Livres
558 058
Membres
606 010

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

— Attendez. Vous portez du parfum? En prison?

— Ce n’est pas parce que j’étais incarcéré que je devais me transformer en barbare.

— Nom des foudres comme vous êtes gâté, répondit Kaladin en souriant.

— Je suis raffiné, insolent de fermier, répliqua Adolin, avant de sourire à son tour. Et puis je vous ferai savoir que j’ai dû me baigner à l’eau froide pendant mon séjour ici.

— Pauvre petit.

— Je sais.

Afficher en entier

De même que je ne crains point l'enfant portant une arme qu'il peine à soulever, jamais je ne craindrais l'esprit de l'homme qui ne réfléchit point.

Afficher en entier

"L'honneur" est un terme que l'on applique aux actions d'hommes du passé dont la vie a été soigneusement nettoyée par les historiens.

Afficher en entier

- Faites attention, dit-elle en sautant par-dessus un rondin tombé à terre. Ça ressemblait presque à un sourire – et, tout à l'heure, j'aurais juré que vous étiez joyeux. Enfin, vaguement content. Enfin bref, si vous commencez à être de meilleure humeur, ça gâchera toute la diversité du voyage.

- La diversité ? Demanda-t-il.

- Oui. Si nous sommes tous deux agréables, il n'y a aucune esthétique là-dedans. Voyez-vous, les plus grandes œuvres d'art sont une affaire de contraste. Il faut de l'obscur et du lumineux. La demoiselle joyeuse, souriante, radieuse et l'homme de pont taciturne, maussade et malodorant.

- C'est... (Il s'arrêta.) Malodorant ?

- Les plus grands tableaux, poursuivit-elle, dépeignent le héros avec une forme de contraste intrinsèque : fort, mais avec un soupçon de vulnérabilité, de sorte que le spectateur puisse s'identifier. Votre petit problème fournirait un contraste dynamique.

Afficher en entier

«Oui, répondit-elle à Adolin en utilisant la planche posée sur une caisse à côté d’elle, je suis certaine que ce brave ardent n’a strictement rien de mieux à faire que de transcrire des notes entre deux pâles-iris en train de se faire la cour.»

«C’est un ardent, écrivit Adolin. Il aime servir. C’est ce qu’ils font.»

«Je croyais que ce qu’ils faisaient, répondit-elle, c’était sauver des âmes.»

«Il s’en ai lassé, écrivit Adolin. Il m’a dit qu’il en avait déjà sauvé trois ce matin.»

Afficher en entier

— C’est peut-être une histoire «pour» un enfant, reprit Malice. Je vais vous en raconter une pour vous mettre dans l’ambiance. Un poussin et un lapinou s’en allèrent gambader ensemble dans l’herbe par une journée ensoleillée.

— Un poussin… un bébé poulet? demanda Kaladin. Et un quoi?

— Ah, j’ai eu un moment d’absence, répondit Malice. Désolé, je vais l’adapter pour vous. Une flaque de vase et une répugnante créature à dix-sept pattes aux allures de crabe rôdaient ensemble sur les rochers par une insupportable journée pluvieuse. C’est mieux?

Afficher en entier

— Quant au fait que la musique soit féminine, il est intéressant que les femmes qui ont rédigé ce traité — que vous vénérez pratiquement en Alethkar — aient décidé que les tâches féminines impliquaient de rester assises à s’amuser tandis que les masculines impliquaient de trouver quelqu’un qui vous transperce d’une lance. Révélateur, non?

Afficher en entier

Rien n’est moins drôle que d’expliquer l’humour.

Afficher en entier

Jasnah avait un jour défini un idiot comme quelqu’un ignorait les informations parce qu’elles contredisaient les résultats désirés.

Afficher en entier

La force d’une femme ne devrait pas être liée à son rôle, quel que soit celui qu’elle choisit, mais au pouvoir de choisir ce rôle.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode