Livres
614 736
Membres
712 391

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Mélanie Dufresne

Auteur

68 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par
de

Biographie

Classement dans les bibliothèques

Diamant
8 lecteurs
Or
29 lecteurs
Argent
31 lecteurs
Bronze
12 lecteurs
Lu aussi
20 lecteurs
Envies
73 lecteurs
En train de lire
3 lecteurs
Pas apprécié
4 lecteurs
PAL
87 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.57/10
Nombre d'évaluations : 42

0 Citations 39 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Mélanie Dufresne

Sortie France/Français : 2022-09-22

Les derniers commentaires sur ses livres

La Chronique des joyaux, Tome 1 : Le Crépuscule violet

J'ai adoré ce roman. Les personnages sont top, l'histoire entrainante et l'univers assez mystérieux ! J'ai passé un excellent moment en lisant ce livre et je remercie l'auteure pour cela.

Sabaya est une jeune femme mystérieuse, qui s'entend bien avec tout le monde et qui est toujours présente pour quiconque. Elle est pleine de vie, pétillante et c'était un véritable plaisir de la suivre !

Au moment des révélations où on en apprend un petit peu plus sur elle, j'ai été très étonnée car je ne m'attendais pas du tout à ça ! L'auteure a réussi à amener une nouvelle information au bon moment, quand on commençait à avoir des doutes sur elle et à se poser des questions. Très belle maîtrise :).

Jonas est un personnage qui se livre peu. Dès le départ, nous savons qu'il a un objectif bien précis en tête et que rien ne l'arrêtera. Je me suis donc méfiée de lui et ai épié chacun de ses gestes pour anticiper ses prochaines actions. Finalement, il a réussi à m'amadouer et j'ai adoré suivre le personnage. Nous avons eu le droit à quelques brèches de son passé, je les ai d'ailleurs trouvé très intéressantes et j'ai hâte d'en savoir encore davantage.

Leur relation est magnifique. Elle est d'un naturelle, c'est incroyable. L'auteure n'était pas maître de sa plume au moment de son écriture, c'est Sabaya et Jonas qui ont pris les rênes et qui ont imposé leur rapprochement et développement. Chacun présent au bon moment, avec les bons mots : waouh. C'est un des aspects du roman que j'ai le plus aimé.

Au début, je ne savais pas où l'intrigue allait nous mener mais les quelques révélations que nous avons eu m'ont largement suffit pour dire qu'elle est intéressante à suivre et que j'ai hâte d'en savoir davantage !

J'ai adoré l'univers. L'idée des différents joyaux des châteaux à protéger est très bonne. Elle est original et intéressante.

Dans ce tome, nous nous trouvons au sein du château violet. Plus on avançait, plus j'avais peur que l'auteure ne parle pas des autres châteaux. Ça aurait été une grosse erreur ! Son univers a un gros potentiel et il aurait été gâché ! Heureusement, une révélation clé sur la fin m'a réconforté, elle m'intrigue énormément et j'ai hâte de connaître le fin mot de cette histoire.

La plume de l'auteure est fluide, les pages tournent toutes seules. J'ai beaucoup aimé le fait qu'elle nous propose de suivre les deux points de vue de nos personnages.

En bref, j'ai passé un merveilleux moment en lisant ce roman. Je me suis attachée aux personnages, surtout Sabaya. L'intrigue est intéressante et l'univers incroyable. J'ai hâte de lire la suite et de découvrir un autre château, une autre précieuse et d'autres péripéties !

Afficher en entier
La Chronique des joyaux, Tome 1 : Le Crépuscule violet

Nouvelle lecture de mon partenariat avec Les Plumes de l’imaginaire. Pour rappel, il s’agit d’un groupe sur Facebook rassemblant des autrices autoéditées ou hybrides francophones ainsi que leur lecteur.rices. C’est un lieu d’échanges et de convivialité où vous serez les bienvenues.

Dans le nord, Sabaya est la précieuse du château violet. Elle attend avec impatience le retour de Lord Baygund avec le potentiel maître d’armes. Cette femme dont la vie fut insufflée par le joyau fondateur du royaume doit se lier avec un combattant et stratège capable de guider ses troupes afin de défendre les remparts et les habitants. Pendant l’absence du seigneur, une caravane demande l’hospitalité. Le mercenaire, Jonas, l’accompagne. Sa rencontre avec Sabaya va bouleverser l’ordre des choses et leurs cœurs.

Je suis restée perplexe durant la première moitié de ce roman en raison du manque de clarté de sa direction, ou plutôt à cause du genre dans lequel l’a catégorisé l’autrice. Placé sur l’étagère de la fantasy épique, je m’attendais à des batailles, des complots, de l’aventure, du frisson. C’est pourquoi, je ne cessais de me demandais où l’intrigue allait mener ? Je me suis sentie perdue avant de comprendre la chose suivante : ce récit est de la romance plongée dans un univers de fantasy. L’amour entre Sabaya et Jonas est le centre du livre et surpasse l’aspect épique.

En effet, la majeure partie du bouquin se passe entre les murs du château et juxtapose des saynètes entre les habitants et les mercenaires, mais surtout entre Jonas et Sabaya. Ce qui a trait au genre de la fantasy épique est soit évoqué, soit sert à faire évoluer la romance (et non l’inverse). Par exemple, les deux attaques de gargouilles contribuent juste à rapprocher ses deux âmes, puis à révéler Jonas auprès des soldats, et donc à renforcer sa valeur aux yeux de Sabaya, tout en déclenchant son tourment personnel. Concernant l’aspect des complots qui est un trope important dans ce genre, je l’ai vécu plus comme un élément anecdotique se déroulant en marge du développement de leur amour. Je sais que leur relation est fondamentale pour la bataille finale et l’émergence du nouveau maître d’armes. C’est un ingrédient de la recette élaborée par l’écrivaine dans son univers, mais cette romance a pris trop d’importance sur les codes du genre de la fantasy épique de mon point de vue. Du coup, mes attentes n’ont pas été comblées et, même une fois, cet aspect intégré, j’ai eu du mal à adhérer complètement au concept.

Le manque de substance de l’intrigue et de nuance des personnages y est pour beaucoup. Le roman met fait penser à un squelette construit correctement, mais dont les os seraient à peine recouverts de chair et de peau, si bien qu’on devine aisément les ficelles scénaristiques de ce récit linéaire et sans surprises. Il aurait gagné à être approfondi, car si l’humain prend le pas sur l’équipe, j’ai trouvé que les personnages manquaient de densité et de dualité, surtout concernant les deux protagonistes.

Sabaya est chaleureuse, protectrice et adore les bonbons au grand dam de la cuisinière. Façonnée par la pierre précieuse, elle a déjà vécu des centaines d’années, pourtant elle possède encore une sorte de naïveté dérangeante propre aux adolescentes. Elle ne possède pas de zones d’ombres, si ce n’est le questionnement sur l’incompatibilité de ses sentiments et de son devoir. Je peux comprendre que cette pureté soit induite par le joyau vu qu’elle n’y est pas seulement reliée, il lui a donné naissance, une sorte d’incarnation sur terre. Toutefois, il aurait été intéressant que l’autrice exploite l’humanité que sa prêtresse a acquise au fil du temps à côtoyer son peuple. C’est vraiment dommage qu’elle n’ait pas creusé à fond les implications des troubles qu’elle ressent et n’ait pas profité des impacts que ceux-ci auraient pu engendrer lors de la bataille finale, par exemple.

Jonas est en quête d’un moyen pour sauver son père qui croupit injustement dans les geôles d’un traitre dans les royaumes du sud. Il est l’archétype du preux chevalier. Malgré ses désirs personnels, il se dévoue à la protection du château violet dès la première attaque de gargouilles. Gentil, il prête main-forte aussitôt qu’il le peut dans les occupations des habitants. Tout comme Sabaya, il ne possède pas vraiment de noirceur. La vengeance constitue seulement un enjeu dans leur relation plutôt qu’un moyen d’engendrer un comportement problématique qui contrebalancerait sa pureté.

À côté de ses deux âmes, l’autrice nous esquisse une multitude de personnages à la pelle. Encore une fois, je saisis leur utilité : ils sont là pour donner envie à Jonas de s’investir et de rester en cette demeure. Malheureusement, la sauce n’a pas pris. Comme expliqué plus haut, Mélanie Dufresne place l’humain avant l’épique. Seulement, les épisodes entre le mercenaire et les citoyens s’avèrent trop brefs et peu nombreux (vu qu’elle se focalise sur les deux tourtereaux). Je n’ai pas ressenti la formation des liens. J’ai été d’autant plus surprise qu’au moment de la concrétisation de l’union, Jonas ne mentionne pas le forgeron dans ses relations marquantes, alors qu’il s’agit du premier avec qui il a réellement vécu quelque chose, bien qu’on voit le « duel » plus du point de vue de la précieuse que de Jonas.

À côté de ces évocations de relation, le développement de Ksara m’a rendu perplexe. Contrairement aux autres personnages secondaires, l’autrice s’attarde sur elle et ses capacités qui doivent rester un secret. Vu ce traitement privilégié, je m’attendais à tout moment qu’elle ait un impact dans le récit. Cependant, une fois cette intrigue secondaire amorcée, la porte demeure ouverte sans qu’elle intervienne par la suite.

Je me dois d’aborder Maelora dans la mesure où il s’agit du potentiel maître d’arme choisie par le Seigneur Baygund. Cette chevaleresse en provenance du château bleu est droite dans ses bottes. La discipline et le respect ne font pas seulement partie de son vocabulaire, ces concepts l’incarnent. Ses hommes suivent ses ordres sans que son sexe entre en jeu. Ils connaissent sa valeur de guerrière. Fière de pouvoir accéder à un rôle si important, elle met de côté son amertume lorsqu’elle se retrouve évincée. Ici encore, aucune noirceur ne vient ombrager la droiture du personnage. Aucun acte ne montre son désarroi ou sa colère.

En dépit des faiblesses évoquées (et qui relèvent de mes goûts personnels, je le précise) et une fois la romance intégrée, cette lecture s’est révélée distrayante. Elle se laisse lire. J’ai apprécié l’univers reposant sur la notion des joyaux et de la puissance qui augmente grâce à la prospérité du royaume ainsi que l’apparition d’une créature fantastique inhabituelle. Les Symargs sont des chiens ailés issus de toutes races. L’inversion des codes sur le Nord et le Sud m’a également plu, le premier s’avérant bien plus ouvert d’esprit que le second.

En bref, Le crépuscule violet est une romance sympathique sur fond de fantasy. Toutefois, elle manque de nuances, de profondeurs et d’équilibres sur bien des points (personnages, univers, développements des relations) pour satisfaire mes goûts personnels, d’autant plus que je m’attendais à de l’épique, comme mentionné sur le site de l’autrice auquel je m’étais fiée. Je ne poursuivrais donc pas la série, même si on change de lieux et de protagonistes.

Afficher en entier
Windigo, Tome 1 : La Proie du Windigo

- Roman écris à la 1er personnes;

- Nous avons les points d’un seul personnage;

- Une histoire qui ce déroule sur 3 tomes, aucune histoire secondaire.

- Pas de sexe;

- La romance est de type « Slow Burn » et elle ne prends pas toute la place dans l’histoire (romance secondaire);

- L’histoire ce déroule au Québec dans la ville de Québec et les alentours principalement;

- Le série est très Young Adult;

https://nepourlire.wordpress.com/2022/06/15/windigo-tome-1-3/

Afficher en entier
Windigo, Tome 2 : L’Ennemi du Windigo

- Roman écris à la 1er personnes;

- Nous avons les points d’un seul personnage;

- Une histoire qui ce déroule sur 3 tomes, aucune histoire secondaire.

- Pas de sexe;

- La romance est de type « Slow Burn » et elle ne prends pas toute la place dans l’histoire (romance secondaire);

- L’histoire ce déroule au Québec dans la ville de Québec et les alentours principalement;

- Le série est très Young Adult;

https://nepourlire.wordpress.com/2022/06/15/windigo-tome-1-3/

Afficher en entier
Windigo, Tome 3 : La Chasse du Windigo

- Roman écris à la 1er personnes;

- Nous avons les points d’un seul personnage;

- Une histoire qui ce déroule sur 3 tomes, aucune histoire secondaire.

- Pas de sexe;

- La romance est de type « Slow Burn » et elle ne prends pas toute la place dans l’histoire (romance secondaire);

- L’histoire ce déroule au Québec dans la ville de Québec et les alentours principalement;

- Le série est très Young Adult;

https://nepourlire.wordpress.com/2022/06/15/windigo-tome-1-3/

Afficher en entier
Windigo, Tome 2 : L’Ennemi du Windigo

On reprend les évènements quelques semaines après le final du tome 1. Ellie n'a plus le choix, elle va devoir composer avec les intrigues politiques du monde surnaturelle. Et elle n'est pas au bout de ses surprises 🤔

Mais je vous laisse le découvrir par vous-même 😎

J'ai passé un très bon moment lecture avec ce second tome 🙏

L'univers me plait toujours autant et ici nous avons un peu plus de diversifications en matière de créatures surnaturelles.

Le fil rouge de l'histoire nous permet de découvrir de nouvelles choses mais donne aussi une autre dimension au déroulement.

Entre rebondissements, révélations et "amour naissant" (ou pas, à vous de voir), l'auteure ne nous laisse que peu de répit.

J'ai d'ailleurs trouvé ce tome un peu plus "calme" que le premier. Ici on est plus dans la recherche de vérité, avec tout de même un peu d'action 😄 Bah oui, il faut qu'il s'entretienne ce Windigo 😂

Au niveau des personnages, Ellie reste égale à elle-même. Cependant, sur certains points, elle agit un peu comme une gamine. Et mine de rien, je ne suis pas la seule à le dire 🙊😅 Bon, outre ce point, elle est assez badass dans son genre, puisqu'elle est prête à aller au combat pour protéger ceux qui comptent le plus pour elle 🙏🙏

Karl est plus posé, bien que féroce. Son lien avec Ellie n'en est que plus fort, vu qu'ils cohabitent et s'entraident. Ils sont trop chou 🥰🥰🥰

J'aime ne fait qu'on en apprenne aussi plus sur la mère de Karl. On peut dire qu'elle n'a pas eu une vie facile et son instinct de mère est vraiment super bien développé.

En bref, ce second tome est prenant, intéressant et assez addictif. La plume est fluide et grâce à elle, j'ai pu voyager à Québec sans bouger de chez moi 🔥

Chapeau !! Le réalisme et la beaute des décors fait beaucoup dans un roman. C'est à mon humble avis une super suite et j'ai hâte de découvrir le dernier tome 😄

Afficher en entier
Windigo, Tome 3 : La Chasse du Windigo

Dans ce tome, nous suivons toujours Ellie, qui suite à la demande de la reine Mab, va suivre la délégation des Faoladh pour la célébration du Solstice d'Hiver à Montréal.

L'oiseau de feu doit y faire des révélations et des traitres arrêtés.

Normalement, Ellie devrait être capable de survivre 2 jours... 🤔

Je vous laisse découvrir cela 🙏

J'ai beaucoup aimé ce dernier tome 🥰🥰🔥

Il fait avouer que ce tome est bourré de rebondissements, de quiproquos, de malentendus et bien évidemment de révélations !!

Je n'ai pas vu les pages défiler et j'étais un peu comme Ellie a vouloir découvrir la vérité 👍

J'apprécie toujours autant l'univers dont la richesse de détails est incroyable : des décors en passant par les différents mythes revus au goût du jour !! Juste wow 😋

Dans ce tome, Ellie prend plus confiance en elle et ses instinct. C'est d'ailleurs, ce qui va lui sauver la mise plus d'une fois. Ainsi que des alliés inattendus 😉

Je ne m'attendais pas à ce retournement de situation et clairement Ellie a une capacité d'observation et de déduction incroyable !! Une Enola Holmes dans toute sa spendeur 😎😎

Bien entendu, il n'y a pas d'Ellie sans Karl 😅 Il reste très protecteur avec elle, alors qu'elle est loin de la petite humaine fragile du début. J'aime la façon dont évolue leur relation, tout en douceur et réalisme. De quoi, faire réver n'importe qui 😉

J'aime beaucoup le personnage de Karl. Il a ce petit quelques choses en plus, qui nous fait l'adorer 🔥🔥

Chaques personnages, qu'il soit Faoladh, vampires, dragons et autres, ont un importance capitale dans la résolution de "l'enquête", mais aussi pour leur avenir.

Par contre, au vue de la fin du roman, une suite est envisageable ??

Parce que j'adhère directement 😎😎

Alors n'attendez plus et foncez sur la trilogie 🙏🙏

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Guiro30 2022-08-21T19:34:19+02:00
Windigo - L'intégrale

C'est un livre bien sympathique. Tout s'enchaine rapidement mais avec suffisamment de description. La romance est bien mignonne (vraiment adapté à des jeunes. L'histoire est bien ficelée et intéressante. En gros, vous allez passer un bon moment! (pour plus de 16 ans)

Afficher en entier
Windigo - L'intégrale

Je me suis laissée tenter par le tome 1 puis… J’ai dévoré la trilogie entière. Les tomes ne sont pas très longs ce qui permet d’avancer super vite. La lecture est fluide, je n'ai pas vu les pages se tourner. 😜

On plonge dans un monde surnaturel, avec des créatures originales et tirées du folklore. Cet aspect est le gros point fort de la sage car clairement, ça change ! J’ai été ravie de voir des monstres dont on n’a pas l’habitude. J’ai été surprise par la présence de certaines races et j’ai adoré les croiser. Déjà, forcément, rien que le Wendigo en lui-même, c’est un régal. J’adore cette créature et sa légende, alors le retrouver dans le séduisant mais terrifiant Karl… Il m’a fait beaucoup sourire aussi. La dynamique entre lui et Ellie est plaisante, la romance est slow burn, ils apprennent à se connaître et la complicité se tisse au fur et à mesure. A la fin, leurs intéractions étaient véritablement amusantes, un duo ultra complémentaire.❣️

Les aventures s'enchaînent autour d’une intrigue politique entre différentes factions, bien que je me sois un peu égarée au début, une fois bien plongée dedans, ça allait tout seul. L’aspect un peu “court” des tomes fait que ça manque parfois de détails ou d’explications, et j’aurai aimé en connaître davantage sur certains personnages qu’on croise ou encore sur le fonctionnement des espèces (voir le Roi-Mage par exemple). Du coup, il y a encore un certain mystère à la fin de la saga. 🤫

La romance n’est pas le centre du monde, c’est clairement la recherche de l’identité/place d’Ellie qui est au cœur des débats. J’ai apprécié le côté “réaliste” de l'humaine entourée de prédateurs et ses problématiques, elle essaie d’apprendre à naviguer entre eux sans se faire tuer. C’est différent des héroïnes ultra badass et à l’inverse des demoiselles en détresse. Ellie, elle veut faire avec les moyens à sa portée.💪🏻

Le petit bonus est juste trooop bien également. Avoir le point de vue de Karl dans une sorte de looong épilogue, un délice. J’ai aussi vu qu’il y avait d’autres nouvelles autour de cet univers.😍

Afficher en entier
Dominix Kemp, Tome 1 : Gemellus

Un roman futuriste, un space opéra musclé et écrit par une française(ça n'arrive pas tous les jours).

Nous voici plongés dans un monde où la Terre a failli être colonisée par de puissantes nations extraterrestres. Heureusement, elle est passée sous protectorat et bénéficie donc d'un statut à part. Cependant, cela a entraîné de nombreux changements et des échanges entre extraterrestres et humains. Dominix est loin d'être un enfant de coeur, plutôt un tantinet - beaucoup - contrebandier sur son temps libre. Mais là, c'est une affaire personnelle qu'il va devoir résoudre : sa soeur Nova a disparu. Entouré de son frère Loïc, jumeau de Nova, de son assistant un peu froussard et de son ex mi-humaine mi-extraterrestre, Ketsia, ils vont partir à la recherche de leur soeur, à bord du vaisseau spatial de Dominix.

Ce roman a vraiment été un très bon moment de lecture, relaxant, dépaysant et bourré d'action et d'aventures. J'ai aimé découvrir le monde de Dominix Kemp. Le world building de l'auteure est intriguant et très prenant à la fois. On découvre des choses surprenantes sur ce nouveau monde, à chaque chapitre, tout en gardant un récit rythmé. Car nous avons devant les yeux un roman où les scènes d'action sont musclées, et les femmes n'ont rien à envier aux hommes lorsqu'elles se lancent dans la bataille. D'autres thèmes sont aussi abordés : les pouvoirs psychiques, un début d'intrigue politique, des consortiums pas très nets, la colonisation de certaines planètes, l'amitié ou l'amour entre des êtres venus de planètes différentes, la robotique et les relations dans un monde qui a connu de très profonds et rapides bouleversements.

A la fois roman d'aventures et d'action, space opéra, réflexions sur les bouleversements, bons ou mauvais, auxquels les Terriens ont dû faire face, ce tome 1 est un roman musclé qui nous entraîne dans son sillage à la découverte d'autres mondes. Prenant !

Afficher en entier

Dédicaces de Mélanie Dufresne
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Independently published : 5 livres

Mélanie Dufresne : 5 livres

Auto-Edition : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode