Livres
486 791
Membres
477 070

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

"I got angry with Iskari for never looking around her. To the ones who loved her. To the ones who could saved her."

"But no one can save her."

"How do you know ? She never lets anyone try."

Afficher en entier

Greta disait, fit-il sans s'interrompre, que nous sommes tous nés avec une chanson dans le cœur. Une chanson rien qu'à nous. Et que notre mission dans la vie est de trouver cette chanson.

Afficher en entier

Safire lui avait un jour demandé si elle la détestait. Mais non. Elle avait été brûlée par le plus féroce de tous les dragons et elle avait survécu. Qui pouvait en dire autant ?

Asha portait sa cicatrice comme une couronne.

Afficher en entier

La cicatrice partait du haut du front, descendait le long de sa joue droit, coupait l’extrémité de son sourcil, empiétait sur la ligne des cheveux. Elle s'étendait vers son oreille, qui n'avait jamais retrouvé son aspect d'origine et n'était maintenant plus qu'un tas de bosses informes. La cicatrice mangeait un tiers de son visage, la moitié de son cou et se poursuivait sur tout son coté droit.

Afficher en entier

Une vague de chaleur la submergea lorsque leurs regards se croisèrent. Il avait les yeux perçants, comme une pointe de métal fraîchement aiguisée.

Il aurait dû détourner la tête.

A la place, sans ciller, son regard s'aventura de ses yeux - noirs comme ceux de sa mère - à sa cicatrice, qui descendait le long de son visage et de son cou pour disparaître dans l'encolure de sa chemise.

Les gens ne pouvaient s'empêcher de regarder. Elle avait l'habitude. Les enfants la montraient du doigt, la fixaient, mais la plupart des gens se détournaient bien vite, effrayés, dès qu'ils se posaient sur sa cicatrice.

Cet esclave, en revanche, prit son son temps pour l'examiner. Curieux, attentif, comme si Asha était une tapisserie dont il ne voulait manquer aucun détail.

Afficher en entier

Il n'y avait pas si longtemps, elle pensait que ce garçon et elle n'avaient rien en commun. Désormais, elle savait que la seule différence entre eux était qu'il portait son joug autour du cou, alors que le sien était invisible...

Afficher en entier

Il se passa nerveusement la main dans ses cheveux.

- Ils te considèrent comme une arme dont il n'y a qu'à se servir. Comme si tu n'étais bonne qu'à détruire. Et tu les crois.

Elle fronça les sourcils derrière son rideau de cheveux trempés.

- Ce n'est pas ce que tu es, Asha. Et ils ne devraient pas te voir comme ça.

Autour d'eux résonnait le doux chuchotis de l'eau clapotant contre les rives du lac.

Asha croisa les bras. Ses mots avaient touché un point sensible. Qu'elle devait protéger à tout prix.

Tout doucement, elle murmura :

- Et comment devraient-ils me voir ?

Torwin baissa les yeux vers son cou et, dans un souffle, répondit :

- Comme une belle personne. Quelqu'un de bien et de précieux.

Afficher en entier

Mais tout comme il avait bandé sa main brûlée et recousu sa plaie aux cotes, elle voulait panser sa blessure. Elle voulait apaiser sa douleur.

Posant sa paume abîmée sur le cœur de l'esclave, Asha enfreignit sa propre règle.

- Torwin...

Ses lèvres s'entrouvrirent. Il fixa sa bouche comme s'il ne comprenait pas. Comme si elle parlait une langue étrangère.

- Je suis désolée.

Afficher en entier

- Juste un petit détail..., dit-elle en lui tendait l'étui en cuir.

- Oui ? fit-il en le prenant.

- Tu ne peux pas l'appeler Ailerouge.

Il s'acroupit pour ouvrir l'étui.

- Tu as une meilleure suggestion ?

- Il se trouve que oui.

Il leva les yeux vers elle.

- Shadow, c'est mieux. Parce qu'il me suit comme mon ombre.

Afficher en entier

- Tu es jolie avec les cheveux lâchés.

Elle reçut ces mots comme un coup de shaxa.

Asha se planta devant lui, les yeux plissés.

- Si tu oses redire une chose pareille, Skral, je t'arrache ta sale langue de menteur de mes propres mains.

Dégoulinante de rage, elle tourna les talons, le laissant seul dans le ruisseau.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode