Livres
523 750
Membres
541 597

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Albert Camus

Auteur

10 119 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

ajouté par uniore 2015-06-03T20:37:29+02:00

Biographie

Camus naît en 1913 à Alger. Il grandit sans avoir connu son père, mort durant la Première Guerre Mondiale. Après l'obtention de sa licence de philosophie, il devient journaliste engagé en 1938 à Alger-Républicain (journal). Mais la situation internationale se tend et le journal cesse sa parution. Camus part pour Paris et devient militant dans un mouvement de résistance en 1942. Il publie des articles dans un journal de libération par exemple puis, la même année, il publie "l'Etranger" et "Le Mythe de Sisyphe"; il accède alors à la notoriété. Durant cette période, il rencontre Sartre avec qui il développe la philosophie de l'existentialisme et de l'absurde. Il met également à son profit l'écriture pour diffuser ses idées et sa philosophie: le roman symbolique et les œuvres théâtrales y contribuent, notamment "La Peste" (publié en 1947). Il est prix Nobel de littérature en 1957.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
1 377 lecteurs
Or
2 586 lecteurs
Argent
2 351 lecteurs
Bronze
2 172 lecteurs
Lu aussi
4 940 lecteurs
Envies
1 773 lecteurs
En train de lire
239 lecteurs
Pas apprécié
840 lecteurs
PAL
2 078 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.07/10
Nombre d'évaluations : 2 857

22 Citations 1 410 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Albert Camus

Sortie France/Français : 2017-11-09

Interview

Vidéo ajoutée par Virgile 2017-08-23T20:14:23+02:00

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Irene-Adler 2020-08-17T21:09:33+02:00
La Peste

Quelle idée, me dira-t-on, de se mettre à lire ce livre de Camus en pleine période de pandémie et de confinement !

Pourtant, l'idée n'est pas si mauvaise que ça, car elle est l'illustration parfaite de ce qui se passa et se passe durant le covid 19.

Camus n'étant pas visionnaire, il avait juste compris l'âme humaine, les travers de ses contemporains et a réussi à décrire tous les comportements qui ont lieu durant une épidémie, qu'elle soit de peste, de choléra ou de coronavirus…

Bien souvent, les autorités veulent étouffer les choses, tardent à regarder la réalité en face, traînant les pieds, reportant sans cesse les mesures et comme dans la fable de la Cigale et La Fourmi, se trouvent dépourvues lorsque le pic fut venu.

Chez nous, on hurle sur notre ministre de la Santé (Maggie de Block) qui a fait détruire un stock de masques FFP2 car "périmés" et en France, on s'est gaussé de Roselyne Bachelot qui avait commandé trop de masques pour le H1N1…

Camus nous décrit avec force et réalisme les rats qui meurent un peu partout, les gens qui pensent que tout ceci ne durera pas, qui ne craignent rien, sur les autorités qui veulent pas affoler les gens en parlant de "peste brune", sur les mesures prises ensuite et qui font râler la population d'Oran (le confinement dur), sur les médias qui bourrent le crâne après avoir fait silence…

Nous avons aussi toute une galerie de personnages, allant du docteur Rieux qui soigne tout le monde à Jean Tarrou qui nous raconte tout, en passant par Cottard qui, ayant raté son suicide, ne rate pas sa reconversion dans le marché noir.

Ce roman est fort contemporain car toutes les différentes façons de réagir face à la maladie se trouvent regroupées : que ce soit le déni des uns (Trumpinette), le dédain des autres (Boris d'Angleterre), ceux qui magouillent (en vendant du PQ au prix de l'or ? – mais pas dans le roman), ceux qui paniquent, ceux qui veulent prendre la fuite et ceux qui prennent la fuite (j'ai les noms dans la réalité !).

Après toutes ces réactions enflammées et différentes, tout le monde se résigne, courbe l'échine et fait avec…

De plus, durant la lecture, une petite lumière s'allume dans votre esprit et vous vous demandez si c'est vous qui vous faites un film ou cette peste brune sera une analogie de celle qui déferla dans les années 30, celle qui produisait des bruits de bottes, des autodafés, des crimes, des génocides… Bref, le fascisme !

Wiki me répond que je n'ai pas tout à fait tort et que la lutte contre la peste est aussi une lutte pour le fascisme, faisant du docteur un résistant et de Cottard un collabo.

Vous me connaissez et je vous sens suspendu à mes mots, se demandant où diable je vais caser ce foutu "Mais" que vous sentez arriver et qui va tempérer ce début prometteur…

Mais (vous le réclamiez, le voici)… La peste reste un livre difficile à lire, avec peu de dialogues par moment, une ambiance plombée (pas de lockdown fiesta, pas de vidéo marrantes), des descriptions interminables, un ton qui semble froid, distant.

Anybref, Camus et moi ne sommes pas fait pour passer un confinement ensemble. C'est la deuxième fois avec lui et ça ne passe toujours pas. Pourtant, au départ, j'étais emballée, tout allait bien, je la sentais bien, cette lecture, les pages se tournaient toutes seules, en un mot, je le dévorais.

Arrivé un moment, je n'ai plus dévoré mais j'ai senti mon rythme de lecture diminuer, et puis, sans même le vouloir, j'ai surpris mes yeux en train de sauter des paragraphes, des pages, même !

Je pourrai dire que j'ai enfin lu La Peste de Camus mais qu'il ne m'a pas plu et que je n'ai pas eu l'ivresse littéraire, même si ça avait bien commencé…

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Fleurdecerisier 2020-08-24T19:08:56+02:00
L'Été

Un très beau livre autour de l'Algérie, la Méditerranée et le voyage, rempli de jolis descriptions et de réflexions. La plume de Camus est comme toujours superbe, et, le livre étant court, il se termine facilement. Bref, une vraie perle qu'il ne faut pas hésiter à se procurer pour ce prix.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Blog_Oceane 2020-08-30T22:21:40+02:00
La Peste

Il y a des auteurs où ça ne passe, Camus et moi, ce n'est pas l'amour fou. J'avais déjà lu L'Etranger que j'ai détesté alors j'ai tenté le coup avec celui-ci. Je n'avais pas trop le choix car je devais l'étudier.

Donc je pars avec des "je ne vais pas l'aimer, etc." J'avoue que je ne me suis pas trompée, je n'ai pas apprécié le livre mais j'ai adoré l'étudier, comprendre en quoi ce roman-chronique est si intéressant, les critiques et les thèmes abordés. Je dois dire que ça m'a permis de réduire mon jugement en disant juste : je n'aime pas mais il est intéressant.

Ce jugement a été revu à la baisse récemment en découvrant Sartre mais c'est une autre histoire. En tout cas, c'est le roman que je préfère de cet auteur et j'ai apprécié que Camus écoute Malraux pour améliorer son style d'écriture. J'avais eu en horreur dans L'Etranger car les phrases étaient trop simple du type "Je ris. Je pleure" L'effort est appréciable et et aspect roman-chronique aussi.

Pour conclure, on commence à s'apprivoiser lentement même si je n'apprécie pas ce livre et qu'il fera partie des livres détestés. Camus a remonté dans mon estime et je me laisserais tenter un jour avec d'autres de ses œuvres. Ce sera peut-être la bonne.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lartie 2020-09-01T17:33:06+02:00
L'Étranger

Un auteur militant, un ouvrage de référence qui ouvre la voie vers un grand nombre de romans magnifiques.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Fanny-135 2020-09-13T22:31:38+02:00
La Peste

J'ai un avis assez mitigé sur ce récit. Le style est assez lourd et l'aspect philosophique m'a pas mal dérangée. Il ne fait qu'un peu plus de 300 pages et j'ai pourtant un peu "ramé" sur certains chapitres, et je dois dire que je me suis pas mal ennuyée.

Néanmoins, ce fut très intéressant. D'abord dans la façon dont la maladie a progressé, où de quelques cas isolés, nous sommes passés à une épidémie. La réaction des habitants, qui ne prenaient pas la chose bien au sérieux pour se rendre compte des semaines après que c'était effectivement grave. La façon également dont l'administration a pu gérer la situation, elle aussi en ne se rendant pas compte que la situation allait empirer si des mesures n'étaient pas mises en place sérieusement et au plus vite. La fermeture de la ville, la quarantaine, les hôpitaux débordés, le manque de matériels et de traitements, etc...

En fait, vu le contexte actuel, je ne pense pas que c'était le bon moment pour le lire, tout simplement. C'est juste que je l'avais déjà prévu pour un défi dès le début de l'année ; si j'avais su, je l'aurais emprunté et lu en janvier... Là, pour le coup, je ne me suis absolument pas évadée. J'avoue que je ne m'attendais pas à ce qu'il y ait autant de similitudes avec ce qu'on est en train de vivre en ce moment... Donc, pour l'aspect "fiction" de l'histoire, c'est loupé...

Je le relirai dans une quinzaine d'années, quand tout ça sera derrière nous (enfin j'espère !), j'aurai davantage de recul pour mieux l'apprécier je pense. Parce que là, en fait, je me suis dépêchée de le finir pour pouvoir vite passer à autre chose...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mercure_ 2020-09-13T22:38:28+02:00
L'Étranger

J’ai trouvé très intriguant le personnage principal, au départ j’étais plutôt indifférente à son égard. Par la suite, je l’ai trouvé dérangeant et étais en désaccord avec ses choix. J’ai trouvé le livre facile à lire, fluide, on ne s’ennuie pas et les réflexions que l’on y trouve sont intéressantes.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par prueflo 2020-09-28T15:14:56+02:00
Caligula

Étonnement, j'ai beaucoup aimé la version de Caligula de Camus. De la folie, mais enrobée de sagesse. Très intéressant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Na_nou 2020-10-03T20:25:28+02:00
La Chute

J'ai trouvé cette lecture assez complexe mais très intéressante... l'auteur donne de quoi réfléchir à son lecteur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MaryGranger 2020-10-10T20:41:25+02:00
L'Étranger

La qualité ne réside peut-être pas tant dans l'intrigue que dans l'écriture elle-même : Camus nous emporte dans une vague poétique, où l'environnement et les événements deviennent couleurs, sons, chaleur, et pensées presque philosophiques.

D'une facilité déconcertante à lire, certaines phrases doivent tout de même être "digérées", relues, pensées, assimilées.

L'écriture, les personnages et l'intrigue sont originaux, et pourtant si réalistes... dépaysant et familier à la fois, ce roman mérite amplement le Prix Nobel de Littérature qu'il a reçu.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jo29 2020-10-14T16:32:21+02:00
L'Étranger

Ce livre est un classique de la littérature française qui était assez sympathique. J'ai du lire ce livre durant ma scolarité.

Afficher en entier

Dédicaces de Albert Camus
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Gallimard : 78 livres

LGF - Le Livre de Poche : 2 livres

France Loisirs : 2 livres

Audiolib : 1 livre

Éditions Le Manuscrit : 1 livre

Feryane : 1 livre

Afrikaanse Pers-Boekhandel : 1 livre

Editions Zirem Bgayet : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array