Livres
507 076
Membres
515 558

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par EloLML 2020-04-06T22:49:27+02:00

Grand-mère ! Bon sang ! l’interromps-je en éclatant de rire. Non, ce n’est pas Brian !

– Ah, tant mieux. Nous ne voudrions pas rester sur notre faim à chaque passage du rabbit express, n’est-ce pas ?

– MAMIE !

Elle est pas croyable !

– Quoi ? Ma grande, il va falloir que tu te dérides si nous voulons vivre le grand amour !

– Ce n’est pas Brian Murray !

Je préfère bien préciser, elle serait capable de faire des allusions en présence de ma mère et ce serait une catastrophe.

– Tant mieux ! Non pas que nous n’aimions pas les petites queues touffues, mais quand même !

Seigneur ! Elle est vraiment en forme.

Afficher en entier
Extrait ajouté par EloLML 2020-04-06T22:47:44+02:00

-Et donc ? répété-je inlassablement. Qu’est-ce que tu veux combattre exactement ?

Malicieusement, je passe ma langue sur mes lèvres, captant aussitôt toute son attention.

Craque, bébé… Montre-moi ce qui brûle en toi…

Un frisson traverse son corps.

-Putain, tu me fais chier !

Elle attrape mon tee-shirt brutalement et m’attire à elle, relevant la tête pour accaparer mes lèvres dans un baiser passionné. Je ne perds pas de temps à comprendre et lui réponds avec autant de ferveur, si ce n’est plus.

Afficher en entier
Extrait ajouté par EloLML 2020-04-06T22:51:03+02:00

La douleur est toujours autant présente en moi. Parfois, j’ai l’impression qu’elle diminue, mais non. Et je sais aussi que ce que je ressens pour Harper est perverti par tout ça. Je l’aime et ça me fait mal. Parce que j’imagine déjà que j’en serai privé, à un moment ou à un autre. Je ressens parfois la douleur que j’anticipe, pour me préparer malgré moi au pire

Afficher en entier
Extrait ajouté par Marine_Bookine 2020-04-06T11:59:49+02:00

" Pour résumer, Harper est une planète inconnue sur laquelle je viens d'atterrir, et découvrir chaque relief qu'elle cache me prendra un temps infini. Je crois même que je n'en viendrai jamais à bout. "

Afficher en entier
Extrait ajouté par Audreyalvs 2020-04-05T19:38:52+02:00

J’aime qu’elle me déteste parce qu’elle n’a pas la force d’accepter le reste. J’aime être le problème majeur de sa vie. J’aime ses yeux, son parfum, sa peau d’albâtre et les taches de rousseurs qui la constellent. J’aime qu’elle me fasse bander alors qu’elle essaye de me faire fuir. Et je me fous royalement de tout le reste

Afficher en entier
Extrait ajouté par coco-coraliie 2020-04-16T15:20:16+02:00

- Donc il s'appelle comment ?

Bon sang !

-il ne s'appelle pas !

- C'est étrange comme prénom, non ? Bah, si tu ne me le dis pas, je demanderai à ta mère !

Je me fige devant son sourire démoniaque. Elle n'oserait pas ?

Bien entendu qu'elle oserait !

- Mamie, maman n'est pas au courant !

Et ce serait vraiment une très mauvaise idée de lui mettre la puce à l'oreille, crois moi.

- Ah !! Nous nous trouvons donc dans une situation complexe. Qu'avons-nous à cacher exactement ? Un âge avancé ? C'est un professeur ? Un cousin ? Oh ! Seigneur ! Ne me dis pas qu'il s'agit de ce Brian ! J'ai horreur d ece bellâtre prétentieux ! Dis-moi que nous n'avons pas craqué pour le blondinet ! Il ressemble à un lapin avec ses dents. Et à mon avis, il doit se comporter comme tel ! Rapide, nul et sans saveur. Entré puis sorti, l'affaire est faite !

- Grand-mère ! Bon sang ! L'interromps-je en éclatant de rire. Non ce n'est pas ce Brian !

- Ah tant mieux. Nous ne voudrions pas rester sur notre faim à chaque passage rabbit express, n'est ce pas ?

- MAMIE !!!

Afficher en entier
Extrait ajouté par EloLML 2020-04-06T22:50:32+02:00

Je ferme les yeux à nouveau et abandonne la lutte. Il veut rencontrer tout ce que je suis ? Mon mal, mes démons ? Mes failles, mes espoirs déchus ? Qu’il prenne ce qu’il veut, je n’ai plus la force de combattre.

– D’accord. Je te laisse entrer. Prends soin de ce que tu découvriras…

Afficher en entier
Extrait ajouté par EloLML 2020-04-06T22:48:42+02:00

– Attends, je suis… nue ! dis-je pour tenter de le dissuader, en panique.

– Justement ! s’esclaffe-t-il en se redressant pour atteindre son but.

Mais non (bis) !

Inutile d’insister, il fera ce qu’il voudra de toute manière. Je me précipite, à quatre pattes puisque je suis encore étalée au sol, vers la porte, l’ouvre et… « la lumière fut » !

– Très jolie vision… siffle-t-il, goguenard.

– Tais-toi ! grogné-je en me redressant, tout en m’échappant dans le couloir.

Non, mais super, franchement… Quelle cruche ! Non, c’est lui, le mec chiant. Il ne peut pas changer en une nuit, de toute façon !

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode