Livres
454 552
Membres
402 799

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

“Keefe?” she whispered.

He smirked. “Did you miss me?”

Afficher en entier

“I think it starts with people like you. People asking hard questions and taking risks and never letting anything stop them - not because they want power or glory. Because they know it's the right thing to do.”

Afficher en entier

(extrait page 117)

" - Pas étonnant qu'il ne s'entende pas avec mon frère! déclara Linh. Ils sont exactement pareils.

Comme par enchantement, la voix de Tam résonna dans la salle de bains.

- Je rêve... il utilise plus de lotions pour cheveux que moi! "

Afficher en entier

Extrait p.351

Sophie écarta ses doigts des tempes de Keefe, mettant ainsi fin à leur connexion mentale. Mais les scènes horribles auxquelles elle venait d'assister ne cessaient de se rejouer dans sa tête.

-Keefe,je...

Il n'y avait pas de mots.

Elle se jeta à son cou et le serra de toutes ses forces. Peut être qu'en l'etreignant a jamais, elle pourrait recoller les morceaux?

-Je crois que tu viens de ruiner tes chaussures en sautant à pieds joints dans une énorme flaque de peaux de selkie.

-Je m'en fiche. Et tu n'es pas obligé de toujours plaisanter, tu sais.

-Je n'ai pas le choix.

Le coeur transpercé par la voix brisée du jeune homme, elle enfouit le visage contre son épaule. Ses larmes tranperent vite la cape de son ami.

-Je suis désolé, bredouille-t-elle. Ce n'est pas à moi de pleurer

-Ni à toi ni à moi. Ce n'était qu'une coupure je n'en garde même pas de cicatrice.

-Tu sais aussi bien que moi que si.

Détournant le visage, Keefe contemple les vagues qui s'ecrasaient sur la plage.

-Je ne veux pas de ta pitié.

-Je n'y peut rien. Mais ce n'est pas de la pitié. C'est...je ne sais même pas ce que c'est. Mes sentiments sont trop confus.

Keefe soupira.

-Comme toujours quand il s'agit de moi...

Afficher en entier

“Okay, if you want to have this conversation, I guess we can.”

“What conversation?” Sophie asked.

Grady raised an eyebrow. “About boys.”

Afficher en entier

Pressées dans une moue rigide, les lèvres de Grady s'entrouvrirent imperceptiblement.

— Consignés.

— Pour le restant de l'éternité, ajouta Alden.

Afficher en entier

-L'improbabilité d'une théorie annule rarement sa possibilité, lui rappela M.Forkle.

(à Biana)

Afficher en entier

Tu sais j'ai bien réfléchi dit Fizt

Tu me doit une faveur

Vraiment

Mai oui on avait passé un accord. Si au bout d'un mois tu n'avais pas décider quelle faveur me demandé on inversé les role. Et le mois et écoulé

Je savais que se marcher allait venir me hanté soupira Sophie. J'aurai du inventé n'importe quoi sur le moment pour en finir

Sans doute mais tu ne l'as pas fait alors c'est moi qui y gagne ( il secoua ses cheveux et lui adressa son plus adorable sourire ) Après tout je pourrais très bien aller à l'évidence et te forcer à me faire pars de ce satané secret dont tu n'arrête pas d repousser la révélation.

Sophie sentis ça gorge s'assécher

Tu as toujours peur de me le dire pas vrai. C'est peut-être une preuve que ça doit arriver. Il plongea son regard aigue-marine dans les yeux de Sophie comme pour l'empêcher de se détourner

Ou bien ajoutat-il on pourrait sauter la conversation.

Pour faire quoi ?

Des idées ?

Il était si près à présent qu'elle sentais son souffle lui réchauffer les joues. Il se pencha un peu plus... et quelqu'un s'éclaircit la gorge. Très bruyamment

Je vous dérange peut-être demanda Keefe

Afficher en entier

— J'ai choisi de la vie de soldat. Un soldat ne peut souffrir aucune distraction... rien qui puisse ralentir sa main, ni le pousser à la prudence quand vient l'heure de prendre des risques.

— Moi qui ai toujours cru que les plus fort étaient ceux qui avaient une raison de se battre. Une raison de revenir. Une raison de ne jamais se rendre.

Afficher en entier

"We're close",Mr. Forkle promised, ducking down a street that felt more like an alley. Cars were parked right on the sidewalk.

"I've always wondered what it would belike to drive around in these things," Fitz said.

"Did you ever ride in one?" Tam asked Sophie.

"Pretty much every day," she said

"Wow-was it scary?" Linh asked.

Mr. Forkle said "yes" at the same time Sophie said "no."

"You drove?" Sophie asked.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode