Livres
475 828
Membres
453 998

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Brigid Kemmerer

389 lecteurs

Activité et points forts

Classement dans les bibliothèques

Diamant
163 lecteurs
Or
148 lecteurs
Argent
65 lecteurs
Bronze
20 lecteurs
Lu aussi
26 lecteurs
Envies
733 lecteurs
En train de lire
18 lecteurs
Pas apprécié
4 lecteurs
PAL
193 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.68/10
Nombre d'évaluations : 197

0 Citations 74 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Brigid Kemmerer

Sortie France/Français : 2019-10-23

Les derniers commentaires sur ses livres

Letters to the lost, Tome 1 : P. S. : Tu me manques

Je viens juste de terminer la lecture de ce livre et je crois bien que j'ai trouvé l'un des meilleurs livres que je n'ai jamais lu jusqu'à aujourd'hui ! Je ne l'ai pas lu avec une grande rapidité mais je l'ai dévoré morceau par morceau. Ce livre m'a fait rire, m'a fait pleuré. La fin peut paraître attendue mais les rebondissements au fil de l'histoire nous donnent l'impression que c'est une toute autre histoire, différente de toutes celles que l'on a déjà pu lire. La plume de l'auteur est si envoûtante que les pages du livre passent beaucoup trop rapidement.

Afficher en entier
The Elemental Series, tome 1 : Storm

Un roman intéressant qui assume son côté cliché tout en montrant un scénario original qui m’a beaucoup plu, surtout la fin.

Afficher en entier
Letters to the lost, Tome 1 : P. S. : Tu me manques

Une belle histoire qui n'a pas su me captiver comme je l'attendais.

Nous suivons en parallèle Juliet et Declan, que la vie va faire croiser tout au long de l'histoire.

Juliet à perdu sa mère dans un accident de voiture en revenant d'un séjour professionnel

à l'étranger. Depuis elle se rends tout les jours au cimetière et dépose des lettres sur sa tombe.

Un beau jour, Declan qui s'occupe de la tenue du cimetière tombe sur une de celles-ci.

Cela va changer leur vie à jamais.

Ce dernier doit effectuer payer une peine de travaux généraux à cause d'une bêtise qu'il

à fait à la mort de sa soeur.

Depuis ce jour, ces deux là commencent une correspondance dans le plus grand anonymat, elle La Fille du Cimetière, lui Le Crépuscule. A côté de cela, ils se croisent souvent sans savoir qui est qui...

Certes, cette histoire est magnifique avec deux personnages écorchés à vif et avec des caractères radicalement différents mais qui font face au deuil, chacun à sa manière.

Les personnages secondaires ont aidés les protagonistes à reprendre leurs vies en main, ils sont donc essentiels. Ceux-ci sont très bien travaillés et apportent de la profondeur au récit.

Mais il m'a manqué ce petit quelque chose qui fait que cette histoire aurait pu me toucher.

Je vous conseille tout de même ce livre surtout si vous êtes dans une période délicate.

Afficher en entier
Letters to the lost, Tome 1 : P. S. : Tu me manques

Ce bijou est un véritable concentré d'émotions. C'est le premier livre qui a réussi à me soutirer une larme. Je le recommande vivement à tous ceux qui veulent vivre un grand huit émotionnel.

Afficher en entier
Letters to the lost, Tome 1 : P. S. : Tu me manques

Un livre très doux et poétique, comme le laisse penser sa sublime couverture?

Beaucoup d’émotions se dégagent de la correspondance entre les personnages, adorables et attachants.

J’ai été touchée par certains sujets évoqués dans ce roman, et l’intrigue était très mignonne, j’aime beaucoup le fait de mélanger les lettres au roman sans pour autant en faire un roman épistolaire, genre très ennuyeux pour moi.

L’intrigue de découvrir l’identité du correspondant de chacun est sympa, mais un peu cliché, surtout qu’il n’y a pas de suspense pour nous.

(Dans le même genre, avec des sujets plus légers, j’ai préféré PS: I like you publié chez Hugo NewWay ou Trois de tes secrets chez Pkj).

Et les personnages sont un peu stéréotypés, surtout Declan, dommage.

Cela reste quand même une très belle romance, puisque Declan et Juliet ont des histoires émouvantes, mais ce n’est pas un coup de cœur.

Je vous le recommande si vous aimez les romans épistolaires et bien sûr, les romances!

Afficher en entier
Letters to the lost, Tome 1 : P. S. : Tu me manques

J'avoue avoir été un peu déçue, je m'attendais à ce que ce livre soit un épistolaire "pur".

Cependant ce livre est vraiment très poétique, il amène des sujets durs de façon douce. Même si je trouve certains passage un peu "bateau" ce fut une lecture très plaisante sur le pardon à s'accorder à soi et aux autres.

Afficher en entier
A Curse So Dark and Lonely (Cursebreakers #1)

Une véritable coup de cœur ! J'ai adoré cette réécriture de la Belle et la Bête qui est originale et surtout hyper bien construite. On ne s'ennuie pas un instant ! Le récit respecte la trame de l'histoire originale mais arrive quand même à nous surprendre. L'histoire d'amour est géniale, pas du tout gnian gnian, vraiment bien construite et plausible. Je recommande !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par AllieEarl 2019-10-30T09:23:20+01:00
Call it what you want

Ce livre, tout comme les deux autres que j’ai lu de cette auteure, est un énorme coup de cœur!

L’histoire est touchante, les personnages atypiques et attachants. L’auteure a ce don de prendre des sujets difficiles et de les expliquer, toujours en prenant soin de bien montrer tous les point de vues pour nous donner une vision d’ensemble.

Pour moi, Rob est clairement le point fort de ce roman. J’ai tout simplement adoré son personnage qui était fort, touchant et surtout, très intéressant à suivre. J’ai beaucoup aimé sa sensibilité, sa loyauté et son évolution à travers l’histoire.

Maegan m’a également beaucoup plu. Le fait que, tout comme Rob, elle soit un peu un anti-héros était très intéressant. Sa relation avec sa sœur, même si compliquée au début, se développe au fil des pages et nous enseigne une très belle leçon de vie.

Un immense coup de cœur que je ne peux que recommander!

Afficher en entier
PS : Je ne t'ai jamais dit

J’attendais ce roman avec tellement d’impatience que j’ai foncé dessus à sa sortie ! Il faut dire que “PS : tu me manques” avait été un énorme coup de coeur, se hissant dorénavant parmis mes romans Young Adult préférés. Malheureusement, j’ai été déçue. Est-ce parce que j’avais mis la barre trop haute ?

Toujours est-il que j’ai trouvé que l’auteure s’était éparpillée sur beaucoup de sujets : le cyberharcèlement, la maltraitance, la religion, le sexisme ou encore le divorce. Le thème du cyberharcèlement et celui du sexisme étaient intéressants. Ce n’est pas souvent dans la littérature que l’on met en garde les adolescents contre les dérives d’Internet et des rencontres malencontreuses que l’on peut y faire. L’auteure montre également très bien le sexisme : “T’es une fille donc t’as rien à faire sur un jeu vidéo”. Elle évoque également le sexisme au sein des écoles de médecine et c’est un aspect de l’histoire que j’ai trouvé très intéressant. Le thème de la maltraitance quant à lui a déjà été maintes et maintes fois évoqué dans la littérature. Elle montre les traumatismes qui résultent d’une enfance maltraitante. Je trouve que le thème de la maltraitance ajoutait beaucoup de pathos à l’histoire et je pense que l’auteure aurait dû se focaliser sur un seul thème : le cyberharcèlement.

D’ailleurs, le résumé nous annonce la couleur : Emma a créé un jeu vidéo et elle se fait harceler par un inconnu en ligne. Avec ça, il y avait de quoi faire pour bâtir un roman avec une intrigue haletante : mais qui est donc ce mystérieux harceleur ? Que lui veut-il ? Dès le début du roman j’ai émis des hypothèses, allant jusqu’à accuser l’entourage d’Emma. J’étais vraiment à fond mais j’ai vite déchanté quand j’ai compris que finalement l’auteure n’en avait pas fait le sujet principal. Au final, comme je l’ai dit précédemment, l’auteure a voulu s’éparpiller sur trop de thèmes différents et c’était trop.

A ce titre, il y a une scène que j’ai trouvé totalement inutile : Spoiler(cliquez pour révéler)quand Declan va voir son père en prison (cf : “PS : tu me manques”). Je veux bien revoir les personnages du tome précédent, c’est sympa mais pour moi cette scène n’avait pas sa place au milieu de l’histoire de Emma et Rev. Ca ne faisait que prolonger l’histoire et j’avais l’impression que l’auteure s’éparpillait vraiment sur des choses qui n’avait pas lieu d’être. Mince, moi je voulais savoir qui était ce mystérieux C0chemar qui harcelait Emma depuis le début. In fine, la révélation n’est pas dingue. L’auteure nous balance un nom sans explication alors que je m’attendais à une révélation sensationnelle sur un personnage dans l’entourage d’Emma (j’ai vraiment accusé tout le monde). Au final, je me rends compte que j’ai cherché des indices là où il n’y en a jamais eu et finalement, même si ce roman permet de sensibiliser aux dangers d’Internet, je pense qu’il y a d’autres romans sur ce sujet qui seront plus percutants.

Pour vous dire, j’ai terminé le roman hier et la fin n’est tellement pas marquante que je ne m’en souviens plus. Le seul vrai rebondissement dans le roman arrive à 50 pages de la fin (sur un livre de tout de même 442 pages) et même ce rebondissement je l’ai trouvé too much. Il m’a laissé de marbre, tout simplement.

Le personnage d’Emma est souvent agaçant. Elle embrasse le personnage principal masculin, lui envoie des coeurs par SMS mais par derrière elle va dire à un autre mec : “C’est juste un ami pour moi”. Parce que toi tu embrasses tes amis sur la bouche langoureusement ?

Après, je n'enlèverai pas à Brigid Kemmerer que ses histoires sont toujours très addictives. J'ai quasiment englouti 140 pages en une soirée, me couchant à 1 heure du matin. J'avais déjà eu cette sensation d'addictivité avec "PS : tu me manques". C'est un point fort de la plume de Brigid Kemmerer.

En conclusion, un roman dont j’attendais la traduction française avec impatience mais que j’ai trouvé décevant. Des sujets intéressants pour sensibiliser les adolescents sur des thèmes d’actualité : le cyberharcèlement et le sexisme entre autres. Malheureusement, je pense qu’il y a d’autres romans sur ce thème qui vous laisseront un souvenir plus marquant que celui-ci.

Afficher en entier
Letters to the Lost, Tome 2 : PS : Je ne te l'ai jamais dit

Autant le premier tome m'a transporté autant, ce second tome m'a déplu.

Dès les premières pages, je n'ai pas pu m'attacher à Emma, et ce qui m'a rebuté le plus : le style employé. Je comprends que c'est une adolescente qui s'exprime, donc cela sied forcément au langage courant, toutefois, cela n'a aucune comparaison à ce que j'avais ressenti en lisant le premier tome qui était plus élaboré en tout point.

C'est vraiment dommage, mais tous ces éléments m'ont empêché d'aller au bout de ma lecture. Quoique, je recommande fortement et vivement le premier tome !

Afficher en entier

Dédicaces de Brigid Kemmerer
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Bloomsbury : 4 livres

Kindle Edition : 2 livres

Hachette : 2 livres

Kensington : 1 livre

Baker & Taylor : 1 livre

Allen & Unwin : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array