Livres
535 891
Membres
562 318

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Or

Dans ce roman, l'auteure nous transporte dans le New York des années 48, juste après la 2nd guerre mondiale. Elle nous fait découvrir cette ville qui ne dort jamais et la vie folle de tous les personnages de la Pension Giboulée.

Le début est assez confus dû au grand nombre de personnages, mais on finit par s'y attacher et par désirer en savoir plus et encore plus.

Roman vivement recommandé!

Afficher en entier
Argent

Un bon roman dans l'ensemble, avec des personnages très attachants (j'ai notamment beaucoup aimé Hadley). Toutefois j'avoue m'être parfois un peu ennuyée - peut-être trop long ?

Mis à part les personnages, un autre aspect du livre très réussi est son ambiance : Noël, Broadway et son théâtre, l'époque, etc.

Afficher en entier
Or

S'il était possible de lire une comédie musicale, voici la forme qu'elle prendrait! Brodway Limited est vivant, musical, prenant. Une véritable comédie musicale, oui, où se jouent tour à tour des airs mélancoliques, à propos d'amours perdus et inaccessibles, des chansons rythmées et dynamiques, des histoires diverses et palpitantes mises en musique. Ce livre est fantastique, vraiment. Une fois notre lecture commencée, il est difficile de reposer cet ouvrage sans l'avoir achevé. L'histoire est si bien écrite, les événements s'enchaînent si incroyablement bien, le décor d'un New-York des années 40 est si bien planté, que le lecteur a la sensation d'y être, emporté dans cette vie américaine où de nombreux personnages rêvent de fouler la scène des théâtres de Broadway. Les personnages, parlons-en... Ils sont tous incroyables, si uniques, si charmants, si attachants. La belle Hadley, et son Arlan, Chic, Manhattan, et Page l'ambitieuse, la passionnée. Et puis il y a Jocelyn, le petit français, maladroit, attachant, et son amie Dido. La pension Giboulée, où la plupart d'entre eux résident, semble être un lieu haut en couleur, truculent, dirigé par une vieille femme à l'apparence froide et redoutable, surnommée "le Dragon", mais qui est également un personnage profond, et pleins de surprises. Cet endroit est vivant, attrayant, parce qu'il abrite des jeunes filles aux rêves infinis et incroyables, des jeunes filles qui sont elles-mêmes vivantes et attrayantes, et débordantes d'énergie et de motivation. J'ai eu l'impression d'être invitée à l'intérieur de cette pension si particulière, d'être spectatrice d'une représentation qui cette fois n'avait pas lieu à Broadway, et qui était à destination des seuls lecteurs de cet ouvrage. Un privilège, en somme, d'assister à cette comédie musicale privée, et tellement entrainante.

Il ne me reste plus qu'à découvrir le deuxième tome de ce spectacle littéraire qui a su m'enchanter, du début à la fin...

Afficher en entier
Diamant

Tome génial, que j'ai dévoré.

Afficher en entier
Pas apprécié

J'avais essayé de lire une première fois ce roman il y a plusieurs mois. Je n'étais pas parvenue à dépasser le 1er chapitre, trop lent et descriptif pour moi. Je voulais tout de même lui laisser une seconde chance, je sentais qu'il ne s'agissait peut être simplement pas du bon moment.

Les mois ont passé, sans que ce livre me tente véritablement. Et puis finalement je me suis décidée à le sortir de ma PAL, sans grande conviction. J'ai presque atteint la moitié avant de l'abandonner définitivement.

Ce n'est pas du tout un mauvais livre, loin de là. Le style d'écriture est intéressant, de même que l'époque et le décor me plaisent beaucoup.

Personnellement, je regrette simplement une histoire trop différente de ce à quoi je m'attendais. En lisant la quatrième de couverture je pensais me retrouver plongée en plein cœur de Broadway, un monde qui me fascine. Mais pas du tout. On suit simplement la petite vie à New York de ces différents résidents, tous avec leur histoire et leurs rêves. Malheureusement je me suis ennuyée. Dommage.

Afficher en entier
Or

Ce livre est... comment dire ? A la fois tangent et magique, rationnel et irréel, logique et complètement fou. Cette omniprésence du lecteur, il voit tout, il sait tout, permet de se plonger corps et âme dans ce livre. C'est romanesque mais pas niais, ça bouge de partout, on n'a tout simplement pas le temps de s'ennuyer.

Chaque personnage a son histoire, comme si Malika Ferdjoukh savait la vie entière de ses personnages, et c'est ça qui m'a charmé. Mais bon (oui oui, j'ai trouvé un "mais"), je me suis perdue au début. Trop de personnages, ils arrivent tous d'un coup, à peine a-t-on le temps de faire connaissance avec nos pensionnaires de Giboulée que - patatra - une fanfare farfelue de personnage déboule dans les pages. Et si j'ai trouvé cela dérangeant au début, je m'y suis habitué et ces rencontres ont fait ensuite parti de l'ambiance : infatigable et inarrêtable.

J'ai hâte hâte hâte de lire la suite !

Afficher en entier
Diamant

J'ai vraiment beaucoup aimé ce livre et vous le recommande. L'atmosphère, les personnages, les intrigues, ... Tout est parfait.

Afficher en entier
Diamant

Superbe. Étourdissant, extravagant, éblouissant. A lire ! Vite !

Afficher en entier
Diamant

Un roman douillet, le genre de livre qu'on lit au coin du feu d'une soirée d'hiver, en quête d'histoires sentimentales et de légèreté. Ici, on suit le quotidien de Jocelyn, jeune français fraichement arrivé à New-York, et des jeunes filles qui partagent sa pension.

Mais, loin de tomber dans la niaiserie, BROADWAY LIMITED joue avec l'extravagance. Ici, des personnages virevoltants, drôles, des dialogues acérés, des rebondissements, le tout dans un New-York vivant, parfaitement décrit. Par la précision des décors et toutes les références culturelles et historiques de l'après-guerre, nous voilà totalement immergés.

Si je me suis attachée aux personnages, j'ai cependant trouvé qu'il y en avait trop et qu'on pouvait se perdre entre leurs différentes histoires. Leurs caractères se confondaient un peu dans mon esprit et n'étaient, selon moi, pas assez différenciés, à l'exception de Jocelyn (parce qu'il est un garçon et français, essentiellement). Mais d'un autre côté, ce désordre et cette multiplicité convient bien à l'ambiance newyorkaise toujours animée et pleine d'entrain.

Et puis, malgré ces quelques défauts, l'écriture de Malika Ferdjoukh est toujours aussi personnelle, optimiste et dynamique. De nombreuses romances ponctuent le roman, toutes aussi délicieuses, bien qu'un peu semblables les unes aux autres.

En tout cas, cette lecture change de celles plus sombres ou profondes que je lis d'habitude. Je la conseille vivement !

Afficher en entier
Bronze

Je n'ai pas tout de suite accroché avec les personnages, mais dès le milieu de la première partie, je ne pouvais plus me détacher du livre. Le fait que toutes les histoires de tous les personnages qui s'entrecroisent est vraiment magnifique. Ils ont toutes et tous des parcours de vie différents, on se demande parfois comment ils font pour s'entendre, pour cohabiter, mais je pense que c'est cette pension, la pension Giboulée qui les réunit tous. Le monde de l'art dans lequel ils essaient tous de percer, de trouver leurs places est essentiel pour chacun et chacune d'eux. Il y a évidemment d'autres thématiques explorées comme celle de l'amitié, des premières expériences, de l'amour, de la quête de soi ou de la recherche d'identité en tant que personne. Ce qui m'a énormément plu, c'est que l'autrice développe beaucoup le contexte historique de la guerre froide et nous montre un autre revers de la politique américaine. Cette chasse aux sorcières au sein du milieu artistique, de la lutte des jeunes pour avoir le droit de parole et de penser reflète bien ce que l'on peut nous apprendre sur la guerre froide et le fait que tout ceci soit illustrer aide vraiment à comprendre ce que ça pouvait être de vivre aux Etats-Unis. Que certes, c'est Broadway et Manhattan mais aussi l'intolérance. J'ai hâte de découvrir le second tome afin de découvrir la suite des aventures de chacun des personnages, de savoir quel est le dénouement de leurs existences. Le plus beau j'espère.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode