Livres
439 722
Membres
369 583

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par almaky 2013-01-03T20:45:05+01:00

Sous les ordres des autorités allemandes représentées alors par le lieutenant SS H. Röthke chef du service antijuif de la Gestapo , Drancy était un camp d'internement administré par la préfecture de police de Paris, sous commandement français .

Afficher en entier
Extrait ajouté par Lolita-miguelita 2013-01-08T19:14:16+01:00

Les jours passèrent puis vint le temps du mimosa.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Lolita-miguelita 2013-01-08T19:01:24+01:00

Puis un jour, environ un mois après notre arrivée, des gendarmes sont une fois encore venus nous chercher. On les a suivi avec chacun notre petit baluchon. Peut-être était-ce déjà le départ pour Pitchipoï ?

Je sus, bien des années après, que la semaine précédent notre départ, trois convois de mille personne y étaient parvenus, emmenant aussi des enfants, qui depuis trois mois faisaient partie de ces voyages.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Lolita-miguelita 2013-01-08T18:57:27+01:00

On parlait souvent d'un endroit où nous irions peut-être après Drancy, qui s'appelait Pitchipoï. Peut-être y retrouverions-nous nos parents ? C'était un lieu mystérieux où certains étaient partis, mais dont personne ne semblait avoir de nouvelles.C'était à la fois la promesse de la liberté et l'angoisse de l'inconnu. Pitchipoï revenait souvent dans la conversation. On était toujours un peu en partance pour Pitchipoï.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Papachoultse 2012-08-13T21:21:02+02:00

nouvel extrait:

Déjà plusieurs mois s'étaient écoulés depuis notre arrestation. De ce qui avait été avant, tout me paraissait lointain et comme un rêve...

Quelques heures après que ma mère eut été courageusement hébergée par des habitants du village, le jour se leva. Le facteur chez qui elle était profita de la distribution du courrier pour s'assurer de notre présence là où elle nous avait quittés. Cette confirmation rassurante la décida à poursuivre la réalisation de son projet pour nous reprendre ensuite avec elle.

Elle fit récuperer sa bicyclette abandonnée quelques heures plus tôt, et attendit la tombée de la nuit pour repartir sur la route.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Chrissy 2012-07-15T17:46:27+02:00

On parlait souvent d'un endroit où nous irions peut-être après Drancy, qui s'appelait Pitchipoï. Peut-être y retrouverions-nous nos parents ? C'était un lieu mystérieux où certains étaient déjà partis, mais dont personne ne semblait avoir de nouvelles. C'était à la fois la promesse de la liberté et l'angoisse de l'inconnu [...]. On était toujours un peu en partance pour Pitchipoï.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode