Livres
567 652
Membres
622 259

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Riverie 2019-02-26T11:39:24+01:00

Plume s’était fait le serment de poursuivre ce combat. Seule, elle ne pouvait rien contre la société et les règles écarlates. Mais il existait une liberté qui jamais ne s’évanouirait. La liberté de rêver… Elle était devenue une voleuse des toits qui, à la nuit tombée, usait de l’obscurité pour dérober au gouvernement une part d’espoir. Un morceau de ciel étoilé qu’elle glissait sous son oreiller et qui l’accompagnait dans chacun de ses songes.

Afficher en entier
Extrait ajouté par leclipsa 2021-03-17T14:42:48+01:00

Je m’appelle Éléonore Herrenstein, déclara-t-elle, je suis la fille de l’ambassadeur. J’avais huit ans le jour où j’ai compris que dans cette société, il n’y aurait jamais de justice…

Afficher en entier
Extrait ajouté par leclipsa 2021-03-17T14:41:49+01:00

Seule, elle ne pouvait rien contre la société et les règles écarlates. Mais il existait une liberté qui jamais ne s’évanouirait. La liberté de rêver…

Afficher en entier
Extrait ajouté par AmandineStuart 2021-03-07T19:09:36+01:00

Anémone ressemblait à une citrouille. Telle fut la comparaison flatteuse qui traversa l’esprit de Plume lorsqu’elle l’aperçut dans le hall d’entrée. Son hôtesse était vêtue en orange de la tête aux pieds et sa tenue ne faisait qu’accentuer l’éclat de sa crinière rousse, pour l’instant domptée en un imposant chignon. Avec ses dents en avant et son profil chevalin, elle avait l’air d’une étrange créature mi-animal mi-légume.

Afficher en entier
Extrait ajouté par AmandineStuart 2021-03-07T19:09:23+01:00

Il semblait absorbé par le spectacle de la rue et la jeune fille hésita avant de s’éclaircir la gorge.

– Que puis-je faire pour vous ? Lança-t-elle sans dissimuler son intention d’en faire le moins possible.

Élias se retourna et Plume fronça les sourcils sous l’effet d’une profonde perplexité. Deux choses étaient franchement curieuses : tout d’abord, l’énorme bouquet de fleurs qui laissait à peine apparaître le menton d’Élias, mais surtout le large sourire qui étirait ses lèvres. Qu’avait-il bien pu inventer ? S’il espérait la séduire, il lui faudrait trouver mieux qu’un bouquet et des dents blanches à exhiber.

– Vous ai-je déjà dit à quel point je vous trouvais ravissante ? S’exclama Élias en s’avançant vers elle.

Il mima une révérence et de mauvaise grâce Plume accepta son bouquet. Elle s’empressa de le poser sur un guéridon en se promettant intérieurement de le laisser se dessécher.

Afficher en entier
Extrait ajouté par AmandineStuart 2021-03-07T19:09:06+01:00

– Cette porte est dotée d’une poignée, fit Élias distraitement. Il s’agit d’une invention absolument incroyable. Moi-même, j’ai été époustouflé d’apprendre qu’une simple pression me permettait de l’actionner… Ou vous entrez Mademoiselle Herrenstein, ou vous quittez votre poste d’observation.

– Comment saviez-vous que j’étais là ? Marmonna Plume en poussant la porte.

Afficher en entier
Extrait ajouté par AmandineStuart 2021-03-07T19:08:54+01:00

Plume s’était fait le serment de poursuivre ce combat. Seule, elle ne pouvait rien contre la société et les règles écarlates. Mais il existait une liberté qui jamais ne s’évanouirait. La liberté de rêver… Elle était devenue une voleuse des toits qui, à la nuit tombée, usait de l’obscurité pour dérober au gouvernement une part d’espoir. Un morceau de ciel étoilé qu’elle glissait sous son oreiller et qui l’accompagnait dans chacun de ses songes.

Afficher en entier
Extrait ajouté par AmandineStuart 2021-03-07T19:08:31+01:00

Les musiques autorisées par la censure étaient au nombre de six : une demi-douzaine de mélodies qui se répétaient en une boucle infernale. Comment des notes pouvaient-elles être jugées contraires au régime ? Pour l’Oméga, ce n’était sans doute qu’une façon de resserrer son contrôle, d’imposer ces airs comme il codifiait les pas de danse. On privait les individus de liberté, les habituant peu à peu à cette surveillance constante. Jusqu’à ce que la dictature leur paraisse naturelle.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Mnflmry 2020-11-14T01:56:27+01:00

Il semblait absorbé par le spectacle de la rue et la jeune fille hésita avant de s'éclaircir la gorge.

- Que puis- faire pour vous? Lance-t-elle sans dissimuler son intention d'en faire le moins possible.

Élias se retourna et Plume fronça les sourcils sous l'effet d'une profonde perplexité. Deux choses étaient franchement curieuses :tout d'abord, l'énorme bouquet de fleur qui laissait à peine apparaitre le menton d'Élias, mais surtout le large sourire qui étirait ses lèvres. Qu'avait-il bien peut inventer? S'il espérait la séduire, il lui faudrait trouver mieux qu'un bouquet et des dents blanche a exhiber.

- Vous ai-je déjà dit a quel point je vous trouvais ravissante? S'exclama Élias en s'avançant vers elle.

Il mima une révérence et de mauvaise grâce Plume accepta son bouquet. Elle s'empressa de le poser sur un guéridon en se promettant intérieurement de le laisser se dessécher.

- Pouquoi êtes vous venu? Maugréa-t-elle.

- Parce que vous me manquiez.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode