Livres
547 746
Membres
585 092

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode


Ajouter un commentaire


Liste des commentaires

Diamant

Série exceptionnelle ! J’ai adorais le premier cycles , le deuxième également, le troisième j’ai dégusté avec délectation les deux premiers tome avec plein de moment de jubilation pure la fin du dernier tome m’a laisser plus amère, j’en aies beaucoup voulu à l’auteur de finir comme ça mais ça reste une grande série ! Vous devez absolue lire ce livres !

Afficher en entier
Or

J'ai mis du temps à entrer dans l'univers mais une fois que j'y suis parvenue, j'ai eu du mal à m'en détacher. Le style est très agréable et est parvenu à m'immerger totalement dans l'univers. J'ai trouvé le personnage de Fitz attachant et j'ai apprécié la complexité des personnages qui l'entourent. Je suis d'ailleurs particulièrement curieuse à propos du fou.

Afficher en entier
Or

On suit les aventures de Fitz Chevalerie dans ce premier tome alors qu'il n'est encore innocent au début du livre. La progression est bien menée, les personnages sont attachants, l'intrigue comporte de nombreux rebondissements et les descriptions permettent de voyager au sein du Royaume.

Afficher en entier
Bronze

Aujourd' hui, je sors de ma zone de confort. Je fais une incursion dans la fantasy. N' étant pas un habitué, je me suis lancé dans un classique de la fantasy. Le premier volet de "l' assassin royale". Robin Hobb, écrivaine que nous ne présentons plus et qui est détentrice d' un grand talent, nous livre un roman épatant et captivant. Nous suivons l' apprentissage d' un jeune bâtard du roi à la science de l' assassinat. Nous sommes au cœur d' intrigues royales et complots meurtriers. Une très belle aventure où il est difficile de lâcher le livre. Un bonne lecture.

Afficher en entier
Or

Je ne lis habituellement pas ce genre de livre mais c'est mon chéri qui me l'a conseillé alors je me suis lancée.

Je ne peux pas dire que la première moitié de ce roman m'ai emballée. Je l'ai trouvé longue. Il ne se passe pas beaucoup de choses. Après je peux le comprendre. Il faut poser les bases de l'histoire, présenter les personnages... Et puis on suit un enfant alors forcément les choses ne sont pas très excitantes.

Mais arrivée à la deuxième moitié alors là les choses avancent bien mieux. Je me suis retrouvée embarquée dans l'histoire, surtout vers la fin. Entre intrigue politique, menaces ennemis, l'apprentissage de l'Art, son évolution en tant qu'assassin...

Cette deuxième partie rattrape largement la première et donne vraiment envie de découvrir la suite. Ce que je vais faire avec plaisir !

Afficher en entier
Diamant

J'ai lu L'assassin Royal quand j'étais nettement plus jeune. Quand je n'avais pas encore de poils au menton. Et n'ayant pas fini la saga, j'ai décidé de la redécouvrir. Avec plaisir.

Tout démarre lorsqu'un enfant est amené devant le chateau de Castelcerf. Un homme affirme alors que le prince Chevalerie est le pére de cet enfant. Et sa fille en est la mére. Et que, Chevalerie ne décidant pas le reconnaitre, il ne peut plus s'en occuper. L'enfant est alors accueilli, avec plus ou moins de sympathie (bah oui, c'est un bâtard) et sera rapidement nommé Fitz (soit… le bâtard !) et apprendra à vivre à Castelcerf, jusqu'à devenir, des années plus tard, l'apprenti assassin au service du roi…

La grande force de cette saga, c'est de proposer une lente évolution de cet enfant que l'on voit grandir et changer. Il n'est pas tout de suite un apprenti assassin, et le devient de façon naturelle. Ses relations avec les différents personnages (le roi Subtil, le prince Vérité, le maitre des écuries Burrich, ou même le Fou !) vont évoluer tout du long et on va vite aimer, ou détester, les personnages son ses sentiments, en s'identifiant à lui. Mais Fitz posséde également le Vif qui lui permet d'établir un contact profond avec les animaux, ce qui va lui permettre de se lier avec des chiens. Un pouvoir qu'il doit caché selon Burrich, mais que lui ne cherche pas à renier. Il est donc souvent partagé, entre ses envies et ses sentiments.

L'écriture est simple, fluide, et on prend plaisir à parcourir les couloirs et à voir grandir Fitz. Et arrivé à la fin, on attend de lire la suite avec impatience !

Afficher en entier
Or

Un excellent livre qui nous plonge immédiatement dans un univers envoûtant

Afficher en entier
Diamant

enviedeliredotblog.wordpress.com/2021/03/03/lassassin-royal-tome-1-robin-hobb/

Un premier tome captivant !

J’ai (enfin) lu le premier tome de L’Assassin Royal de Robin Hobb. Ce premier cycle est un best-seller de fantasy fortement apprécié mondialement, il est le premier de plusieurs autres séries se déroulant dans le même univers.

Robin Hobb nous embarque au royaume des Six-Duchés. Le jeune Fitz, personnage principal, enfant alors âgé de six ans au début de ce tome 1 est ramené par son grand-père maternel à son père le Prince Chevalerie Loinvoyant. Fitz ne connaitra jamais son père puisqu’en apprenant l’existence de cet enfant né hors mariage, Chevalerie décidera d’abdiquer et s’exilera volontairement avant de décéder quelques temps après. Le roi Subtil, grand-père de Fitz décide alors de former le jeune bâtard à l’art des poisons et de l’assassinat afin de faire de lui un instrument de la cour …

C’est bien simple : tout dans ce livre m’a plu. J’ai été captivée par la plume de l’auteure et par l’intrigue. L’ensemble des personnages (il y en a beaucoup) sont très bien introduits, si bien qu’on ne se perd à aucun moment dans le récit.

Les systèmes de magie m’ont aussi plu. Il ne prennent pas trop de place mais ont leur importance dans l’intrigue. Il y a trois sortes de magie dans cet univers :

- l’art, qui repose sur la communication entre l’esprit de plusieurs personnes, une sorte de télépathie permettant de contrôler les actions d’autrui pour les artiseurs les plus doués

- le vif, une magie interdite que possède Fitz permettant de créer un fort lien avec un animal

- la forgisation, une magie maitrisée par les Pirates Rouges ennemis du royaume des Six-Duchés, qui permet de retirer toute humanité à une personne sans lui ôter la vie.

Le rythme est plutôt lent mais je n’ai pas trouvé cela dérangeant du tout, bien au contraire. On entre doucement dans cet univers inconnu et on découvre petit à petit ces personnages, leur caractère et leurs motivations. On s’attache à beaucoup d’entre eux et on en déteste déjà certains (Coucou Royal). Il se passe tout de même de nombreux évènements importants dans l’intrigue et j’ai le sentiment que la suite des évènements sera encore plus prenante que ce premier tome.

C’est le genre de lecture où j’y pensais tout le temps à chaque fois que je reposais le livre. Le genre de livre dont les descriptions sont vraiment extrêmement bien faites et où tu es complètement immergé dans le récit. Comme si tu entendais et sentais l’odeur de la mer que décrit Robin Hobb à plusieurs reprises.

Il est vrai que ce qui m’a un peu dérouté c’est qu’il n’y a pas beaucoup de dialogues comparé au récit. Dans la plupart des livres que je lis, il y a beaucoup plus de dialogues que cela. Mais je m’y suis rapidement habituée.

Je pense découvrir la suite des aventures de Fitz très rapidement. Les cycles de Robin Hobb dans le royaume des Six-Duchés promettent de longues heures de lecture (36 formats poches au total il me semble si vous souhaitez lire l’ensemble des cycles mais il existe également des versions intégrales qui regroupent plusieurs tomes).

Si vous souhaitez découvrir une excellente fantasy adulte mais pas trop complexe, je vous conseille de vous lancer dans cette série. Cependant si vous souhaitez découvrir ce livre, je vous déconseille l’édition J’ai lu avec les sortes de blasons colorés en couverture. C’est la première fois que je rencontre autant de coquilles dans un livre : le travail de correction à vraiment été bâclé et c’est bien dommage pour un livre de cette qualité et avec un si grand succès !

Afficher en entier
Or

Bon premier tome.

Inégal dans son traitement des Événements.

Des actions trop rapides avec beaucoup de longueurs dans le livre sur certains passages.

Afficher en entier
Or

https://entournantlespages.wordpress.com/2018/11/08/lassassin-royal-lapprenti-assassin-tome-1-robin-hobb/

Ce premier tome peut paraître pour beaucoup particulièrement lent. L’auteure privilégie une bonne introduction pour son univers et ses personnages à une prolifération de péripéties et d’action. Personnellement, j’ai justement aimé ce premier tome pour ses aspects-là qui ne se sont pas révélés selon moi comme des faiblesses mais comme des particularités propres à cette histoire. Robin Hobb insuffle une douceur et une poésie à son écriture tout en émotions. Par un regard que l’on peut juger de maternel, nous suivons pas à pas l’évolution du jeune narrateur qui essaye de se trouver une place et des figures d’autorité en l’absence de ses parents qu’il ne connaît pas ou dont il ne se rappelle plus.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode