Livres
515 059
Membres
528 285

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Elle se met à pleurer. C'est comme ça qu'elle réagit à ma déclaration d'amour, à mon discours de grand débile amoureux. Ses joues sont inondées et même si elle sourit, j'ai envie d'essuyer ses larmes et de les faire partir.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Meg94 2013-10-10T21:08:57+02:00

« — Tu es là.

Je lève les yeux vers lui.

— Oui.

Ma voix est douce, mais je peux dire par le sourire narquois sur son visage qu'il m'entend très bien.

— Ça veut dire que ce n'est pas vraiment un non, alors ?

Son visage est grave maintenant.

— Demande-moi à nouveau.

Je souris largement au beau visage qui me surplombe, envahissant mon espace personnel.

— Vois-tu quelqu'un ?

— Non.

Ma réponse est confiante.

— Si. C'est le cas.

Je suis confuse.

— Ah bon ?

— Je ne partage pas, Elle.

— Oh.

Oh mon dieu. »

Afficher en entier

Après le dîner, Nico me montre le film qu'il a apporté et j'examine la boîte avant de le dévisager.

- Une comédie romantique... Tu veux vraiment regarder ça ?

- Pas vraiment, répond-il avec un sourire amusé.

- Alors pourquoi tu l'as apporté ?

- Je pensais que ça te plairait.

- Et pour quelle raison ?

- Parce que tu es une femme et que les femmes adorent ces trucs à l'eau de rose.

Sans un mot, je le prends par la main et le mène vers un meuble de ma salle de séjour. J'en ouvre la porte et lui montre les deux étagères replies d'une sélection de mes films préférés. Il examine leurs titres et me lance un regard presque choqué, comme si je venais de lui montrer un cadavre dissimulé dans es placards.

- Tu aimes les films d'action ?

- Plus il y a de cascades, mieux c'est !

Nico m'attrape par la taille et m'attire contre lui, avant de planter un chaste baiser sur mes lèves.

- Toi, tu vaux le coup, murmure-t-il à mi-voix.

Afficher en entier

- Tu ne vas pas tout simplement user de ton charme et lui sauter dessus comme d'habitude ? s'étonne Lily, qui n'exagère pas vraiment.

- Non, parce que celle-là, il faut la mériter.

Lily secoue la tête et marmonne quelque chose d'indistinct tout en s'éloignant.

- Et merde, frangin, t'es foutu ! Celles qu'on doit mériter, ce sont celles qui te possèdent.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Meg94 2013-10-10T21:13:49+02:00

« Lorsque nous nous sommes rencontrés, nous étions deux âmes blessées. Gardant tous deux le réel hors de nos vies, par peur de ce que nous pourrions trouver. Mais rien n'aurait pu nous tenir à l'écart. Je n'ai jamais cru au destin. Je pensais que c'était un tas de merde pour ceux qui lisent trop de livres. Jusqu'à ce que je te rencontre. Tu l'es pour moi, bébé. Je ne savais même pas qu'il me manquait quelque chose jusqu'à ce que je te trouve, mais maintenant, je ne sais pas comment je suis arrivé à passer un jour sans ce que tu m'as donné. Tu es mon âme sœur. Aussi stupide que cela puisse paraître, c'est foutrement vrai. Rien n'a jamais été aussi vrai dans ma vie. Donc non, je ne suis pas inquiet que ce combat ne m'aide pas à me guérir de mon passé, parce que c'est toi qui fait ça pour moi. Tu as rempli toutes les fissures de mon cœur et m'as rendu meilleur. Je n'ai jamais pensé que je dirais ça après ce que j'ai traversé, mais je suis le plus chanceux bâtard sur cette terre. »

Afficher en entier

Je la prends par la taille et je l'attire contre moi. Elle lève les yeux et me sourit. Oh, la vache, je suis foutu ! Je suis tellement dingue d'elle que je l'embrasse sur le front et que je lui souris, rien que parce qu'elle m'a souri. C'est complètement con. Ouais, je suis foutu. Et je suis aux anges. Même quand je relève la tête et que j'aperçois la moitié de la famille qui nous observe, avec des sourires débiles.

Afficher en entier

En rentrant hier soir, j'avais réussi à me dominer. J'avais raisonné ma gaule tout le long du chemin et elle avait fini par comprendre. Qui aurait cru qu'on puisse parler à une érection ? C'était bien la première fois que je tentais le coup. En tout cas, ça avait marché.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Meg94 2013-10-10T21:10:42+02:00

« La façon dont Nico me regarde me rend importante. C'est comme une drogue que je recherche désespérément d'avoir à nouveau. Son plaisir est ma récompense, et je suis prête à faire ce qu'il faut pour l'obtenir. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par Meg94 2013-10-10T21:03:48+02:00

« La perfection est très surfaite. Je suis un personnage de mon histoire, passant par les chapitres de ma vie, comme si elle était écrite par une personne imaginaire, alors que je devrais être l'auteur. - Elle »

Afficher en entier

‒ Pourquoi ?

‒ Pourquoi quoi ? demande-t-il, les traits soudain confus.

‒ Pourquoi voulez-vous dîner avec moi ?

Lentement, Nico me balaie du regard, de la tête aux pieds, sans chercher à masquer son invasion flagrante de ma personne, et sur ses lèvres, son sourire se teinte de sensualité.

‒ Mis à part le fait évident que je vous trouve divine ?

Mes joues s’empourprent, mais je tiens ma langue. Un bon négociateur sait quand se taire : gênés, ses adversaires rempliront le silence à sa place.

‒ Vous êtes brillante, vous ne manquez pas d’assurance, et je vois bien que votre entourage vous adore.

Il s’interrompt un instant et m’étudie, avant de décider de continuer.

‒ Et quand je regarde dans vos yeux, je vois une petite flamme…

Il marque une nouvelle pause et je le fixe, toujours muette.

‒ Et depuis vingt-quatre heures, je ne pense qu’à une seule chose : en faire un brasier.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode