Livres
605 485
Membres
695 920

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Joël Dicker

Auteur

6 879 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par
de

Biographie

Classement dans les bibliothèques

Diamant
3 367 lecteurs
Or
3 422 lecteurs
Argent
1 801 lecteurs
Bronze
897 lecteurs
Lu aussi
1 304 lecteurs
Envies
3 157 lecteurs
En train de lire
354 lecteurs
Pas apprécié
201 lecteurs
PAL
3 064 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.27/10
Nombre d'évaluations : 3 485

8 Citations 1 565 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Joël Dicker

Sortie France/Français : 2022-03-10

Les derniers commentaires sur ses livres

La Vérité sur l'affaire Harry Quebert

Une excellente enquête pleine de retournements...

Des personnages attachants, une intrigue envoûtante, une histoire d'amour, que peut-on vouloir de plus ?

C'est un thriller qui m'a tenue en haleine du début à la fin. J'ai vraiment apprécié cette lecture et je n'ai même pas réussi à deviner qui était le coupable... 😉

C'est un gros pavé certes, mais la plume de l'auteur est si fluide que vous ne verrez pas le temps passer !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Benoit-47 2022-07-20T22:05:56+02:00
L'affaire Alaska Sanders

L’histoire est très bien ficelée avec plein de rebondissements jusqu’à la fin. Cette habile façon qu’a l’auteur de s’y introduire comme personnage clef ajoute une touche intéressante.

Afficher en entier
La Vérité sur l'affaire Harry Quebert

Marcus Goldman est un jeune écrivain trentenaire qui a rencontré un fulgurant succès avec son premier livre. Alors qu'il doit écrire son second roman, il est en panne d'inspiration. Il décide d'appeler son mentor et ami Harry Quebert qu'il n'a pas vu depuis 1 an. Ce dernier l'invite dans sa maison à Goose Cove dans la ville d'Aurora, New Hampshire. Après son passage et de retour à New York, il apprend que Harry Quebert est accusé du meurtre de Nola Kellergan, jeune fille de 15 ans disparue l'été 1975. Son cadavre a été retrouvé sur la propriété d'Harry. Marcus ne peut abandonner son ami. Croyant en son innocence, il retourne à Aurora et décide de mener sa propre enquête.

J'ai apprécié ce roman policier aux multiples rebondissements. Jusqu'à la fin il n'y a pas de répit. On s'interroge sur les différentes hypothèses apportées par Marcus mais aussi le sergent Gahalowood chargé de l'enquête. On entre dans les secrets et l'intimité de cette petite ville en apparence bien tranquille. Malgré les 855 pages (en poche), la lecture est addictive grâce à la fluidité et la simplicité d'écriture de Joël Dicker mais surtout grâce à la construction du roman.

Les flash-back permettent de faire avancer l'intrigue, de créer de nouveaux rebondissements et d'en apprendre davantage sur le ressenti des personnages principaux ou secondaires.On remonte le passé sur plusieurs temps même avant 1975.

Il y a également une alternance des points de vue. Un coup c'est Marcus qui écrit et nous livre ses pensées, ensuite les flash-back arrivent comme dans un roman à la 3ème personne, puis on lit des témoignages des différents protagonistes. Cela peut paraître brouillon au départ mais en fait c'est là tout le génie de l'histoire. S'immerger dans cet été 1975 et ces répercussions dans le présent de 2008.

J'ai bien aimé le personnage de Marcus Goldman. Il est "attachiant". Son histoire d'amitié avec Harry Quebert est joliment racontée tout au long du roman.

Les personnages secondaires sont tout aussi importants et creusés.

Afficher en entier
La Vérité sur l'affaire Harry Quebert

C'était pour moi une grande première dans les romans policiers. J'ai adoré, ce livre m'a tenu en haleine jusqu'à la fin. De nombreux rebondissements prennent place sans qu'on s'y attende, je ne me suis pas ennuyée.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Biloue62 2022-07-28T01:14:25+02:00
Le Livre des Baltimore

Ce roman est superbe. J adore Joel Dicker et sa façon de mener plusieurs histoires de front sans qu aucune ne vous paraisse moins importante ou secondaire. Cela rend l histoire passionnante.

Ici, Marcus Goldman, l écrivain qui avait aidé son ami Harry Quebert à se tirer d un guêpier criminel, nous raconte l histoire de sa famille, les Goldman. Ceux de Montclair mais surtout ceux de Baltimore, réunissant l Oncle Saul, la tante Anita, mais surtout ses cousins, Hillel et Woody, formant à eux trois le gang des Baltimore.

Cette merveilleuse histoire d amour et d amitié entre les trois cousins, auxquels vont se mêler Scott, un camarade de classe malade et surtout sa soeur, Alexandra, responsable de bien des tourments au milieu de ce petit groupe.

Tout le long du roman, on sait qu il va y avoir une tragédie, mais on ignore laquelle.

Spoiler(cliquez pour révéler)Finalement, on apprend à la fin du roman que Hillel et Woody meurent en se donnant la mort parce qu ils vont être interpelés par la police, à la résidence d oncle Saul.

Spoiler(cliquez pour révéler)En effet, Woody devait aller en prison à cause du meurtre du mari de sa petite amie qui la battait.

Spoiler(cliquez pour révéler)Pour ne pas y aller, les deux garçons se sont enfuis et Woody a fini par tuer un policier. Encerclés, ils se donnèrent la mort.

Spoiler(cliquez pour révéler)Alexandra et Marcus finissent ensemble après avoir été séparés très longtemps par un quiproquo : les cousins voulaient dire à Marcus que Woody je voulait pas se rendre en prison mais Alexandra avait fait promettre aux cousins de ne rien dire pour le protéger.

Spoiler(cliquez pour révéler)Oncle Saul est très attachant et on apprend finalement que la jalousie envers le père d alexandra lui a fait commettre des bévues financières qui lui firent perdre son droit d exercer son métier d avocat.

Spoiler(cliquez pour révéler)Et Anita qui finit écrasée sous une voiture poursuivie par Woody qui croyait qu elle avait une aventure avec le père d Alexandra. Ce soit là, Woody a découvert qu Hillel est responsable de la fin de sa carrière au foot car il le droguait â son insu.

Une histoire très touchante, un vrai bonheur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Plou 2022-07-28T22:00:10+02:00
L'affaire Alaska Sanders

Excellentissime ! Vraiment encore et toujours du magnifique Joël Dicker ! Tour colle parfaitement et les moindres détails ont leurs importances ! Démêler la fiction de la vie réelle de l'écrivain est toujours prenant aussi ... Juste parfait !

Afficher en entier
La Vérité sur l'affaire Harry Quebert

Beaucoup de rebondissements. Très bien construit

Afficher en entier
La Vérité sur l'affaire Harry Quebert

Voilà un livre dont j'ai beaucoup entendu parler depuis sa sortie mais que je n'avais jamais pris le temps de découvrir. C'est grâce à un petit vide-maison dans ma rue que j'ai pu me le procurer gratuitement il y a quelques semaines, et je n'ai pas attendu bien longtemps pour plonger le nez dedans. Maintenant, que dire ?

Je vais commencer par ce qui m'a le plus dérangé dans ce roman - et malheureusement, c'est l'élément déclencheur sans lequel rien ne serait arrivé. La relation entre Harry et Nola. Entre un homme de 35 ans et une gamine de 15 ans. J'ai lu bien des commentaires et je n'en ai trouvé que très peu évoquant le caractère pervers de cette relation. On dirait que l'auteur a bien réussi à la rendre romantique avec force "Harry chéri" et "Nola chérie". Toujours est-il que ce couple repose sur une base extrêmement frêle, c'est-à-dire un coup de cœur physique. Que c'est charmant un homme mûr qui flashe sur une mineure et écrit son prénom sur des dizaines de pages ! Ces "N-O-L-A" (inspirés des Lo-li-ta de Nabokov ?) m'ont répugné au point que j'en grimaçais parfois. J'ai aussi détesté la manière dont la question "est-ce possible/acceptable ?" est revenue à maintes reprises dans la narration, mais jamais pour condamner Harry. Si certains personnages le faisaient, à l'instar des locaux touchés par la mort de Nola, on comprenait bien que ce n'était pas l'avis du narrateur - ni celui de l'auteur, vraisemblablement. Il n'y a rien de mignon dans cette relation. On peut comprendre qu'une gamine tombe en pâmoison devant la célébrité du coin, c'est l'adolescence qui veut ça, puis on regrette ou on en rit une fois adulte. Mais qu'un homme aussi "mature" que Harry laisse tout cela aller plus loin... ? Notons qu'il n'a même pas essayé de résister : Nola le gratifie d'un geste affectueux, il répond "oh non si les gens nous voyaient", puis roh allez c'est pas grave osef. Mais ok des fois il culpabilise, mais bon après non en fait il l'aime trop. Puis vas-y qu'il répète 15 fois à Marcus que c'était l'amour de sa vie. Et que toutes les 50 pages on nous fait croire que ceux qui ne comprennent pas cette relation n'ont juste "jamais connu l'amour". Mais ce n'est pas de l'amour, ça ! Un homme de 35 ans qui projette de S'ENFUIR avec une gamine de 15 ans, ce n'est pas de l'amour !

Je n'ai d'ailleurs pas compris ce que Harry, que Marcus ne cesse de décrire comme un homme cultivé, intelligent et patati et patata, a bien pu trouver de stimulant chez Nola (à part sa jeunesse) ? Ses répliques sont vides, niaises, elle ne parle que de jouer la bonne petite femme au foyer et puis des mouettes aussi parfois. Mais surtout de son admiration pour Harry. Sans arrêt. Harry par ci, Harry par là. On peut comprendre que l'ego du bougre ait été flatté, après tout il ne recherchait que cela. Mais à aucun moment la pauvre fille n'apparaît mature, à aucun moment son comportement ou ses paroles ne laissent penser que bon, oui, elle était peut-être différente des autres enfants de 15 ans et que oui, allez, on peut comprendre qu'un homme ait été attiré par sa maturité ou je ne sais quoi. Il n'y a rien de tout ça, elle a tout d'une enfant ! Rien qui puisse justifier l'amour que Harry, en tant qu'adulte, a pu ressentir pour elle ! Enfin bon, je vais m'arrêter là sur ce sujet.

Ceci mis à part, il faut reconnaître que les pages donnent envie d'être tournées. L'intrigue est plutôt bien ficelée et assez prenante. Celles et ceux qui cherchent des rebondissements seront servis. Certains sont assez surprenants, d'autres moins convaincants. Je reste néanmoins très perplexe quant à ce qu'il s'est réellement passé la nuit du 30 août 1975. Je ne dis pas que la révélation ne tient pas la route, mais elle m'a paru précipitée et presque moins crédible que les hypothèses qui l'ont précédée. Je n'ai pas pensé "omg mais quel twist", non, juste "ah ok bah je l'avais pas pu venir", tout simplement parce que ce n'était pas une piste très intéressante à mon goût. Mais soit. En fait, en parlant de l'enquête, j'ai surtout eu du mal à comprendre pourquoi les locaux ont été si prompts à se confier à Marcus, et comment celui-ci a-t-il pu mener son enquête aussi... eh bien, facilement ?

Ensuite, même si le récit est bien ficelé, je ne qualifierais pas Joël Dicker de grand écrivain. Son style est simple (comprendre : pas transcendant) mais au moins il n'est pas désagréable. Les conseils d'écriture intercalés entre les chapitres étaient néanmoins plutôt agaçants par leur banalité. Ils reflétaient par contre assez bien l'égocentrisme de Marcus et Harry dont les rêves de gloire sont vite devenus énervants.

Qu'en conclure ? En toute honnêteté, je n'ai pas eu l'impression de lire le "grand roman" qui a tant été vanté depuis sa parution. Disons plutôt que c'est un bon polar, dans la catégorie "soft" du genre. Il m'a plutôt servi de livre de plage et a d'ailleurs très bien rempli cette fonction : divertissant, pas trop violent et suffisamment long pour accompagner plusieurs séances de bronzette. De là à recevoir tous ces prix... mais bon, je ne suis pas juré donc je ne me prononcerai pas.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nini3157 2022-08-01T14:24:32+02:00
L'affaire Alaska Sanders

Très bon livre même si j’ai préféré le premier roman que j’ai lu de Joël Dicker, La Vérité sur l’affaire Harry Quebert.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Maellys 2022-08-04T15:39:19+02:00
L'affaire Alaska Sanders

Joël Dicker a une nouvelle fois réussi à titiller ma curiosité jusqu'au bout. Le suspens est au rendez-vous, l'intrigue très bien ficelée.

Cependant, je reste tout de même sur une réserve, notamment vis-à-vis de l'écriture du roman. Plus particulièrement sur la manière dont l'auteur présente l'histoire. À mon goût, il n'y a pas assez de détails, de description concernant le décor et l'ambiance de la scène, le physique et le comportement corporels et faciaux des personnages. Cette absence est marquée par l'omniprésence de dialogues, ce qui rend parfois le récit assez lourd.

Il me manque donc ces petits détails qui m'empêchent de dire que c'est un très bon roman.

Sinon j'ai bien aimé les rappels aux autres tomes de la trilogie. Ça donne envie de les relire (et je pense que c'était l'effet attendu par l'auteur).

Conclusion : Peut-être un peu trop de rebondissements et sûrement trop de dialogues, au détriment de description pour que l'auteur nous emmène complément dans son univers.

PS : On peut également noté un défaut au niveau de la mise en page : à deux ou trois endroits il y a des mots qui manquent (mais rien de très gênant)

Afficher en entier

Dédicaces de Joël Dicker
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Editions de Fallois : 10 livres

Audiolib : 3 livres

France Loisirs : 2 livres

À vue d'œil : 2 livres

Ookilus éditions : 2 livres

Rosie & Wolfe : 2 livres

L'Age d'Homme : 1 livre

de Fallois : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode