Livres
573 243
Membres
633 319

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Oui, j’étais l’une de ces tantes qui effraient les enfants pour mieux les mener à la baguette et les soudoient à l’occasion, prête à tout – ou presque – pour obtenir un semblant de tranquillité. Liora avait besoin d’une bonne soirée de détente entre adultes, et je comptais bien la lui offrir, peu importait le prix à payer…

Afficher en entier
Extrait ajouté par Lauryn-3 2021-11-09T21:21:52+01:00

Une blessure reste une blessure. Et la douleur subsiste si la plaie ne cicatrise pas correctement- Adriel

Afficher en entier

Tout à coup, des cris perçants retentirent, m’arrachant à mes rêveries pour me ramener de force au présent. Zoé, sept ans, et Hugo, cinq ans, passèrent en courant dans le couloir, ignorant les appels désespérés de leur mère depuis le premier étage.

Il était vingt et une heures, et le mince espoir que ma soeur ait réussi à mettre au lit ses trois monstres – pardon, mes adorables neveu et nièces – afin que nous puissions pleinement profiter d’une soirée cocktails entre filles venait de s’envoler…

— Eh, les gnomes, il est temps de rejoindre votre tanière, maintenant ! m’époumonai-je en m’adressant au vide, les deux bambins ayant déjà filé. Ils cavalaient si vite, à cet âge… Et il y avait tant de recoins et de formidables cachettes dans cette fichue baraque !

Je déposai en hâte les cabas regorgeant des provisions de la semaine sur la table de la cuisine, puis, sans même quitter mon manteau, je me précipitai à la recherche de mes démons de neveux, me laissant guider à travers le rez-de-chaussée par le bruit de leurs frénétiques cavalcades entrecoupées de rires étouffés.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Melou78 2021-10-16T13:05:49+02:00

« Alors, il y eut cette espèce de chaleur – familière dorénavant – partant du centre de ma poitrine pour rayonner ensuite dans tout mon être. Une sensation étonnante, plus vive encore que celle ressentie durant ce déjeuner étrange que nous avions partagé quelques jours plus tôt.

C’était impossible à décrire, impossible à définir avec exactitude. Tout ce que je savais était que cela émanait d’elle. Romy était à l’origine de cette brise douce et tiède, capable de percer la grisaille opaque des nuées qui m’avaient si longtemps tenu captif, paralysé sous leur poids.

De cela, je ne voulais plus m’écarter…

Peut-être était-ce idiot, peut-être n’était-ce qu’éphémère ou même juste illusoire. Néanmoins, je choisis d’y voir une chance, le déclic nécessaire à ce nouveau départ dont j’avais tant besoin. »

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode