Livres
451 126
Membres
396 302

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par cams0712 2013-10-27T22:55:54+01:00

Karine: Je... J'aurais voulu passer te voir à l'hôpital mais j'ai été débordée...

Mélanie: Ca va, t'en fais pas.

Jenny: Hé ho! C'est Mélanie!! Arrête d'être gentille et défonce-lui sa gueule!

Karine: Jenny, arrête! C'est moi qui ai été odieuse avec Mélanie. A cause de moi, elle s'est jetée du pont.

Jenny: Ah ouais, c'est vrai. Euh... Alors, l'eau était bonne?

Mélanie: En fait, j'ai pas tenté de me suicider. Quelqu'un m'a poussée.

Karine: Quoi?! Mais... Qui aurait pu faire une chose pareille?

Mélanie: J'ai pas vu son visage. Alors pour l'instant, la police patauge encore.

Jenny: La police s'est jetée du pont aussi?!

Afficher en entier

- Pourquoi on reste pas avec ton frère ? Il est sympa...

- Mouais... C'est un gros nu , avec des goûts de chiotte. A part ça, il est sympa.

- Des goûts de chiotte ? T'es plutôt sévère pour une fille qui s'habille au rayon des épouvantails !

- J'aurais bien voulu m'habiller rayon des grosses pouffes, mais t'avais tout dévalisé !

Afficher en entier
Extrait ajouté par cams0712 2013-10-27T22:49:34+01:00

Mégane à Vicky:

Le string qui sort du pantalon, c'est un pari que t'as perdu ou tu penses que ça fait cool?

Afficher en entier
Extrait ajouté par axoupi 2014-01-08T15:09:29+01:00

(Vicky)

SPOILER /!\

C'est fou ! Moi qui enviais le bonheur de mes copines... Les voilà aujourd'hui complètement tourmentées. Karine sait qu'elle devrait dire ses sentiments à Dan. Mais pour ça, il lui faudrait renoncer à sa vie excitante avec Albin.

Quant à Jenny (ou plutôt la mystérieuse amie de Jenny), laisser Jean-Franky pour son moche sympa détruirait sa réputation...

Faire un choix, c'est renoncer à un autre. Ça demande du courage. Franchement, je n'aimerais pas être à leur place ! Pour ma part je n'aurais pu rêver mieux. J'ai tout ce que j'ai toujours voulu. Mon bonheur total. Bon, d'accord c'est pas complètement vrai... Il y a une petite ombre au tableau... Tout à l'heure, à la plage, j'ai un peu menti à Karine et Jenny... En fait, sur le pont, quand j'ai cru que j'allai mourir, le baiser auquel j'ai pensé, ce n'était pas vraiment celui de James.

Tout compte fait, ça ne va peut-être pas aussi bien que ça...

Afficher en entier
Extrait ajouté par cams0712 2013-10-27T22:46:15+01:00

Jean-Franky à Jenny:

Si t'existerais pas, je sortirais sûrement avec une autre bombasse dans ton style, mais ce serait pas pareil.

Afficher en entier
Extrait ajouté par cams0712 2013-10-27T11:48:21+01:00

Vicky: Au fait, pourquoi "Albin et les Albinos" alors qu'il n'y a qu'un seul albinos? Vous êtes si nul en maths?

Karine: C'est une image, Vicky.

Albin: Comme moi, chacun des membres en a pas mal bavé étant jeune. Le nom du groupe est une référence à notre passé difficile.

Jenny: Un passé difficile? Racontez! J'adore les histoires tristes quand je n'en fait pas partie!

Gary: Ben... imaginez le pire. Multipliez par mille. C'est mon histoire.

Jenny: Quelle horreur! T'as couché mille fois avec le dépressif?!

Le roux: Moi je m'habillais déjà comme ça à quatorze ans. Un jour des gars m'ont défoncé la gueule et laissé pour mort dans une benne à ordures. Ils trouvaient que j'avais l'air tapette.

Vicky: Je confirme.

Albin, lui on le sait tous: c'est le croisement entre un humain et un lapin blanc. Mais toi, euh...?

Vinko: Vinko.

Jenny: Oh! Pauvre chou! Avec un nom aussi nul, ça n'a pas du être facile...

Vinko: En fait, mon passé difficile, c'est surtout ça.

(Il montre sa cicatrice sous ses cheveux)

Jenny: Glps! Ah ouais, c'est vrai...

En tout cas, le coup des cheveux, ça en jette à fond! Si c'était pas aussi moche, j'aimerai bien avoir la même chose pour frimer.

Vinko: Merci. Trop sympa.

Jenny: De rien. Je le pense vraiment.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Ori06 2014-04-27T18:58:38+02:00

Mégane : - Maman t'ordonne de la débarrasser de moi, et toi, tu lui obéis comme un CHIEN !

Son père : - Elle a besoin d'une pause. Tu es en train de la rendre folle, Mégane.

Mégane : - C'est ça : Wouf, Wouf, Wouf !

Son père : - Il paraît qu'il est très bien, ce camp. Même la fille des voisins le fréquente.

Mégane : - Et tu crois que j'en ai quelque chose à secouer, moi, de la Barbie d'en face ?!

Son père qui démarre la voiture : - Allez, sois sage, je repasse te prendre vendredi.

Mégane : - Vas-y retourne chez ton maître, Fido !

Le père de Mégane part dans sa voiture.

Vicky : - Tu sais ce qu'elle te dit, la voisine d'en face ? Eh ben elle préfère avoir l'air d'une Barbie que d'un livre à colorier !

Afficher en entier
Extrait ajouté par cams0712 2013-10-27T22:51:58+01:00

Hugo: Appelle-moi si t'as envie qu'on fasse un truc ensemble cette semaine.

Jenny: Promis! Dès que j'ai besoin d'un bouche-trou, tu es le premier sur la liste!

Afficher en entier

Pour mon père, l'anglais ça a toujours été hyper important :

- C'est la langue de l'avenir, un outil indispensable pour faire avancer sa carrière. C'est la langue des maîtres du monde. alors dorénavant je te parlerai en anglais et tu me répondras en anglais.

- Si Ba Bo...

- ça c'était de l'italien, Vicky. tu es 2000 ans en retard. En anglais j'ai dit!

Afficher en entier
Extrait ajouté par flowa 2013-11-30T18:31:08+01:00

-Vodka ?

-Volontiers !

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode