Livres
594 025
Membres
671 300

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Diamant

L'histoire :

Envoûtante, poignante, et terriblement actuelle, malgré tout.

C'est la mode des livres où un monde dystopique est dominé par un ou plusieurs tyran(s) et que, quelque part, quelqu'un-e décide de se rebeller. Mais CE livre-là se détache de la masse.

Yuri, princesse et personnage principal, se rend compte au fur et à mesure que son éducation, ben elle est pas si cool que ça et que ce n'est pas vraiment la réalité.

Mais ça n'arrive pas en cinq secondes ! Non, elle met le temps, et même pas encore totalement à la fin du T1. Elle a encore quelques réflexes de son éducation, qui se dissipent lentement tout au long du livre.

Et que dire des autres histoires, entrecroisées, liées ou non, qui prennent place autour de la principale ?

On va de surprise en surprise avec cette histoire magnifique.

Les personnages :

Ils sont tous géniaux. Tous sont bien écrits. Aucun ne sonne creux, ils ont tous une personnalité, une histoire et ça se sent !

Sir Edward est l'incarnation de la classe.

Bran est... la liberté, la nature, la simplicité et la complexité à la fois, la... Bran est Bran, en fait.

Taliesin, comme son homonyme, est mystérieux et envoûtant.

Trente-Chênes est l'incarnation de l'indépendance et également du mot respect dans le sens entier du terme.

Chacun des Gens de l'Égout est attachant, chacun avec son histoire, souvent tragique, mais dont ils ont réussi à se relever...

Et je ne parle pas de Ren, Yuri, l'Ambassadeur Blanc, même Ryûzaki et tous les autres, tous autant qu'ils sont, touchants et indescriptibles.

Mon avis général :

Ce livre est merveilleux.

Non, je n'exagère pas.

Il faut le lire.

L'auteur-e arrive à mêler à une histoire fantastique et envoûtante de nombreux messages de tolérance, astucieusement disséminés, et quelques références à des oeuvres connues sont également glissées ça et là.

Ce livre nous fait vibrer d'émotions toujours plus fortes, de rebondissement en rebondissement, de révélation en révélation...

Ce livre marie de nombreux mondes, de nombreuses influences, qu'elles soient Celtes, Japonaises, Steampunk et bien d'autres...

A LIRE ABSOLUMENT !!

Afficher en entier
Diamant

Si Loin du Soleil est un excellent roman auquel je souhaite tout le succès qu'il mérite.

Sur la forme, il est extrêmement bien écrit : l'écriture est fluide, jamais trop lourde et descriptive, jamais ampoulée et pompeuse, jamais naïve et simpliste. Sur le fond, il est addictif avec une intrigue dont la tension monde crescendo pour nous conduire jusqu'à un final fort et poignant.

L'univers est original, riche et développé, sans jamais qu'il ne vole la vedette à l'histoire. Le monde sert l'intrigue, la renforce et l'enrichit, au lieu de la diluer ou de l'affaiblir comme c'est trop souvent le cas en Fantasy.

Enfin, les personnages sont nombreux, crédibles, variés, attachants. Ici vous ne trouverez ni incarnation du mal absolu ni parangon de vertu, mais des êtres vivants, avec leurs qualités et leurs failles, dont l'opposition naît surtout de différences de valeurs, d'éducation, et des tares d'une société défaillante.

Un roman tout en finesse, en nuances et en émotions que je recommande chaleureusement.

Afficher en entier
Bronze

3.5/5

Je n’avais pas de grosses attentes sur ce livre. En fait j’avais même un peu peur de le sortir à cause de l’étiquette jeunesse et le fait qu’en général ça ne passe pas super avec moi. Mais j’ai tout de même tenté parce que les avis du second tome étaient assez positifs.

Résultat ça c’est passé exactement comme je l’imaginais. Pas que j’ai détesté, on est loin de la tout de même, mais j’ai trouvé qu’il souffrait des clichés énervants de la littérature jeunesse. Et en plus d’être prévisible je n’ai pas vraiment aimé la fin car à mon avis elle était inutilement dramatique à mon avis (juste pour choquer / faire pleurer le lecteur).

Résultat je suis quand même assez mitigée.

Néanmoins je pense que pour le public adapté (à savoir la jeunesse, ou les amateurs de littérature jeunesse que les clichés ne gênent pas) ça peut faire une bonne lecture.

Du coup de quoi ça parle.

Nous suivons divers personnages dans une uchronie magique.

Le Royaume de France veut renforcer ces liens avec l’Empire du Japon dans un monde où ils sont les leader du monde (avec le Sultanat Ottoman en 3ième grosse puissance, mais qu’on ne voit pas vraiment pour l’instant).

Dans ce monde qui n’a jamais connu les révolutions et les avancées gouvernementales qui ont amenées notre république actuelle, les puissants continuent d’asseoir leur puissance en contrôlant et maltraitant leur peuple qui vit dans la grande majorité dans la pauvreté.

Dans ce monde il y a aussi une autre différences majeure avec notre monde : on connait et asservit les créatures magiques depuis des siècles.

Ils sont considéré comme des moins que rien et quand ils ne sont pas transformés en esclaves ils sont considérés comme le mal, du à des décennies de manipulation et de propagande qui en ont fait les bouc émissaires de tout les problèmes possibles.

Dans cette situation nous suivons principalement pour l’instant la princesse Yuri, une des héritières de l’Empire du Japon. Celle ci a été promise sans son accord en mariage à l’héritier du royaume de France.

Élevé dans la richesse comme la perle de son père, qui travaille comme ambassadeur du Japon en France, celle ci est en fait totalement prisonnière de son éducation. Elle connait par cœur tout les codes pour naviguer le monde des plus puissants, et n’est pas du genre à vraiment se préoccuper du reste.

Et pourtant, après la déception de cette promesse de mariage, elle se sent à l’étroit dans sa vie. Du coup quand on lui propose de fuir et d’aller voir ce qui se passe ailleurs, elle décide sur une impulsion d’accepter …

Bien sur ce qu’elle ne sait pas encore, c’est que sa disparition donnera une excuse à sa famille et à la famille de son promis pour s’en prendre à tout les indésirables.

Bien sur je n’ai fait qu’effleurer l’ensemble pour ne pas vous en dire trop, mais c’est plus complexe que juste une riche qui fuit un mariage forcé. Il y a des histoires de familles, des cœurs brisés, des jalousies, et tout le coté créatures magiques qu’on suit aussi comme personnages principaux autre que la princesse.

Les rencontres de celle ci lui donneront l’occasion de découvrir tout ce monde qu’elle ignorait totalement, un monde ou des gens différents peuvent vivre ensemble en paix.

Le principal problème de la majorité du roman pour moi a été justement ce coté la. La princesse « innocente » découvre un autre monde où tout le monde peut être égal, dans une atmosphère où les gens sont amis et s’entraident, des notions qui lui étaient inconnues. Elle ouvre les yeux en gros.

L’ensemble faisait bien trop « donneur de leçon » pour moi. C’était trop les bons contre les méchants, et ça manquait de nuance.

Puis j’avoue que je n’avais pas vraiment de d’atome crochu avec la princesse. Elle ne me paraissait vraiment pas sympathique. Pendant plus de la moitié du livre j’avais envie de lever les yeux au ciel et de passer à autre chose. J’avais du mal à lui trouver des circonstances atténuantes. Certes elle a vécu dans une cage en or, mais elle était quand même entourée de plusieurs « créatures magiques » et à mon avis si elle s’était un minimum intéressé à son entourage plutôt que de les prendre pour des meubles vivants, elle aurait largement pu faire (un partie de) ces découvertes avant.

Bref, j’avais du mal avec ce personnage.

Après oui, c’est un livre jeunesse, j’aurai peut être du m’en douter. Mais ici on veut vraiment donner une atmosphère sombre du genre dystopique ce qui crée le genre de clichés qu’on trouvait dans les « classiques » de la dystopie jeunesse où le monde est forcement totalement noir et blanc.

J’ai retrouvé tout ce que je n’aime pas dans ce genre de récit.

Ce n’est juste pas ce que j’aime lire en gros.

Je reviens rapidement sur le final. Je suis un peu déçue. Déjà cette situation aurait facilement pu être évité si les adultes avaient pris leurs précautions avant, mais en plus elle n’avait pas forcement besoin d’être le pire drame qu’on puisse imaginer.

Du moins ma réflexion en lisant ces passages était que c’était comme si rien n’avait jamais été fait pour imaginer la sécurité des habitants en cas d’attaque. Limite comme si tout les adultes avaient manigancés pour faire en sorte que tout se finisse le plus mal possible pour leur propre camp volontairement si la situation se présentait. Dans le genre pas crédible, on est en plein dedans.

A moins d’un retournement de situation pour l’instant improbable, qui justifierai ce fait après coup, j’avoue que ça ne m’a pas vraiment plu.

Pour ce qui est de la suite j’avoue que j’hésite encore. Le second tome est apparemment bien mieux, d’après les avis des lecteurs, sauf ceux qui n’ont vraiment pas accroché au premier déjà.

Du coup je me demande si c’est vraiment pour moi, si je vais rester sur mon avis ou être agréablement surprise ou pas.

A voir donc.

https://delivreenlivres.home.blog/2021/09/25/la-derniere-geste-tome-1-dans-lombre-de-paris-de-morgan-of-glencoe/

Afficher en entier
Or

Si près de l'excellence...

Deux mondes s'affrontent, le peuple des humains et le peuple des fées. Au centre, une princesse éduquée dans la supériorité de la race humaine et éloignée de la réalité féerique, et de celle de l'homme sur la femme.

Quand son destin bascule, une personne va lui laisser le choix qu'elle n'a pas eu. Mais est-ce vraiment un cadeau ? Découvrir l'autre côté, n'est-ce pas appréhender aussi la part d'ombre de son univers d'origine ?

La plume de cet auteur vous immerge d'emblée dans un monde en ébullition, ses connaissances des civilisations japonaises/ légendes celtiques qu'elle mélange avec bonheur indéniables.On découvre les arcanes de cette réécriture historique au fur et à mesure que l'on avance dans les lignes. Et on en redemande encore !

Plus qu'à attendre la suite... viiiiiiite !

Afficher en entier
Diamant

Une princesse, des fées, un prince charmant, un bal, un autre bal, et toute la magie celtique... mais rien de ce à quoi l’on pourrait s’attendre, tant le premier roman de Morgan of Glencoe est original.

On plonge dans une dystopie cyber/steampunk résolument inclassable, où sont traités avec réalisme et précision aussi bien la violence (combats ou affrontements armés) qu'une situation sociale explosive.

L'univers est cohérent, surprenant, très vivant, les personnages attachants et nuancés.

Cette histoire formidable, une pure fiction mais engagée, emplie de chaleur humaine et d'une profonde sensibilité, nous fait vibrer d'émotions toujours plus fortes, de rebondissement en rebondissement.

Le final, époustouflant, laisse pantelant et suscite l'enthousiasme devant un si jeune talent.

Afficher en entier
Diamant

J'ai eu beaucoup de mal à entrer dans l'histoire et surtout à la comprendre au début. Le récit est à la troisième personne et il y a énormément de personnages donc c'est compréhensible.

Mais une fois prise dans l'histoire, on a du mal à en ressortir indemne... Entre un grand nombre de personnages attachants, et un univers surprenant, l'histoire n'est que plus captivante. Surtout que j'ai trouvé celle-ci vraiment bien construite avec que très très peu d'incohérence. C'est remarquable !

L'histoire est très intéressante, et me fait beaucoup penser au monde d'aujourd'hui. Avec les jugements envers ceux qui sont différents, les maltraitances...

De plus ce livre me fait un peu penser à un manga, mais en roman. Et comme j'adore les mangas, j'ai d'autant plus adoré cette histoire !

Mais on va dire que je m'attendais à ce qu'il y ai un peu plus de romance, et donc j'ai été un peu déçue qu'il y en ai si peu...

Le gros point négatif de ce livre, c'est le manque de traduction. Il y a pas mal de passages avec des langues différentes, comme l'anglais, et moi qui suis une très mauvaise anglaise, j'ai eu vraiment de mal à comprendre. Dommage !

La fin m'a laissée sur les fesse... Sincèrement j'ai eu envie d'étrangler l'auteure pour ce qu'elle a écrit à la fin. Mais sérieusement comme a-t-elle pu me faire ça ? Et surtout s'arrêter ainsi ?!

Mon dieu... C'était tellement triste que quelques larmes ont coulée...

L'écriture est fluide avec un vocabulaire riche. Les descriptions sont très bonnes et on arrive très bien à s'imaginer les lieux si... étranges et merveilleux. Je dirais qu'il manque juste un peu de description au niveau des sentiments des personnages.

Pour conclure, ce livre a été pour moi un vrai coup de cœur malgré ce début un peu difficile et ces quelques points négatifs. Je le recommande vraiment aux fans de fantasy et de manga !

Pour plus de chroniques:

http://mapassionlivresque.blogspot.fr/

Afficher en entier
Or

Je ressors surprise par cette lecture, séduite également. L'auteur a su m'embarquer dans son univers. Ce qui semble en surface impensable, consternant, coule sous le sens. Elle réussit à mêler des influences a priori incompatibles avec une légèreté et un talent à part entière.

De la rigueur, des conventions, de la justice, on s'attaque et on fustige le déterminisme de nos vies. C'est atypique, travaillé, extrêmement bien fourni. Ce récit polymorphe aux multiples saveurs suspend notre attention et nous donne à espérer un monde meilleur. Il véhicule des valeurs nobles, fortes emprunte de tolérance et d'égalité.

L'écriture est appliquée et parle à notre imaginaire. On se laisse guider subrepticement et de notre plein gré dans cette aventure folle et excitante.

On aime les personnages pour leur beauté, leur audace et leur charisme. Les combats chevaleresques, le merveilleux, le spectacle grandeur nature comblent notre goût pour le romanesque.

L'atmosphère créée nous amène loin dans nos idéaux et nos rêves. Un ailleurs au-delà, des frontières ou des barrières infranchissables.

Et si vous passiez de l'autre côté ?

Afficher en entier
Diamant

Déjà, je ne peux que dire que j'ai été plus que ravie de découvrir la plume de Morgan of Glencoe que j'ai trouvé vraiment agréable, fluide et enchanteresse. L'auteure a su m'aspirer dans son univers mêlant les genres sans aucun effort et j'ai vécu l'aventure auprès de ses personnages auxquels je me suis vraiment attachée.

Le monde tel que nous le connaissons n'existe pas. Il est gouverné d'une main ferme et peu permissive par la Triade, composée du Royaume de France, de l’Empire du Japon et du Sultanat Ottoman. Il y a aussi Keltia, le pays des fées (aucune ressemblance avec la Fée Clochette, désolée pour les fans) et autres créatures magiques qui ne peuvent vivre que comme des parias, rejetées et honnies. Au milieu de ça, il y a les gens des Rail, les Fourmis (rien à voir avec les animaux), qui vivent sur le gigantesque train qui relie l'Orient et l'Occident ainsi que les rebelles et les parias vivants cachés, sur un pied d'égalité, dans les égouts et se faisant appeler les Rats (aucune ressemblance physique non plus).

Alors à quel style s'attendre ? A aucun en particulier et tellement à la fois... On pourrait parler d'uchronie vu que l'histoire se passe dans notre monde mais avec une histoire différente ; de dystopie car on imagine mal les gens vivre heureux dans un monde où seuls les riches ont des droits (le pauvre n'a que celui de se taire) ; de fantasy avec l'apparition des fées et autres créatures magiques ; d'apprentissage parce que l'héroïne ne va faire que ça tout le long du livre....

Oui, cet ouvrage possède bien des genres et pourrait rentrer dans bien des cases, mais il n'obéit à aucune loi et se contente de nous embarquer à son bord.

A l'intérieur de tout ça, il y a Nekohaima Yuri, la fille de l'Ambassadeur blanc, l'ambassadeur japonais auprès du Royaume de France. La jeune fille a été élevée dans le luxe et l’opulence, dans le culte de la maîtrise de soi (comprenez par là à ne montrer absolument aucune émotion), avec la meilleure éducation et les meilleurs professeurs, sans presque jamais sortir de chez elle. Cela ne l'a pas empêché de vivre des situations peu enviables. Choses qui font que j'ai eu plusieurs fois envie de la baffer (très fort !) pour son côté hautain. Heureusement, son comportement va petit à petit changer ! Elle a beau être intelligente, rien ne va la préparer à ce qu'elle va vivre et découvrir suite à son voyage à Paris, pour un but qui sera loin de la ravir lorsqu'elle le connaîtra.

Loin de son confort habituel, Yuri va vite découvrir que, si les pauvres courbent l'échine, résignés à cette vie rude et sans avenir, il existe des gens différents. Des gens qui n'obéissent pas aux règles de la Triade, mais bel et bien aux leurs. Elle s'en apercevra d'abord lors de son trajet sur le Rail avec la volcanique capitaine Trente-Chênes et ses Fourmis comme Ren le Spectral et Alcyone l'Aeling qui ne prennent des ordres que de sa part. Mais ce sera sans compter avec les Rats, cette communauté vivant dans les égouts, humains comme créatures magiques, tous sur un pied d'égalité.

Elle y rencontrera tellement de personnages différents mais qui auront tous un rôle et des choses à lui enseigner. A commencer par Bran, une Selkie bourrue et sauvage aux antipodes de tout ce qu'à toujours connu la princesse. Autant dire qu'elle en verra de toutes les couleurs avec ce personnage que j'ai tout simplement adoré.

Comment ne pas mentionner Sir Edward Longway, le fondateur de cette communauté, Talielsin le barde mystérieux, Lady Lore, Samuel, Pyro, Lilas, Haruko... et tant d'autres encore...

De cette communauté, elle aura beaucoup à apprendre... Tout, en fait...

Un peu comme nous parce que ce livre, nous chante un hymne à l'égalité, au respect et à la tolérance. Parce qu'en fin de compte, riches ou pauvres, noirs ou blancs, humains ou créatures magiques, nous sommes tous pareils. Pourquoi quelques différences devraient-elles mettre une catégorie de la population à l'écart ? Qu'est-ce qui justifie cette haine et cette peur à l'égard de tout ce qui est un peu différent de nous ?

J'aimerais vous en dire plus, mais j'aurais peur de trop en faire et de vous gâcher le plaisir de la découverte. Je vais donc m'arrêter là en espérant vous avoir transmis mon enthousiasme et aussi convaincu, ne serait-ce qu'un tout petit peu. ^^

En résumé, un premier tome coup de cœur autant pour la plume de Morgan of Glencoe, que pour son monde qui semble ne pas vouloir rentrer dans les cases prédéfinies ainsi que pour les personnages très travaillés et fouillés dont nous sommes entourés. Je ne sais quoi vous dire d'autre à part que je ne peux que vous conseiller plus que fortement de vous embarquer pour cette aventure livresque haute en couleurs si le mélange des genres ne vous fait pas peur !

http://booksfeedmemore.eklablog.com/la-derniere-geste-t1-si-loin-du-soleil-morgan-of-glencoe-a127920390

Afficher en entier
Diamant

Uchronie féerique sous fond de monarchie et à la touche japonisante, ce premier opus nous offre une toile riche, complexe et colorée aux valeurs fortes et actuelles (vivre ensemble, tolérance, genre, homosexualité, famille...), aux nombreux protagonistes attachants. Ajoutés à cela le traitement des fées originale et les émotions qui traversent ce roman font de "Dans l'ombre de Paris" un ouvrage à lire de toute urgence !

.

Je n'ai absolument pas été déçue par cette lecture, c'est même tout le contraire tant il recèle de valeurs faisant écho aux miennes. De plus, il démontre un aspect intelligible qui fait parallèle avec le nôtre et notre actualité.

.

L'univers, les décors, les personnages, les intrigues, l'écriture... : ce roman est un zéro faute. Je lui souhaite de tout cœur de toucher le plus de lecteurs possibles, la collection young adult ne doit absolument pas freiner le lectorat adulte.

.

Ma chronique complète : http://maude-elyther.over-blog.com/2019/09/morgan-of-glencoe-la-derniere-geste-premier-chant-dans-l-ombre-de-paris-editions-actusf-collection-naos-septembre-2019.html

Afficher en entier
Diamant

Un livre splendide, une plume magnifique et poétique, Dans l'ombre de Paris est un des meilleurs livres que j'ai lu cette année. Un hymne à la tolérance et au respect d'autrui, une intrigue prenante et addictive, j'ai adoré suivre Yuri dans sa découverte de la vie et du monde. Son personnage est attachant, de même que celui de Bran et de Pyro. Les personnages sont bien développés, notamment l'Ambassadeur qui bien que secondaire, est intéressant à suivre.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode