Livres
550 107
Membres
590 390

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

[page 182]

- Nico, combien de temps te faut-il pour nous vol-d'ombrer ?

- Je dois... d'abord... reprendre... mon souffle, a-t-il haleté.

- Indispensable, a confirmé Will. S'il n'est pas en forme, on va se retrouver téléportés au Venezuela, en plein milieu d'une cuve de chez Cheez Whiz.

- Euh, a protesté Nico. On ne s'est pas retrouvés dans la cuve.

- Il s'en est fallu de peu, a répliqué Will. Et c'était quand même la plus grosse usine de Cheez Whiz du Vénézuela.

- Ça ne s'est produit qu'une fois, a grommelé Nico.

Afficher en entier

" - C'est le moment le plus critique, a dit Athéna. (Elle portait, comme d'habitude, son armure et son casque énorme, dont j'aurais parié qu'elle l'avait volé à Marvin le Martien des Looney Tunes.) Il frôle dangereusement l'échec.

- Humpf ( Arès a reculé dans son trône en croisant les bras.) Eh bien j'aimerais qu'il se bouge. J'ai vingt drachmes d'or en jeu.

- Quel manque de cœur ! l'a grondé Hermès. D'ailleurs, c'est trente drachmes , et en plus je t'ai donné une très bonne cote. (Il a sorti un carnet de cuir relié et un crayon.) Quelqu'un veut placer un dernier pari ?"

Afficher en entier

[p436]

- Apollon a fait quelque chose, lui, au moins.

- Tu ne vas pas recommencer, a grondé Zeus.

- L'élu de mon cœur, a dit Héra. Jason Grace. Ton propre fils. Et tu...

- Ce n'est pas moi qui l'ai tué, femme ! a tonné Zeus. C'est Caligula !

- Oui, a rétorqué Héra sèchement. Et Apollon l'a pleuré, lui, au moins. Et il l'a vengé, lui, au moins.

Une seconde... que se passait-il ? Ma méchante marâtre était-elle en train de prendre ma défense ?

Afficher en entier

[p401]

J'ai raté ma cible.

Ne faites pas semblant d'être surpris, s'il vous plaît.

Au lieu de transpercer le crâne du monstre comme je l'avais espéré, ma flèche s'est fracassée sur des rochers à un bon mètre de sa tête.

Afficher en entier

[p322 à 323, bataille à la tour de Néron]

Au beau milieu de ce pandémonium cavalait Chiron en personne, dont la partie étalon blanc portait une panoplie de carquois, d'armes, de boucliers et de bouteilles d'eau : un tiers demi-dieu, un tiers camionnette et un tiers mère poule à l'entraînement de foot. Il maniait l'arc avec une grâce égalant largement celle dont j'étais capable [...] tout en distribuant de sa voix de stentor encouragements et ordres à ses jeunes pupilles.

- Dennis, évite de tuer les demi-dieux ennemis et les mortels ! Euh, bon, d'accord. On remet les compteurs à zéro. Evette, attention sur ton flanc gauche ! Ben, oh oh, Ben, vas-y doucement !

[...]

- Qui l'emporte ? Nous ? [...]

- Difficile à dire, a répondu Kayla. Chiron a raconté aux petits nouveaux que c'était une sortie de classe. Un exercice d'immersion. Il faut bien commencer...

Afficher en entier

[p199]

- Les amis, je vous présente mon cher luisant, a déclaré Nico avec un sourire en coin.

- Tu pourrais éviter d'en faire des tonnes avec ce truc ? a grommelé Will.

Je ne savais plus quoi dire. Comment pouvait-on ne pas en faire des tonnes, en fait ? Certes, dans l'ordre des pouvoirs des demi-dieux, la phosphorescence n'est peut-être pas aussi tape-à-l'œil que la convocation de squelette ou la pousse accélérée de la tomate ; elle impressionne néanmoins. Et, de même que les talents de guérisseur du cher luisant, sa lumière était aimable, utile et parfaitement bienvenue en cas de nécessité.

- Qu'est-ce que je suis fier ! ai-je soupiré.

Le visage de Will a pris la couleur de soleil quand on l'observe à travers un verre de jus de canneberge.

Afficher en entier

[p209]

Je ne pouvais pas les entendre, mais à l'expression de leurs visages et aux mouvements de leurs mains, je comprenais à peu près ceci :

- Will : Ça craint, ça craint, ça craint.

- Nico : Du calme. Nous pas mourir.

- Will : Ça craint. Trogs. Dangereux. Beurk.

- Nico : Trogs gentils. Super chapeaux.

Ou quelque chose du genre.

Afficher en entier

Will le guérisseur

- te valons-nous, o héros ? -

Il a des kit-kat."

Afficher en entier

Nico et Will étaient installés à la droite de Crring-Bling. Nico portait un haut-de-forme, ce qui convenait parfaitement à son esthétique noir et blanc. Will, mon pauvre fils, s'était vu affubler d'un abat-jour. Aucune considération pour ceux qui éclairent le monde.

Afficher en entier

- Tu reviendras ? m'a-t-elle demandé.

- Toujours, ai-je promis. Le soleil revient toujours.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode