Livres
493 517
Membres
490 559

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

- Si c'est l'aventure que tu veux, commence par quitter ta tour dorée et ton bocal à poissons. Quand est-ce qu'on repart ?

- Quand on ne risquera plus de se faire kidnapper, séquestrer et tripoter par des fous ... !

- Il me semble que tu n'étais pas la dernière pour te faire tripoter à l'arrière d'un certain pick-up.

- Ah ça ... dis-je sur un ton nonchalant. C'était différent. J'avais trop d'adrénaline dans le sang, il fallait que j'extériorise.

-Et toute la forêt a profité de vos ébats ! sourit Aïna. Il paraît qu'à Mada, les animaux refusent de se reproduire depuis qu'ils vous ont vus ... trop de pression !

- Et je les comprends !

Afficher en entier

Quinze minutes plus tard, lorsque Nils réalise que nous nous rendons dans un énorme centre commercial, son sourire moqueur disparaît. Et le mien s'élargit.

- Du shopping... grommelle-t-il en se garant. Bordel, je n'ai pas signé pour ça.

- C'est contraire aux règles de sécurité ? demandé-je.

- Pas si je reste avec vous en permanence, soupire le géant.

- Alors c'est parti !

J'annonce à ma mère que pendant les deux prochaines heures, elle peut n'en faire qu'à sa tête et essayer tout ce qui lui chante, que c'est aux frais de Darren. Et qu'un certain Nils Eriksen se fera une joie d'admirer et de commenter chaque tenue.

Elle pouffe devant l'air blasé du colosse, qui fourrage sa main dans ses cheveux blonds, faute de mieux.

Ah, et qui m'assassine du regard, aussi.

Afficher en entier

« – OK, dis-je en essayant, sans succès, de rester calme. Alors, non seulement, après notre cohabitation forcée, vous savez à peu près tout de mes déboires sexuels, mais en plus vous connaissez mon poids, la taille de mes soutifs, mon groupe sanguin, le nom de mes petits amis, la marque de ma pilule… Et quoi encore ?

– Ben… Votre problème de mal de mer, la couleur de votre culotte, votre plat préféré, et le solde de votre compte en banque, répond-il, pince-sans-rire. Entre autres.

J’ai une soudaine envie de l’étrangler, mais considérant nos carrures respectives, je me contente de jurer un bon coup tout en maudissant mon père et son besoin vital de tout contrôler, dominer, étiqueter, régenter, posséder. Ce maniaque du contrôle a un dossier sur sa propre fille !

– Au fait, concernant la couleur de votre culotte, j’ai menti, ajoute-t-il mine de rien. Ce n’était pas dans le dossier. Je vous ai juste maté les fesses ce matin, quand vous avez sauté en catastrophe de la benne avec vos couvertures autour du cou… »

Afficher en entier

Qu' il arrête de l'appeler "ma quelque chose "ou je lui fais bouffer mes moufles...

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode