Livres
600 341
Membres
683 577

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Il existe une définition de la folie qui dit que ça revient à refaire toujours la même chose en espérant un résultat différent.

Afficher en entier

Je suis par terre, les yeux au niveau d’une paire de chaussures de chantier en cuir noir éraflé.

Dans une comédie romantique, ce serait la scène de la rencontre. Le garçon serait beau comme un dieu, il serait à la fois le meilleur joueur de l’équipe de foot et l’élève préféré du prof de littérature. Il me tendrait la main. Et il aurait, par le plus heureux des hasards, un tee-shirt de rechange dans son sac à dos. J’irais l’enfiler dans les toilettes et le miracle opérerait : ma poitrine paraîtrait plus avantageuse, mes hanches plus étroites, et il m’inviterait au bal de promo au moment de m’accompagner en cours.

Dans la vraie vie, le type en question s’appelle Declan Murphy, et il montre déjà les crocs. Son tee-shirt et sa veste sont également imbibés de café et il s’emploie à les décoller de son torse.

Si le héros de ma comédie romantique imaginaire est le quarterback vedette du lycée, Declan est le loser de terminale. Il a un casier judiciaire et pour ainsi dire une place attitrée dans la salle de colle.

Afficher en entier

Je relis la lettre. La douleur irradie de chaque mot. Le genre de douleur qui vous pousse à écrire à quelqu’un qui ne vous lira jamais. Le genre de douleur qui vous coupe du monde. Le genre de douleur qu’on est persuadé d’être le seul à ressentir, le seul de toute l’histoire de l’humanité.

Afficher en entier

Il attrape ma main et la presse contre son cœur. Il ferme les yeux.

- Tu me tues, Juliet.

- Regarde moi.

- On ne peut pas choisir son chemin les yeux fermés, je le taquine.

- Ah oui ? Laisse moi te montrer.

Il se penche alors vers moi et sa bouche entre en collision avec la mienne.

Afficher en entier

- Peut-être qu'un jour tu aimeras une femme au point que pour un baiser tu seras prêt à n'importe quoi.

Afficher en entier

(Chapitre 37) (Declan)

Je songe à ma correspondance avec Juliet. Elle me donnait le sentiment d'être utile, d'avoir quelque chose à offrir. Je songe à mes échanges avec Frank et Mme Hillard : chacun, pendant quelques minutes, m'a persuadé que je n'étais pas seulement un pauvre type avec un casier judiciaire.

Mais la réalité est ici, maintenant, avec ces deux personnes qui devraient me soutenir et m'enfoncent la tête dans le sable. J'ai la poitrine si serrée que je ne vais plus pouvoir respirer très longtemps.

Afficher en entier

(Chapitre 28) (Declan)

Mes yeux parcourent à nouveau les lignes du manuel, comme attirés par l'encre sur la page. Le monde suspend sa course, le temps d'un battement de cœur. Mon cerveau est trop empêtré dans la mort et la culpabilité, je ne peux pas lire une seconde de plus. Ma poitrine va exploser, à moins que ce ne soit ma tête. Le sang rugit dans mes tympans, assourdissant. Je referme bruyamment la couverture du manuel et le fourre dans mon sac à dos. Je ne suis jamais sorti de classe au beau milieu d'un cours. Et c'est ce que je fais aujourd'hui.

Afficher en entier

(Chapitre 8) (Declan)

Les gens comparent parfois la perte d'un membre de sa famille à celle d'un bras ou d'une jambe. À sa mort, j'ai eu l'impression de perdre la moitié de moi-même. Elle me manque, et je sais que je ne la reverrai pas. Il n'y a pas de retour en arrière possible.

Afficher en entier

« Mais tu sais qui je suis. Trouve-moi. Empoigne-moi. Secoue-moi. Je t’en supplie »

Afficher en entier

« Si un gosse de riche se moque d’un pauvre parce qu’il porte des vêtements de seconde main, on sera tous d’accord pour trouver ça cruel. Et si un pauvre se moque d’un riche parce qu’il a raté un contrôle, la cruauté est-elle moins flagrante à cause de leurs positions respectives sur l’échelle sociale ? »

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode