Livres
421 058
Membres
337 168

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait de Mr. Mercedes ajouté par Lylou-3 2018-01-07T19:46:21+01:00

Votre ordinateur, c’est pas qu’une espèce de télé. Sortez-vous ça de la tête. À chaque fois que vous l’allumez, vous ouvrez une fenêtre sur votre vie. Pour peu que quelqu’un veuille regarder, bien sûr.

Afficher en entier
Extrait de Mr. Mercedes ajouté par Lylou-3 2018-01-07T19:46:08+01:00

La vie est une fête foraine de merde et les lots à la clé sont à chier.

Hodges se souvient d'un vieux dicton: même le jour le plus sombre, quelque part, le soleil brille sur le cul d'un chien.

Afficher en entier
Extrait de Mr. Mercedes ajouté par anonyme 2015-05-20T20:15:49+02:00

Toutes les religions mentent. Tous les préceptes moraux sont des illusions trompeuses. Même les étoiles sont des mirages. La vérité c'est l'obscurité et la seule chose qui importe c'est de produire son manifeste avant de s'y enfoncer. Inciser la peau du monde pour y laisser une cicatrice. Ce n'est que ça, après tout, l'Histoire : du tissu cicatriciel.

Afficher en entier
Extrait de Mr. Mercedes ajouté par anonyme 2015-04-13T19:33:14+02:00

Quelquefois, le diable connu vaut mieux que le diable qui reste à connaitre.

Afficher en entier
Extrait de Mr. Mercedes ajouté par x-Key 2015-02-15T14:41:50+01:00

Il regarda le sac de couchage où il avait imaginé passer quelques heures de la nuit et repensa à Janice Cray voulant s’excuser pour Columbine, le 11-Septembre et Barry Bonds. Elle aurait probablement voulu faire de même pour le réchauffement climatique. Peut-être que quand tout ça serait derrière eux et qu’ils auraient retrouvé un emploi stable – ou pas ; ce qui était tout aussi probable –, il lui offrirait le petit-déjeuner. Pas un rencard, ni rien, juste des œufs brouillés et du bacon. Après quoi, ils ne se reverraient plus jamais.

Afficher en entier
Extrait de Mr. Mercedes ajouté par YesAgainOneMorePage 2018-07-06T15:23:55+02:00

Hodge est toujours assis sur la caisse dans la zone de dépôt, et il n’est pas seul. Un éléphant est assis sur sa poitrine. Quelque chose est en train de se produire. Ou bien le monde est en train de se retirer ou bien c’est lui qui se retire du monde. Il penche pour la deuxième solution. C’est comme s’il était derrière la caméra et que la camera reculait sur un de ces rails de travelling. Le monde est toujours aussi lumineux, mais il rétrécit, et il est entouré d’un cercle croissant d’obscurité.

Afficher en entier
Extrait de Mr. Mercedes ajouté par YesAgainOneMorePage 2018-07-06T15:23:29+02:00

Quand Hodge ouvre la porte d’entrée, la première chose que repère Jerome est le Colt dans le harnais de l’épaule. « Vous comptez tuez personne avec ça, si ?

-Non, je ne crois pas. Dit-toi que c’est un porte-bonheur. Il appartient à mon père. Et j’ai un permis de port d’arme dissimulée, si c’est ce que tu veux savoir.

-Ce que je veux savoir, répond Jerome, c’est s’il est chargé ou pas.

-Bien sûr qui l’est. Comment tu crois qu’on s’en sert ? En le lançant ? »

Afficher en entier
Extrait de Mr. Mercedes ajouté par YesAgainOneMorePage 2018-07-06T15:23:11+02:00

Les yeux furieux le regardent.

Il tend une main hésitante et, du bout des doigts, lui ferme les paupières comme on voit parfois faire dans les films. Ça tient pendant quelques secondes puis les paupières remontent comme des vieux volets fatigués et le regard furieux réapparaît. Le regard accusateur qui dit, Tu m’as tuée, mon lapin.

Afficher en entier
Extrait de Mr. Mercedes ajouté par YesAgainOneMorePage 2018-07-06T15:22:57+02:00

« Les marchands de glaces, c’est comme les flics.

-Hein ?

-Jamais là quand on a besoin d’eux. »

Afficher en entier
Extrait de Mr. Mercedes ajouté par YesAgainOneMorePage 2018-07-06T15:22:38+02:00

[…] Brady, lui, n’a jamais eu d’amis – c’est dangereux, les amis- mais il sait ce qu’ils sont : De la pommade pour l’ego. Des filets de sécurité émotionnels. Quand ça ne va pas, vers qui vous tournez-vous ? Vers vos amis, bien sûr, et vos amis disent des trucs du genre, ça va aller, ressaisis-toi et on est là pour toi et allons boire un verre.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode