Livres
443 171
Membres
378 275

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Jamais je ne m'affranchirais d'elle.

Tess Snow. Tess esclave. A moi. Tout entière.

Je n'en peux plus d'attendre. Elle est revenue de son plein gré. A mon tour, maintenant.

Afficher en entier

« Quatre petits mots.

Si l’on me demandait quelle est ma plus grande peur, mon pire cauchemar, je répondrais par quatre petits mots.

Comment ma vie avait-elle pu basculer dans un tel enfer ?

Comment mon amour pour Brax avait-il pu se dégrader à ce point ?

La cagoule noire sentait le rance et m’empêchait de respirer autant que de réfléchir posément. La corde qui me ligotait me sciait les poignets.

Du bruit.

La porte de l’avion s’ouvrit. Des pas approchèrent. Sous la cagoule, des images d’horreur m’assaillirent. Allait-on me violer ? Me mutiler ? Reverrais-je jamais Brax ?

Des voix masculines. On me tira par le bras pour me forcer à me lever. Je tentai de hurler et de me débattre.

Coup de poing dans le ventre.

Des larmes roulèrent sur mes joues. Les premières. Hélas, mon nouvel avenir m’en réserverait d’autres.

Le sort m’avait livrée aux monstres de Hadès.

— Elle !

Mon estomac se noua, menaçant de se révulser. Oh, mon Dieu...

Quatre petits mots :

J’ai été vendue. »

Copyright © 2013 Pepper Winters. Tous droits réservés.

© Bragelonne 2018, pour la présente traduction

Afficher en entier

Q n'était plus le diable.

Il était mon maître. Je lui appartenais.

Afficher en entier

- Je te protégerai. Je te vengerai.

Afficher en entier

- C'est à moi. Tout est à...

Je savais ce qu'il voulait. J'avais le mot au bord des lèvres mais je refusais de le prononcer.

- A moi, grogna-t-il.

Afficher en entier

Ma petite vie heureuse avec Brax avait basculé en enfer.

Je n'appartenais plus à Brax. Je ne m'appartenais même plus à moi-même. J'appartenais à un lugubre avenir, incertain, terrifiant.

Afficher en entier

La vérité est moins douloureuse que les mensonges.

Afficher en entier

Il avait fallu que je sois kidnappée et vendue à un homme qui ne voulait pas de moi pour que je prenne conscience de mes carences affectives. Comment pourrais-je jamais retourner à une existence où mes sens étaient en sommeil ? Où personne ne tenait assez à moi pour tuer ?

Afficher en entier

- Une dernière fois, esclave, comment t'appelles-tu ?

J'en avais mal au ventre de lui tenir tête, mais je ne pouvais pas me rendre.

- Katrina.

- Mensonge.

- Sophie.

- Mensonge.

- Cristal.

- Ça suffit !

Il m'empoigna les cheveux et me renversa la tête en arrière.

- Comment tu t'appelles ?

- Esclave.

Il ferma les yeux, m'empêchant de voir les émotions qui s'y affrontaient : la colère, le remords, le désir. Quand il les rouvrit, son regard était vide.

- J'apprendrai qui tu es, dit-il, c'est une promesse. Et mes promesses sont lois.

Afficher en entier

Peu importait qui il était car je j'appartenais qu'à moi. Je ne me laisserais pas intimider par sa fortune ni par son statut. Il pouvait se comporter comme si le monde devait se prosterner à ses pieds, je ne me rabaisserais pas à lui lécher les bottes - ni rien d'autre.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode