Livres
559 005
Membres
607 584

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Il se lève, mais s’accroupit ensuite devant moi, les mains appuyées sur mes cuisses.

— Nous irions tellement bien ensemble. Tu le sais, n’est-ce pas ?

Je le sais. C’est vrai. Le temps que la relation durerait, du moins.

Puis, je serais prise avec les conséquences d’avoir cédé : un cœur brisé.

Afficher en entier

Elle pose la main sur son torse. Je vois rouge. Je me lève.

- Je préfèrerais que tu ne fasses pas ça.

Elle se tourne vers moi.

- Pardon ?

Faisant comme si elle n’avait rien dit, j’écarte la femme de mon chemin pour m’approcher de Tracker. Emmêlant mes doigts dans ses cheveux, j’attire son visage vers le mien pour l’embrasser ardemment. Lorsque je m’écarte, il est à bout de souffle et une lueur de passion brille dans ses yeux.

- Bon Dieu ! Lana.

Afficher en entier

Tracker m’observe attentivement.

- Tu es du genre petite et mignonne. C’est séduisant.

Je baisse timidement la tête.

- Ne la mets pas mal à l’aise, le sermonne Anna avant de marquer une pause. Ne la drague pas non plus. Tu as déjà une femme, tu te souviens ?

Afficher en entier

''Because you're the best thing that's happened to me and I'm man enough to admit that.''

Afficher en entier

Je mange mes céréales, évitant le regard de Rake.

— T’es-tu bien amusée hier soir ? me questionne-t-il d’une voix plutôt innocente, mais qui me met tout de même les nerfs à vif.

Je hausse les épaules.

— Je suppose que oui.

— J’ai entendu dire que ç’a été le cas.

— Eh bien, tu aurais pu le constater par toi-même s’il n’y avait pas eu une chatte assise sur ton visage.

Il s’étouffe avec ses céréales, puis éclate de rire jusqu’à ce qu’il manque d’air.

— Putain, Lana vient-elle de dire chatte ? Sacrément épique.

Tracker t’a corrompue, pas vrai ? L’innocente petite Lana est morte depuis longtemps

Afficher en entier

Quand on dit qu’il faut se méfier de l’eau qui dort, j’ai l’impression qu’on parle de moi.

Les gens pensent que je suis prude, pure et même innocente. Je le suis peut-être, mais mon esprit ne l’est pas

Afficher en entier

Celle-ci est à moi. J’avais envie d’elle à l’époque. J’ai toujours envie d’elle maintenant.

Plus la peine de continuer à résister, à faire comme si elle ne m’attirait pas, à essayer de l’ignorer, à lui donner l’impression que ce n’est absolument pas possible. La partie tire à sa fin.

Je vais m’imprégner de toute cette douceur.

La dévorer.

Personne ne se mettra en travers de mon chemin, pas même elle.

C’est mon destin.

Afficher en entier

— Je ferais n’importe quoi pour te protéger, Lana, promet-il en laissant reposer son front contre le mien. Pour protéger ceci.

C’est à cet instant qu’il m’a volé mon cœur.

Je lui appartiens, entièrement.

Je sais que si je le perds, la douleur sera aussi intense que cet amour.

Afficher en entier

— As-tu embrassé quelqu’un d’autre ? lui demandé-je en le regardant droit dans les yeux.

— Non, répond-il doucement en resserrant sa prise. Une pipe. Une seule, je te le jure. Je le regrette. J’étais tellement en colère, Lana. Je n’ai même pas joui. Je l’ai repoussée et je suis parti dans ma chambre tellement je me dégoûtais moi-même.

— Tu vas le regretter quand j’en aurai fini avec toi, juré-je.

Il glousse.

— Ma femme assoiffée de sang.

— Je ne t’aime toujours pas, craché-je. Tu as intérêt à avoir passé des tests depuis que tu as laissé traîner les lèvres d’une inconnue partout sur toi.

— Oui, j’en ai passé. Jamais je ne te ferais courir de risque. Je serai toujours honnête avec toi, même si la vérité fait mal, admet-il. Je ne veux pas qu’il y ait de mensonges entre nous. Je ne veux pas te faire de mal non plus. Je n’aime pas lire de la douleur dans ton regard.

— Nous avons commis des erreurs, reconnais-je avec un soupir.

Tous les deux.

— Ça ne veut pas dire qu’il est trop tard, souligne-t-il en me tournant vers lui pour m’embrasser. Ce ne sera jamais terminé entre nous. Jamais. Nous ne sommes pas parfaits, mais tant que nous n’y renoncerons pas, putain, nous pouvons y arriver.

— C’est si facile, hein ?

— Non, ce n’est pas facile. Mais je tiens tellement à toi que je suis prêt à supporter toutes les conneries que je sais que tu me feras subir.

Nous nous embrassons

Afficher en entier

Lana, en revanche…

J’ai envie d’elle depuis l’instant où je l’ai aperçue pour la première fois, sans égard au fait que je sortais avec Allie, même si je prétendais le contraire. J’ai essayé de lui faire croire que je voulais seulement être son ami, mais je ne suis pas certain du message que j’ai envoyé en réalité. Des putains de signes contradictoires, sans doute.

Je tourne la tête, reportant une fois de plus mon attention sur elle.

Elle est magnifique. Douce.

Pas un gramme de méchanceté dans tout son petit corps… Pourtant… sa place est derrière moi sur ma moto. La loyauté dont je l’ai vue faire preuve envers Anna lorsque celle-ci a commencé à sortir avec Arrow m’a prouvé à quel point elle est forte. Elle est tellement plus forte que je l’imaginais.

Celle-ci est à moi. J’avais envie d’elle à l’époque. J’ai toujours envie d’elle maintenant.

Plus la peine de continuer à résister, à faire comme si elle ne m’attirait pas, à essayer de l’ignorer, à lui donner l’impression que ce n’est absolument pas possible. La partie tire à sa fin.

Je vais m’imprégner de toute cette douceur.

La dévorer.

Personne ne se mettra en travers de mon chemin, pas même elle.

C’est mon destin.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode