Livres
505 994
Membres
513 927

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par vivi 2018-05-03T22:07:05+02:00

Il venait droit sur moi.

Alors, je me tournai, bloquai son coup de poing et lui envoyai un direct au coin de l’œil qui le fit se plier en deux. On était entourés d’un public que je n’entendais pas.

À mes yeux, ces gens n’existaient pas. Ils étaient là pour lui. Le public de Sebastian.

Ils voulaient voir un combat, voilà qu’ils étaient servis, et ce larbin était le troisième type que je descendais.

Car il allait abandonner d’un moment à l’autre.

À bout de souffle, il porta une main à sa tête, comme pour vérifier s’il en coulait beaucoup de sang.

Ce fut là que les cris commencèrent à percer mon brouillard.

– Debout !

– Allez !

À vrai dire, ça faisait une heure qu’ils criaient comme ça.

Je n’y avais encore prêté aucune attention.

Tous les mecs de la bande de Sebastian se levaient l’un après l’autre et je les démolissais, l’un après l’autre.

Dès que l’un s’écroulait, le suivant arrivait, et je l’affrontais comme les précédents

– vite, brutalement, sans y réfléchir.

Afficher en entier
Extrait ajouté par cleemeencee_25 2020-01-01T18:46:21+01:00

Faire confiance, c'est se faire avoir.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Em-6 2019-01-06T22:50:26+01:00

Dès mon entrée dans sa chambre, il m'avait plaquée contre la porte pour aussitôt m'embrasser. On n'avait échangé que peu de paroles ; pas la peine. Pourtant, alors qu'il retenait mes mains au-dessus de ma tête, je compris que quelque chose n'allait pas. Il se montrait plus avide que jamais, comme s'il mourait de désir de ne plus faire qu'un avec moi.

Afficher en entier
Extrait ajouté par loona10 2018-07-05T09:22:24+02:00

– Si vous avez envie de vous faire un petit ami, lui dis-je, c’est le moment. Sinon, mon frère vous draguera chaque fois que vous le croiserez.

– Ouais ! lança Logan par-dessus l’épaule de Sam qui le repoussait dans le couloir. Exact. Sans vouloir me vanter, je suis une excellente affaire. Normalement, je n’ai pas besoin de draguer mais, pour vous, ce sera quand vous voudrez. Vous voulez que je me lance ? Appelez-moi. Passez commande, je livre immédiatement. Genre fast-food. Un petit compliment ? Je suis là. Un petit câlin ? Je suis là. Et je n’offre pas ces services à n’importe qui.

Afficher en entier
Extrait ajouté par loona10 2018-07-05T08:53:00+02:00

Il se mit à grommeler :

– Tu es le soleil et la lune pour elle. Moi, je n’aurais été qu’un putain de lustre. Voilà tout.

– C’est joli, un lustre.

– J’ai dit ça l’année dernière pour te donner un autre point de vue. Je suis comme un lustre. Tu représentes son soleil. Question de perspective, crétin.

– Je sais, crétin. Le soleil et la lune sont à tout le monde, les lustres, c’est bien dans les magazines. Les gens s’extasient dessus.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode