Livres
506 946
Membres
515 369

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

- Tu n'es même pas sur les rangs, le vampire, a déclaré Quinn, dans un feulement qui n'avait presque plus rien d'humain. Pour elle, tu appartiens au passé.

- Ta peau va me servir de descente de lit, le tigre, a riposté Bill d'une voix douce et froide comme une plaque de verglas.

Les deux imbéciles se sont sautés à la gorge.

Afficher en entier

Il s’est penché au-dessus de la table pour déposer un chaste baiser sur mes lèvres. Et, quand j’ai repoussé ma chaise, il s’est levé pour me raccompagner. Des regards d’envie m’ont suivie pendant tout le trajet. Pam était à son poste et nous a regardés passer avec un sourire figé. Pour ne pas partir sur une note trop romantique, je me suis retournée et j’ai lancé à mon chevalier servant suceur de sang :

— Eric, quand j’aurai retrouvé mes esprits, je te promets que je te botterai les fesses pour m’avoir mise dans une situation pareille.

— Tu peux me botter les fesses quand tu veux, ma chérie, m’a-t-il répondu galamment, avant de tourner les talons pour regagner sa place.

Pam a levé les yeux au ciel.

— Vous deux, alors !

— Hé ! je n’y suis pour rien, moi ! ai-je protesté.

Afficher en entier

-Etant donné qu'Eric et toi vous êtes maintenant officiellement promis un à l'autre, a repris Victor d'une voix de velours,vous ne voudrez sans doute pas revoir Quinn. Et croyez bien que je veillerai à ce qu'il soit informé.

-Etant donné qu'on est... quoi ? me suis-je étranglée, en foudroyant Eric du regard.

L'intéressé n'a même pas détourné les yeux. Son visage était inexpressif.

-Le poignard, m'a expliqué Victor, que cette péripétie amuser follement. C'est ce qu'il signifie. C'est une relique qui a traversé les siècles, une lame sacrée réservée aux cérémonies importantes et aux sacrifices. Il n'est pas le seul :il y en a d'autres, mais ils extrêmement rares. De nos jours, il n'est plus utilisé que pour sceller les mariages. Je ne sais pas comment Eric s'est procuré celui-ci, mais le fait que vous lui ayez présenté et qu'il est accepté ne peut avoir qu'une signification : que vous êtes unis l'un à l'autre.

Afficher en entier

- le vampire n'est pas un mauvais homme. et il t'aime, m'a repondu mon arriere grand pere en se levant. adieu.

et pouf il a disparu.

je n'avait meme pas eu le temps de lui demander de quel vampire il voulait parler...

Afficher en entier

J’étais très fière de Sam. Il lui fallait un sacré courage pour se dévoiler ainsi, d’autant qu’il tenait un commerce et que, dans un bar, la personnalité du patron fait beaucoup pour attirer la clientèle – ou la faire fuir..

Afficher en entier

"Je n'allais tout de même pas ouvrir la porte et lui faire des excuses parce que j'avais reçu un homme chez moi. Pour l'instant, je n'éprouvais pas le moindre regret d'avoir couché avec Eric. Pour tout dire, je me sentais aussi repue qu'après un repas de réveillon. Avec Eric dans le rôle de la dinde ? Rien que d'imaginer le tableau, je me suis mise à rire toute seule. Mais je ne tenais plus debout. Je me suis glissée dans mon lit, le sourire aux lèvres. J'avais à peine posé la tête sur mon oreiller que je dormais."

Afficher en entier

A peine Claudine avait-elle disparu qu'Eric était à mon chevet. Il me regardait.Je n'éprouvais aucun bonheur à le voir, pas le moindre plaisir à le sentir à mes côtés. Même le lien de sang qui nous unissait n'avait pas résisté à l'épreuve que je venais de subir .

Afficher en entier

Tout s'est passé beaucoup plus vite que je ne pourrais jamais vous le raconter. La porte a explosé, et les faé ont arraché les éclats de bois qui restaient, créant un trou assez grand pour laisser passer un grand maigre aux cheveux arachnéens. Un éclat belliqueux brûlait dans ses grands yeux verts. Il a frappé Eric avec son épée. Mais Eric a paré le coup et réussi à l'éventrer. Le faé a hurlé et s'est plié en deux.

Afficher en entier

J'étais tellement sur les nerfs que ça faisait remonter de ma mémoire tous les films effrayants que j'avais pu voir. Je me suis mise à penser à Jurassic Park et à ses dinosaures _ j'ai dû faire une association d'idées avec les faé qui étaient un peu les dinosaures du monde des SurNat. Je m'attendais presque à voir une patte de chèvre atterrir sur mon pare-brise.

ça non plus, ce n'est pas arrivé. Bon...

J'ai inséré la clé de contact et je l'ai tournée. Le moteur a démarré. Je n'ai pas explosé et je n'ai pas aperçu de tyrannosaure dans mon rétroviseur.

Afficher en entier

— Comment ça se passe pour vous ? s’est enquis Sam. À en juger par sa voix, il était épuisé. — On gère, lui ai-je répondu, en m’efforçant de prendre un ton dynamique et insouciant. Comment va ta mère ? — Elle a survécu. Elle peut parler et respirer sans assistance. Le toubib dit qu’elle se remettra très bien. Mon beau-père a été arrêté

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode