Livres
477 330
Membres
457 734

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

"Vous voyez, quand j'avais dix ans, ma mère est morte. Le cancer l'a emportée avant que j'ai réellement le temps de la connaitre. Mon monde ne m'apportait plus aucune sécurité et j'étais toujours effrayée.

La personne qui a remis les choses en ordre, c'est toi.

Avec toi, j'ai connu le courage et la liberté. C'était comme si le morceau de moi qui était mort avec ma mère revenait à la vie quand tu étais à mes côtés. Et je n'avais plus mal. Rien ne me faisait mal parce que je savais que je t'avais avec moi.

Et puis un jour, tout d'un coup, je t'ai perdu toi aussi.

La douleur est revenue et ça me rendait malade de te voir me haïr. Ma pluie torrentielle s'est arrêtée et tu as commencé à devenir cruel. Il n'y eut aucune explication. Tu n'étais juste plus là et mon cœur me fut arraché. Tu me manquais. Ma mère me manquait. Mais ce qui fut pire que te perdre, c'est lorsque tu as commencé à me blesser. Tes mots et tes gestes m'ont fait détester vernir au lycée. Je n'étais même plus à l'aise dans ma propre maison.

Aujourd'hui, j'ai encore mal. Mais je sais que rien de tout cela n'est de ma faute.

Il y a beaucoup de mots que je pourrais utiliser pour te décrire mais le seul qui inclut triste, en colère, misérable et pitoyable, c'est "lâche". Dans un an, je serai partie et tu ne seras rien de plus qu'un fiasco que je me trimbalais au lycée.

Tu étais ma tempête, mon ciel nuageux, mon arbre sous l'averse. J'aimais toutes ces choses et je t'aimais. Mais maintenant ? Maintenant tu n'es qu'une putain de sécheresse."

Afficher en entier

- Tatum?

Sa voix paraissait douce et gentille, et j'ai instantanément senti une chaleur me parcourir toute entière. Mais ensuite, il s'est remis à parler.

- Que tu sois vivante ou morte, je m'en fous.

Tout l'air est sorti de mon corps, et je suis restée assise sur la branche de l'arbre, défaite.

Afficher en entier

- [...] Tu as toujours été à moi.

- Et toi, es-tu à moi ? ai-je demandé en essuyant mes larmes.

Il a doucement embrassé les commissures de mes lèvres, et j'ai aussitôt senti la chaleur me monter au cou.

- Depuis toujours, a-t-il murmuré contre ma bouche.

Afficher en entier

"J'ai envie de te toucher. Je veux sentir ce qui est à moi. Ce qui a toujours été à moi."

Afficher en entier

— Je ne sens rien. Tu n’es rien pour moi.

Il a tressailli.

— Ne dis pas ça.

La chaleur de sa bouche flottait autour de moi quand je me suis penchée vers l’avant.

— Rien, ai-je répété en murmurant à peine. Maintenant, pousse-toi…

Afficher en entier

- Tu étais ma tempête, mon nuage de tonnerre, mon arbre dans l'averse. J'ai aimé toutes ces choses, et je t'ai aimé. Mais maintenant ? Tu n'es qu'un putain de désert. Je croyais que tous les crétins conduisaient des voitures allemandes, mais il se trouve que des cons en Mustang peuvent tout de même laisser des cicatrices.

Afficher en entier

J'ai lentement levé mon médius vers lui, et j'ai demandé :

- Sais-tu ce que c'est, ça ?

Avec mon médius, j'ai tapoté le coin de mon œil.

- C'est moi en train d'essuyer la dernière larme que tu m'auras arrachée.

Afficher en entier

"Le salaud."

Pourquoi me fallait-il toujours une ou deux secondes pour me rappeler pourquoi je le détestais ?

Ses cheveux bruns luisants étaient en désordre.

J'adorais.

Ses yeux brun chocolat luisaient de confiance et d'espièglerie.

J'adorais.

Ses bras et son torse fermes me faisaient me demander comment c'était de lui toucher la peau.

J'adorais.

Il me faisait oublier à quel point il était affreux.

Je détestais.

Afficher en entier

Traduction personnelle, ce n'est pas parfait! -.-

"Le vois-tu, Tate?"

"Quoi?"

"Le ballon." Jared a pris ma main et me tira à travers le cimetière. J'essayais de ne pas penser à ce qui était sous mes pieds alors que nous traversions le cimetière, mais tout ce que je pouvais imaginer étaient d'horribles zombies surgissant de la terre.

"Jared, je ne veux pas être ici," Je soupirais.

"Ça va bien aller. Tu es en sécurité avec moi. » Il sourit et passa son regard sur le champ de pierres tombales.

«Mais ...» Je regardai autour, la peur au coeur.

«Je tiens ta main. Que veux-tu que je fasse? Changer ta couche, aussi? "Dit-il d'un ton sarcastique, mais je ne le prends pas à cœur.

"Je n'ai pas peur." Ma voix sonnait défensive. "C'est juste que ... je ne sais pas."

«Regarde cet endroit, Tate. Il est vert et calme. " Jared regarda autour des terrains avec un regard nostalgique sur son visage, et j'étais jalouse qu'il pût voir quelque chose ici que je ne pouvais pas.

"Il y a des fleurs et des statues d'anges. Regarde ce marqueur. "Il pointa. «Alfred McIntyre né en 1922 et mort en 1942.« Il n'avait que vingt ans. Te souviens-tu que Mme Sullivan a déclaré que la Seconde Guerre mondiale a été entre 1939 et 1945? Peut-être qu'il est mort à la guerre. Toutes ces personnes avaient des vies, Tate. Ils avaient des familles et des rêves. Ils ne veulent pas que tu ai peur d'eux. Ils veulent juste qu'on se souvienne de leur existence ".

Je tremblais comme il m’entraînait plus profondément dans le cimetière. Nous sommes arrivés sur un brillant, marqueur noir orné d'un ballon rose. Je savais que mon père est venu ici pour visiter, mais il pose toujours des fleurs sur la tombe.

Qui avait laissé un ballon?

«J'ai apporté un ballon à ta mère, hier," admit Jared lisant de ma tête.

«Pourquoi?» Ma voix tremblait. C'était agréable de lui faire quelque chose comme ça.

"Parce que les filles aiment les trucs roses.» Il haussa les épaules. Il ne voulait pas attention. Il n'en a jamais voulu.

"Jared," je grondais, en attente d'une vraie réponse.

Il sourit à lui-même. "Parce qu'elle t'a fait." Et il enveloppa son bras autour de mon cou maigre et me tira dans son côté. "Tu es le meilleur ami que j'ai jamais eu, et je voulais lui dire merci'."

Afficher en entier

“Yesterday is gone. Tomorrow had not yet come.

We have only today. Let us begin.”

-Mother Theresa

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode