Livres
475 906
Membres
454 445

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par claiiiiiiiiire 2016-03-29T09:48:36+02:00

Pourquoi j'écris ? Parce que les livres sont plus forts que la vie. Ils en sont la plus belle des revanches.

Afficher en entier
Extrait ajouté par QueenM 2016-06-24T00:00:45+02:00

- Wood’, pourquoi tu me protèges ?

- Je te protège pas. C'est juste que j'aime bien être avec toi.

- Moi, je crois que tu me protèges.

- Alors toi, tu me protèges aussi.

- Je te protège de quoi ? Je suis tout minus.

- Tu me protèges d'être tout seul.

Afficher en entier
Extrait ajouté par SlythKhaleesi 2017-05-17T20:37:00+02:00

" Pourquoi j'écris ? Parce que les livres sont plus forts que la vie. Ils en sont la plus belle des revanches. Ils sont les témoins de l'inviolable muraille de notre esprit, de l'imprenable forteresse de notre mémoire. "

Afficher en entier
Extrait ajouté par Victoria971 2017-01-11T09:56:58+01:00

Beaucoup d'entre nous cherchons à donner du sens à nos vies, mais nos vies n'ont de sens que si nous sommes capables d'accomplir ces trois destinées : aimer, être aimé et savoir pardonner. Le reste n'est que du temps perdu.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Alias-Rosiel 2016-03-18T20:43:06+01:00

L'idée, c'est un événement qui peut se produire à tout moment.

Afficher en entier
Extrait ajouté par ninin61 2016-01-12T16:06:25+01:00

Grâce aux livres

Tout était effacé

Tout était oublié.

Tout était pardonné.

Tout était réparé.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Ambere 2018-06-16T00:49:33+02:00

Grâce aux livres,

Tout était effacé

Tout était oublié.

Tout était pardonné.

Tout était réparé

Afficher en entier
Extrait ajouté par Alias-Rosiel 2016-03-20T19:12:43+01:00

Tu sais, mon garçon, les adultes sont des gens bizarres.

Afficher en entier
Extrait ajouté par GladysditeRaton 2016-01-27T20:32:08+01:00

Arrête avec le Drame, Marcus. Il n'y a pas un Drame, mais des drames. Le drame de ta tante, de tes cousins. Le drame de la vie. Il y a eu des drames, il y en aura d'autres et il faudra continuer à vivre malgré tout. Les drames sont inévitables. Ils n'ont pas beaucoup d'importance, au fond. Ce qui compte, c'est la façon dont on parvient à les surmonter. Tu ne surmontes pas ton drame en refusant de célébrer Thanksgiving. Au contraire, tu t'enfonces encore plus à l'intérieur. Il faut arrêter de faire ça, Marcus. Tu as une famille, tu as des amis. Je veux que tu recommences à fêter Thanksgiving. Promets-le-moi

Je te le promets, Oncle Saul

Il toussa, but un peu d'eau

Afficher en entier
Extrait ajouté par Fanny-135 2019-10-04T20:49:02+02:00

On a qu'une vie, Alexandra ! Une seule petite vie de rien du tout ! N'as-tu pas envie de l'employer à réaliser tes rêves au lieu de moisir dans cette université stupide ? Rêve, et rêve en grand ! Seuls survivent les rêves les plus grands. Les autres sont effacés par la pluie et balayés par le vent.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode