Livres
554 928
Membres
600 186

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Bbey 2010-11-20T16:13:21+01:00

Ce qu'est une famille ?

D'abord, c'est un sentiment d'appartenance. Que vous soyez bon ou mauvais, qu'on vous accepte totalement ou qu'à moitié, la famille sera toujours là, et ne vous lâchera pas, qu'oi qu'il arrive. Ca n'est pas qu'une histoire de chromosomes ou de liens de sang, c'est quelque chose de plus intense et de grandiose. [...] On a plusieurs familles. Pour commencer, la famille où on naît. Ensuite, les familles que l'on crée au cours de sa vie : avec ses amis, ses amoureux ou même des inconnus. Aucun n'est parfaite, d'ailleurs personne ne s'attend à y trouver la perfection. On ne peut pas non plus imposer aux autres sa propre vision des choses et la vie. Le secret, c'est de prendre ce qu'on vous donne et d'en faire quelque chose pour se construire un monde.

Afficher en entier
Extrait ajouté par anonyme 2012-10-30T18:36:00+01:00

Tout le monde a son point faible. Vous savez, le petit truc qui vous cassera, même si vous êtes du genre incassable, même si vous faites gaffe pour ne pas vous faire avoir. Pour certains, c'est l'amour. Pour les autres, l'argent ou l'alcool. Pour moi, c'était pire : c'était les maths.

Afficher en entier
Extrait ajouté par anonyme 2012-10-30T18:36:08+01:00

Très belle, cette veste... Et dessous, c'est comment ?

Afficher en entier
Extrait ajouté par Kiiwako 2013-08-05T14:56:45+02:00

– Exact, dit-il tandis qu’il se remettait à remplir ses sacs cadeau. Mais ça reflète aussi ma philosophie de la vie.

– Nager, c’est ta philosophie ?

– C’est tout de même mieux que de couler ?

– Ça c’est sûr.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Kiiwako 2013-08-05T15:09:55+02:00

Spoiler(cliquez pour révéler)Avoir besoin des autres, en fin de compte c’est facile. C’est aussi naturel que de respirer, mais quand les autres ont besoin de vous, alors là c’est une autre histoire. Parce que la vérité, c’est qu’il est cent fois plus difficile d’être là et de donner. Et pourtant, donner et recevoir, aider et accepter de l’aide, ça va ensemble. L’un n’existe pas sans l’autre. C’est comme les maillons pour former une chaîne. La bonne clé pour la bonne serrure.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Kiiwako 2013-08-05T15:02:21+02:00

Ma soeur parlait toujours. Malgré les larmes, je l’entendais me jurer que tout irait bien. Je savais qu’elle y croyait de toute son âme. Mais moi, j’étais aussi sûre d’une chose : c’était plus facile de se perdre que de se trouver ou de se retrouver. Je comprenais mieux maintenant pourquoi nous cherchons toujours et pourquoi nous trouvons rarement : il y a tellement de serrures et si peu de clés.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Kiiwako 2013-08-05T14:51:32+02:00

– Donne-moi le numéro de ta soeur. Je t’appelle ce soir et on causera, d’acc !

– Écoute, je suis en plein déménagement, je suis en train de me poser, alors c’est plutôt moi qui te rappelle. Bientôt.

– D’accord. Dis, au fait, Ruby...

– Quoi ?

– Je suis vachement contente que tu ne sois pas une criminelle ou une pute !

– Oui. Moi aussi.

Afficher en entier
Extrait ajouté par anonyme 2012-10-30T18:37:00+01:00

Ce que j'essaie de t'expliquer, c'est que la vie n'est pas toujours parfaite... Il y a parfois des débuts chaotiques et des regrets, ce qui est tout à fait normal. Lorsque tu as des regrets parce que tu as eu le choix mais que tu as laissé passer ta chance en connaissance de cause, alors là c'est dommage.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Sobooks 2015-02-19T15:08:13+01:00

De vrais amis ne t'auraient jamais laissée seule au fond d'un bois, conclut Ben. Les vrais amis, ils sont toujours là quand tu en as besoin.

Afficher en entier
Extrait ajouté par selhyn 2014-12-10T21:20:56+01:00

- Moi, je ne pourrais vraiment pas..., dis-je tout à coup.

Ben eu l'air surpris.

- Tu ne pourrais pas quoi ?

- Avoir une attitude toujours positive, genre: "Oh, ça n'est pas la faut du minou s'il m'a griffé". Comment fais-tu à la fin ?

- Pourquoi ? Tu as une autre solution ? Avoir la haine, par exemple ?

- Non ! Mais tu n'es pas non plus obligé de toujours tout excuser !

- Tu n'es pas non plus obligée de voir la vie en noir ! Le monde n'est pas systématiquement contre toi, tu sais ?

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode