce petit roman (230 pages) et plonger dans ce monde rempli de fantasy ! 🤩🤩

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Liloulitdeslivres 2021-06-23T22:14:34+02:00
Diamant

Et me voici de retour sur Milia Facia pour deux contes :

L’un sur Savoriur, un an après les terribles événements racontés dans le roman « Frères de Savoriur ».

Dans l’autre, se sont les Cités Maritimes, qui subissent le joug de Mellor-An .

Plongeons vite dans cet univers et découvrons en quoi, les fêtes de fin d’années de Facettes et Luminen apporteront leur lot de surprises, d’espoir et de bonne humeur.

IYEMTIA in ACTELIS.

C’est au moment de la fête de Facettes qu’Érika, veuve et malade décide de partir pour Savoriur avec son fils Lauris dans l’espoir d’une vie meilleure. Ouvayes, un transporteur de bière va les emmener. Lauris sera séparé de sa maman et devra la retrouver. C’est en la cherchant ainsi qu’un certain Basile que son chemin va croiser celui d’Aësmi.

Sachez que cette aventure verra le souhait le plus cher de Lauris se réaliser, que notre ami Aësmi bégayera à nouveau et que le miaouak sera appelé Facettes. Finalement qui a dit que les vœux ne se réalisaient pas ?

Être un enfant, c’est croire à l’inconcevable. Lauris

Une plume dansant avec le vent.

Treize ans, plus tôt, Baledor, le voleur, grand lecteur des aventures de Percelot et sa fille adoptive, Okolou se sont disputés suite au vol du Livre des rois.

De nos jours, il a décidé de remettre ce fameux livre à sa place. C’est la nuit de Luminen, les Cités Maritimes sont sous le joug de Mellor-An. Et en ce jour de l’espérance, la fête des lumières, Akolou et la résistance lui feront le plus beau des cadeaux.

Deux contes qui mettent du baume au cœur.

Emmanuel Bourgoin n’oublie pas ses thèmes favoris, car dans les deux histoires la connaissance et le besoin de certains de maintenir le peuple dans la peur sont présents. Dans l’un, tout se passe dans l’ombre, dans l’autre, la résistance s’organise.

À la fin des récits, l’auteur nous explique les raisons de ces nouvelles. Et en annonce d’autres en préparation. J’ai hâte de lire ces prochaines capsules.

Une très bonne lecture digne de « Frères de Savoriur ». Merci pour ce SP via Simplement pro.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LaBiblioDeMogo 2021-06-25T19:32:52+02:00
Or

Replonger à Milia Facia fut magique. J’avais adoré ma lecture précédente, et celle-ci était tout aussi sublime.

Deux récits en un, pour découvrir ou redécouvrir des personnages déjà connus.

Deux fêtes différentes, mais si semblable à la fois.

Le récit avec le jeune Lauris m’a ému. Il a quand même découvert l’aventure, et la magie des facettes qui lui ont accordé un vœu, lui qui n’y croyait plus depuis la mort de son père. Un court récit, ou il se passe pas mal de choses à suivre pour ce jeune homme qui n’avait jamais mis les pieds à Savoriur. Le voir heureux est tout ce que je demandais à la fin de mon récit, et donc affaire à suivre. Lisez-le pour savoir si ça a été le cas ou non !

Pour le récit avec Baledor, j’ai été plus dans l’émotion de surprise, car il est d’une extrême gentillesse, un homme sage. Les chapitres sont divisés entre passé et présent. Le fait de savoir ce qu’il a pu faire pour la jeune femme qu’il a aidée était vraiment touchant, et on ressentait de fortes émotions entres les deux personnages. Un voleur au grand cœur, qui n’oubliera jamais sa petite protégée qu’il a accueillie comme sa fille. Il y avait beaucoup d’action. Mais tout autant d’amour.

J’ai adoré ces deux petits récits qui m’ont replongé dans Savoriur, et de retrouver certains personnages qui m’avaient tant manqué.

Un immense merci, encore, a l’auteur de sa confiance une deuxième fois

Afficher en entier
Or

L'auteur nous emmène une fois de plus dans le monde merveilleux de Milia Facia. Un monde magique dans lequel les habitants de Savoriur (ville qu'on peut découvrir dans le roman "Frères de Savoriur") rêvent d'une instruction pour tous. Utopique ? Après tout nous sommes dans un monde imaginaire mais pourtant pas si éloigné de nos propres préoccupations et de notre propre monde tant les sujets abordés m'ont marquée : l'éducation, le pouvoir et ses dérives, les tyrannies qui s'installent insidieusement et surtout les symboles chers à un peuple.

C'est d'ailleurs de deux fêtes symboliques que va nous parler l'auteur par le biais de deux nouvelles : celle des Facettes à Savoriur et celle des Luminen dans la Cité Maritime. Je vous conseille de ne surtout pas passer la très jolie préface qu'a faite l'auteur et qui nous rappelle l'importance des fêtes, leur symbolisme, leurs racines souvent très anciennes et venues d'un autre temps, d'un autre lieu, d'un autre peuple et d'une autre religion, et leur universalisme. Symboles de résistance et d'espoir, elles sont beaucoup plus importantes qu'il n'y paraît à première vue.

La première nouvelle se situe donc juste après "Frères de Savoriur" et l'on y fait la connaissance de Lauris, un jeune garçon de 10 ans, déjà marqué par la dureté de la vie et malheureusement de plus en plus désabusé. Pourtant il reste un petit garçon proche de sa mère et qui ne demande qu'à pouvoir rêver. L'aide que leur apporteront un marchand, Basile et Aësmi - quel plaisir de retrouver ces personnages issus de "Frères de Savoriur" - ainsi qu'une rencontre magique redonneront de l'espoir à Lauris. La magie opére ici, la magie de la fête des Facettes issue d'une vieille histoire contant le combat d'un dragon pour maintenir la paix sur Milia Facia.

Plus loin, dans la seconde nouvelle, nous découvrons la fête des Luminen car, oui, ces deux fêtes se déroulent à la même période. Seul le lieu et la façon de les fêter différent.

Cette nouvelle nous conte l'histoire d'un vieux voleur qui semble pétris de remords face à un acte du passé et qui retrouve une jeune femme qu'il a élevé comme sa propre fille. Qu'est ce qui a bien pu séparer ces deux êtres pourtant si proches autrefois ? À l'aide de flash-backs l'auteur nous décrit l'importance de la fête des Luminen qui est une pure tradition de la Cité Maritime. On y apprend aussi l'importance des symboles et des objets 'sacrés'. Souvent, à l'image de certaines reliques, on ne sait pas s'ils sont vraiment si précieux et anciens ni s'ils ont des pouvoirs mais c'est ce qu'ils symbolisent qui est important. Surtout pour une cité autrefois prospère et libre mais qui, peu à peu, a vu une tyrannie s'installer en son sein et prendre le pouvoir. Une terreur qui ne dit pas son nom entraîne un peuple entier dans le désespoir.

Si la première nouvelle était plus intimiste j'ai trouvé la seconde presque plus forte car c'est d'une nation entière qu'elle parle. D'une cité qui a besoin d'espoir et où peut-on le mieux retrouver l'espoir et la force de résister si ce n'est à l'aide de symboles ?

Ces deux nouvelles m'ont vraiment beaucoup plu, d'une part parce que j'étais heureuse de revenir à Savoriur et d'autre part parce qu'elles nous en disent plus sur Milia Facia. Nous découvrons d'autres peuples qui sont marqués par deux choses : un changement significatif dans le climat et l'apparition d'êtres et de phénomènes étranges. Elles ont aussi en commun de subir les assauts de la tyrannique cité de Mellor-an. Mais si Savoriur a su jusqu'ici déjouer les plans de cette cité pour parvenir au pouvoir il n'en va pas de même pour la Cité Maritime. Elle a résisté aux attaques frontales de Mellor-an mais n'a pas vu qu'elle couvait en son sein un serpent qui a peu à peu pris le pouvoir.

Si la fête des Facettes redonne espoir à un petit garçon, c'est à toute une nation que la fête des Luminen et Le Livre des Rois vont redonner l'envie de se battre et de résister.

L'auteur nous parle de tyrannie mais aussi et surtout d'espoir car, après tout, d'où que l'on vienne nous portons tous en nous une fête ou un objet qui, sans que nous nous en doutions, a un symbolisme tellement fort qu'il nous permet de résister et de garder espoir. N'oubliez jamais cela !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ingrid26510 2021-12-22T11:13:31+01:00
Bronze

Ce livre est composé de 2 nouvelles très intéressantes, on va suivre des personnages tout à fait attachants dans un monde qui n'est pas facile à vivre. mais qui montre que dans le pire des mondes il y a toujours de l'espoir et des gens qui vous tendent les mains. Cette lecture c’est très vite lu une plutôt bonne lecture et je dois dire que Bizarrement ce qui m’a le plus plu c’est la préface qui était magnifique

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ElaRaleuse 2021-12-30T11:02:24+01:00
Or

Un recueil de deux histoires à couper le souffle.

Idéal à lire en cette fin d'année.

J'ai pris un réel plaisir à me plonger dans l'univers travaillé et réfléchi de l'auteur.

Les deux histoires sont captivantes, envoûtantes et délicieusement décrites.

Les personnages sont touchants et attachants.

La plume est belle, agréable et fluide.

Une suite de rebondissement, dans ce monde magique, ne laisse aucun temps mort.

Un enchantement que je conseille de lire et de découvrir.

Merci pour cette belle découverte.

Afficher en entier
Bronze

Deux nouvelles sans prétention...

Ici nous allons suivre Lauris qui voit sa maman tomber malade gravement et qui vont devoir aller à la grande ville. Sur le chemin ils vont faire la connaissance d'Ouvayes qui va les mener à bon port mais ce sera surtout le début des ennuis pour notre petit Lauris.

Dans la seconde nouvelle, nous suivons Baledor un voleur sans égal qui approche de la fin de son art. Sur les toits il va se souvenir de cette petite fille qu'il a élevé mais en se doutant qu'elle suivra ses pas.

Dans ces deux nouvelles nous avons un sujet commun, les fêtes de fin d'année. En préface l'auteur nous explique les différentes origines de Noël, le fameux sapin ainsi que le Père Noël. J'ai beaucoup aimé ce petit cours d'histoire qui m'en a appris un peu plus. Le titre prends tout son sens à travers les nouvelles que je vous laisserai découvrir par vous même.

Ici nous avons deux plumes différentes bien que ce soit du même auteur. En effet, j'ai trouvé la plume très poétique dans la 1ère et la seconde beaucoup moins recherchée, plus rentée dedans avec quelques boutades bien senties et un langage commun.

Malgré cela je n'ai pas du tout accroché aux personnages des deux nouvelles, je ne me suis pas sentie immergée par celles-ci. En effet, je me suis sentie perdue dedans sans vraiment comprendre l'univers effleuré. Pourtant celui-ci à l'air d'être très riche mais au vu du format je n'ai pas pu le découvrir pleinement.

L'auteur nous dépeint tout de même un monde cruel, froid et sans avenir même si nous avons une once d'espoir à la fin de la deuxième, lors des illuminations qui sont faites pour célébrer Noël.

En bref, deux nouvelles qui plairont à ceux qui ont déjà découvert l'univers car ils ne se sentiront pas perdus. Malheureusement je ne pense pas lire le titre auquel ce recueil est attaché.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par nath_a_lu 2022-03-29T21:30:17+02:00
Diamant

LE recueil est petit, mais les histoires sont...wouah !

Je dois dire que même si j'étais contente dans la première nouvelle de retrouver les personnages des Frères de Savoriur et donc de découvrir "l'Après-aventure" (on aime connaître le devenir des personnages après leurs aventures !), la deuxième à vraiment était un coup de cœur, probablement parce-qu’elle permet de découvrir un peu plus de choses sur une autre ville que Savoriur et donc d'en découvrir plus sur Milla Facia !

Les nouvelles sont très bien écrites, on y trouve 2 types de narrations différentes permettant de varier les plaisirs, on y trouve d'excellentes descriptions, une justesse chronologique

Ce recueil me donne envie d'en découvrir plus !

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode