Livres
506 132
Membres
514 050

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Eduam 2019-12-26T09:46:05+01:00

« As-tu déjà aimé un homme au point d’être certaine que, si tu vis loin de lui, tu resteras malheureuse à jamais ? Que ce sera lui ou personne ? »

Afficher en entier
Extrait ajouté par Eduam 2019-12-26T09:45:36+01:00

« Les larmes dans mes yeux rendent cette scène floue et irréelle. Des tremblements secouent tout mon corps. Les secondes s’écoulent mais c’est le trou noir dans mon esprit »

Afficher en entier
Extrait ajouté par Eduam 2019-12-26T09:45:22+01:00

« aimer, c’est donner le pouvoir à quelqu’un de vous briser »

Afficher en entier
Extrait ajouté par Matoline 2017-09-28T13:29:48+02:00

2 - Sombre orage : Elena :

" - En plus, je ne suis pas seule. Je suis sûre que tu seras heureux de voir avec qui je suis venue, affirme Claire fièrement, et c'est sans préambule qu'elle m'appelle : Elena ?

Mon cœur fait un bond dans ma poitrine et un frisson me parcourt jusqu'au bout des doigts. Je sors lentement de ma cachette, ne sachant pas si mes jambes me lâcherons dès qu'il posera les yeux sur moi.

Il me tourne le dos. Plusieurs hommes sont à ses côtés mais je le reconnais entre tous. Il est le plus grand et le seul à être tout de noir vêtu. Même s'il est plus fin qu'avant, sa large carrure ne fait aucun doute sur le corps toujours aussi athlétique que couvre le vêtement.

Claire affiche un grand sourire et lui signifie de regarder dans ma direction d'un mouvement de tête.

Il se retourne si lentement que je crois voir la cène au ralenti. Le bournous et l'uniforme des cavaliers dont il a rejeté un pan sur son épaule le rendent plis intimidant encore.

Il domine les autres par sa seule présence dans la pièce. C'est évident, aucun autre homme ne pourrait incarner plus dignement son statut, même dans des habits aussi impressionnants que les siens aujourd'hui. Ses traits de visage, encore plus virils et racés qu'auparavant, appuient sa puissance et son autorité. Mais Fares a toujours eu l'allure d'un prince de toute façon.

Ces iris aussi noirs qu'une nuit sans lune se posent sur moi. Une onde de choc m'emporte. Je sens quelque chose qui ressemble à un coup de foudre alors que je suis déjà contaminée par l'amour que j'éprouve pour lui. Une chaleur étouffante m'envahit et me brûle. Tout mon corps se réveille. Un désir physique aussi bouleversant que déplacé me terrasse et une tension oubliée parcourt le haut de mes cuisses.

Je crois voir ses lèvres frémir mais son visage se verrouille instantanément. Il s'incline légèrement sans me regarder dans le yeux."

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode