Livres
580 063
Membres
644 926

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

James Norman Hall

Auteur

7 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

ajouté par tiare 2011-11-24T05:27:24+01:00

Biographie

James Norman Hall (1887-1951) - aventurier, soldat, pilote de chasse, écrivain, romancier et poète. James A. Michener a écrit sur James Norman Hall qu'il était "l'Américain le plus aimé qui soit jamais venu dans les Tropiques". Il avait un humour tendre, un profond respect des gens et il était toujours prêt à aider ceux qui étaient dans le besoin".

Hall est né dans la ville de Colfax dans l'Iowa le 22 avril 1887. Quand il était jeune homme à Colfax, il a fait pratiquement tout ce qu'avait fait "Huckleberry Finn" avec quelques aventures de plus. Après avoir reçu son diplôme de Colfax High School, il travailla chez un tailleur; avec cet argent et celui d'autres jobs, il poursuivit ses études à Grinnell College, où il reçu son diplôme en 1910. Il considérait ces années comme les meilleures de sa vie et garda une profonde et durable amitié avec ses professeurs. La littérature et la musique étaient ses sources principales de plaisir. Il écrivit déjà plusieurs poèmes et des articles.

Hall déménagea vers Boston pour développer ses talents d'écrivain, mais c'est avec des lettres de rejets qu'il tapissa ses murs à Louisburg Square. Toujours à Boston, il continua à suivre des cours à Harvard en vue d'une Maitrise (de sorte que s'il échouait en tant qu'écrivain, il pouvait toujours enseigner). Pour payer sa scolarité, James Norman Hall travailla pour la Société pour la Prévention de la Cruauté envers les Enfants. Durant l'été de 1914, il partit en vacances en Angleterre. Comme il n'avait que peu d'argent, il alla à bicyclette jusqu'en Ecosse pour essayer d'y rencontrer son écrivain favori, Joseph Conrad. Quand il arriva chez lui, il s'apprêta à frapper à sa porte, mais l'audace lui fit défaut et il retourna à Londres. Quelques jours plus tard, durant ce mois fatidique d'août 1914, la première guerre mondiale éclata. Toujours en quête d'aventure, Hall rejoignit immédiatement les premiers 100.000 volontaires de Lord Kitchener avec la 9ème Compagnie des Royal Fusiliers en se faisant passer pour Canadien (Les Américains n'étaient pas pris). En tant que Caporal mitrailleur, il se trouva mêlé aux pires moments des premières batailles de tranchées et, en particulier, la bataille de Loos. Il fut l'un des quelques survivants de sa compagnie. Hall apprit alors que son père se mourrait à Colfax et il partit en permission. C'est alors qu'on découvrit qu'il était américain et non pas canadien. En conséquence, au lieu de se voir accorder une permission, il fut démobilisé avec honneurs, alors qu'il avait prévu de revenir et de rempiler.

Après quelques temps dans l'Iowa, Hall revint à Boston. C'est là qu'il écrivit son premier roman "Kitchener's Mob". Ce livre en faveur des alliés remporta un grand succès. C'est alors que les éditeurs commencèrent à s'intéresser à lui. Il écrivit divers articles pour son ami Jack Winship, l'éditeur du Boston Globe, ainsi que pour son mentor, Ellery Sedgwick, l'éditeur de l'Atlantic Monthly.

Quelques temps plus tard, l'éditeur de Hall apprit qu'une escadrille de chasse américaine allait être formée dans les forces aériennes francaise. Hall fut alors envoyé en France pour en faire un reportage. Au lieu de se contenter d'écrire le reportage, il s'engagea dans l'Escadrille Lafayette N-124 et se retrouva pilote à peine quelques mois plus tard. James Norman Hall devait alors devenir un véritable héro des forces françaises, récompensé par la Croix de Guerre avec cinq palmes et plusieurs citations, ainsi que par la Médaille Militaire. Hall fut abattu et gravement blessé, mais il rejoignit l'Escadrille Lafayette dès sa guérison. Il gagna plus tard ses galons d'officier américain et reçu la Légion d'Honneur. Hall commença alors une autre roman qui allait devenir un autre succés populaire: "High Adventure".

Quand les Etats Unis entrèrent dans la Première Guerre Mondiale, Hall reçut le grade de Capitaine de l'U.S. Air Force, puis fut muté au 103ème Aero Squadron et, peu après, au 94ème (Hat in the Ring Squadron) en tant que Commandant d'Escadrille. Sous ses ordres se trouvait alors le Lieutenant Eddie Rickenbacker et le premier avion descendu par Rickenbacker le fut avec l'aide du Capitaine Hall. Le Capitaine James Norman Hall fut ensuite abattu et capturé en Allemagne, bien qu'il s'en échappa juste avant la fin de la guerre. Il reçut la Distinguished Service Cross des mains du Général Pershing.

En 1919, Hall fut choisi pour travailler avec son futur collaborateur et ami, Charles Nordhoff, sur l'histoire de l'Escadrille Lafayette et du Lafayette Flying Corps. En 1920, Nordhoff et Hall partirent pour Tahiti où débuta ce qui allait devenir la plus célèbre collaboration dans la littérature moderne.

En 1922, James Norman Hall eut l'occasion de retourner à Grinnell pour poursuivre ses études en vue d'une Maitrise (et reçu une clé "Phi Beta Kappa" comme récompense pour ses travaux à Harvard). Hall n'était pas encore sûr qu'il réussirait comme écrivain. Juste avant sa mort, il reçut un doctorat de Grinnell.

De 1920 jusqu'à sa mort en 1951, James Norman Hall vécut à Arue, Tahiti où il écrivit dans sa bibliothèque qu'il aimait tant. Puis il épousa Sarah Winchester Hall et ils eurent deux enfants. Beaucoup de ses oeuvres les plus célèbres, comme les Mutinés du Bounty et The Hurricane y ont été écrits en collaboration avec son ami et partenaire, Charles Nordhoff. Le coeur de Hall était à Tahiti, mais ses pieds étaient toujours enracinés dans l'argile de l'Iowa. Hall sentait qu'il lui fallait le calme de Tahiti pour écrire. Son épouse dévouée lui apportait tout ce dont il avait besoin. Hall mourut à Arue en 1951, et ce ne fut qu'alors que Tahiti apprit que c'était un véritable héro. James Norman Hall était une des hommes les plus humbles et les plus discrets qui ait jamais marché sur cette terre. Quand il arriva à Tahiti en 1920, Hall mit ses papiers militaires et ses décorations de côté dans une malle. Il détestait la publicité, n'accorda que peu d'interviews et ne participa à aucune dédicace de ses oeuvres.

James Norman Hall mourut dans sa maison à Arue et fut enterré sur une colline au dessus de sa maison et de sa bibliothèque le 5 juillet 1951. Sa maison et sa bibliothèque sont depuis devenues un site historique franco-tahitien. Sur sa tombe est inscrit :

Look to the Northward stranger

Just overthehillside there

Have you in your travels seen

A land more passing fair

Regarde vers le nord, étranger

Juste au dessus de la colline là-bas

Dans tous vos voyages, as tu vu

Une terre plus belle.

Sa tombe domine la Baie de Matavai, où le Capitaine Bligh jeta l'ancre pour la première fois à bord du BOUNTY. Il faut cependant préciser que ce court poème a été écrit par Hall à l'âge de 11 ans et qu'à l'origine, il disait "just over the 'barnyard there" (juste au dessus de cette grange (dans l'Iowa). Ainsi se termina la vie d'un homme qui restera pour toujours dans les annales de la littérature du Pacifique Sud, sans pourtant cesser d'etre un homme de l'Iowa.

Son épouse Sarah, "Mama Lala" mourut le 1er novembre 1985 et fut enterrée à ses côtés.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
2 lecteurs
Or
2 lecteurs
Argent
3 lecteurs
Bronze
0 lecteurs
Lu aussi
2 lecteurs
Envies
1 lecteurs
En train de lire
0 lecteurs
Pas apprécié
0 lecteurs
PAL
0 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.33/10
Nombre d'évaluations : 3

0 Citations 3 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de James Norman Hall

Sortie Poche France/Français : 2018-10-19

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Biquet 2011-12-02T13:12:37+01:00
Les Révoltés de la Bounty

Il y a deux livres portant ce même titre : le roman de Jules Verne qui fut publié en 1879, celui des anglais Charles Nordhoff et James Norman Hall datant de 1932.

Je ne sais plus lequel j'ai lu. Cela paraît surprenant qu'un écrivain français du XIX° fût capable de produire une aussi bonne description de la Royal Navy. J'en déduis que je lus la seconde moûture.

Ce livre a été à la base d'un superbe film avec Marlon Brando en lieutenant Fletcher Christian et Trevor Howard en capitaine William Bligh.

Afficher en entier
À la recherche du paradis perdu

Un livre de collection pour ceux qui aiment la Polynésie, j'ai vraiment beaucoup aimé le lire!

Afficher en entier

Dédicaces de James Norman Hall
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Phébus : 2 livres

Libretto : 2 livres

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array