Livres
515 227
Membres
528 479

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Le mot "hystérie" vient d'ailleurs du latin hysteria, qui signifie "utérus".(Les filles ont sourit). Le problème, c'est que ces femmes qu'on entassait dans les asiles n'étaient pas folles. Elles ne conformaient simplement pas aux codes de l'époque. On pouvait ainsi se retrouver internée juste parce qu'on avait du caractère, car une femme était censée se montrer douce et docile. Ou parce qu'elle aimait le sexe, car une femme devait incarner la pureté... Alors, vous vous dites peut-être que ça a changé? Que les choses sont différentes aujourd'hui? Réfléchissez bien. Il suffit de voir le vocabulaire qu'on emploie pour parler des femmes...

Afficher en entier

« – Être une vieille fille peut aussi signifier qu'on accorde autant d'importance à l'amour qu'à l'amitié. (Je pensais à Jane.) Qu'on refuse de renier sa personnalité, ses croyances et ses désirs dans le seul but de satisfaire un garçon.

- Être une vieille fille, a enchaîné Lottie, c'est ne pas hésiter à regarder la société en face et à dire à voix haute : "Non, ça ne me convient pas." Être une vieille fille, c'est arrêter de se taire de crainte que les garçons nous trouvent moins jolies ou moins sexy.

- Être une vieille fille, a conclu Amber, c'est prendre soin de ses amis et les soutenir envers et contre tout. »

Afficher en entier

Je l'ai laissé pleurer. Je l'ai ramené à ses parents en répétant << Ça va aller >> pendant qu'il s'excusait encore et encore.

Sa mère m'a jeté un regard mauvais en récupérant son fils. J'avais envie de hurler : << Je ne suis pas méchante, je vous jure. C'est juste que moi aussi, je suis abîmé, et que je me suis jamais retrouvé de ce côté du miroir, et que je ne sais pas comment réagir, et que je dois d'abord penser à moi avant qui que ce soit d'autre. >>

Mais je me suis contentée d'un :

- Ravie de vous avoir rencontrés.

Après quoi, j'ai tourné les talons en les laissant consoler leur fils.

Afficher en entier

La maladie mentale est un monstre qui vous attrape par les jambes et vous avale malgré vos hurlements. Elles vous rend égoïste. Elle vous rend irrationnel. Elle vous rend autocentré. Elle vous rend exigeant. Elle vous fait annuler vos projets à la dernière minutes. Elle vous rend ennuyeux. Elle vous rend épuisant à côtoyer.

Afficher en entier

Avant, je faisais toujours confiance à Jane…

Et à mon instinct.

Et à mes pensées.

Mais les choses changent.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode