Livres
520 490
Membres
536 421

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

- Virgin, il me salue en ajoutant un clin d'œil. Comment se porte notre petite vierge?

- Aussi bien qu'il est "hymenement" possible de l'être, merci.

Afficher en entier

Et sans que j'aie eu le temps de lui demander si j'avais éventuellement le privilège de pouvoir grignoter un truc, il referme la porte, qui me claque en plein visage.

- Quel connard ! je jure la bouche presque collée au bois.

Le battant s'ouvre à nouveau et je me retrouve face à face avec Mas. Merde.

- Tu disais, Virgin ?

- J'ai dit « qu'il est tard ! », je réponds en faisant mine de m'étirer dans un bâillement exagéré.

Le tout, sans me dégonfler, alors qu'au fond de moi, il me fait vraiment flipper.

- Mais bien sûr.

Afficher en entier

Je le dévisage un peu trop longuement et quand il capte mon regard sur lui, son sourcil se lève.

— Tu repenses à tout à l’heure, hein ? il raille en agitant ses doigts entre nous.

— Qu’est-ce qui te fait dire ça ? je rétorque en sentant mes joues chauffer.

— Tu me regardes bizarrement, comme si tu étais encore méchamment excitée. On peut recommencer si tu veux.

Je frissonne en imaginant tout ce qu’il peut encore me faire sans avoir besoin de me pénétrer.

— Tu te trompes sur toute la ligne, je réponds en repoussant ces images tout en conservant mon masque sérieux.

— Alors pourquoi tu me fixes comme ça ?

— Parce que le morceau de salade que tu as entre les dents pourrait nourrir une famille entière de tortues, je balance avec un signe de tête évocateur.

Il reste figé, ses yeux aimantés aux miens, avant de lâcher un rire léger qui nous surprend tous les deux.

— Tu me rends dingue, Virgin… Quand je crois que tu commences enfin à entrer dans le rang, tu repars direct en couille…

Afficher en entier
Extrait ajouté par loona10 2018-05-31T09:22:01+02:00

— Comment se passe ton apprentissage, ma jolie ?

Je dirige mes yeux vers le bar pour ignorer le regard mauvais qu’il cherche à m’adresser.

— J’ai amélioré mon temps d’enfilage de string et j’ai nettement progressé en branlette, elle lâche d’une voix tranquille.

Je recrache la vodka qui venait à peine d’entrer dans ma bouche et Reda éclate d’un rire gras qui attire l’attention sur nous.

Afficher en entier

- Arrête un peu ton cinéma, tu veux, grogne Master en me lançant un regard moqueur.

Il jubile intérieurement, je le vois au fond de ses yeux machiavéliques. Connard !

- Alors, tu veux aller où, Virgin ?

- Dans ton cul, je marmonne en me tournant vers la vitre.

- Pardon ?

- Nulle part, je rétorque renfrognée.

- C'est ton jour de congé, tu devrais en profiter !

- Avec toi collé à mes fesses ? Fantastique !

- Les filles aiment bien m'avoir contre leurs fesses, il réplique avec cette arrogance énervante.

Je me retourne et le toise avec étonnement.

- J'ai du mal à comprendre pourquoi.

Ses épaules s'agitent et je comprends qu'il se marre.

- Oh t'en fais pas, tu capteras bien assez tôt, il ajoute avec un rictus forcé.

- Il me tarde, si tu savais ! je m'exclame faussement enjouée. Quel dommage que je doive rester vierge tout ce temps, moi qui rêve de ton corps depuis la fois où tu as voulu me cramer le minou ! Y a pas à dire, tu sais y faire avec les femmes.

Il m'envoie un baiser et je fais mine de me mettre du rouge à lèvres avec mon majeur dressé.

Afficher en entier

— Regarde le type là-bas, il lance pour m’obliger à détourner le regard.

Je cherche des yeux celui qu’il me montre et observe sans comprendre un homme en costume en train de discuter avec une jeune femme.

— Tu vois sa posture et celle de la fille ?

Côte à côte autour de la petite table ronde, le businessman surplombe le corps de la brune.

— Qu’est-ce que t’en déduis ? murmure Mas qui vient d’avancer son buste sur la table pour se rapprocher de mon oreille.

— Il essaie de lui vendre une assurance vie ? je réponds en me retournant vers lui.

— Gin, il gronde en enfonçant son doigt dans ma joue pour me faire tourner la tête vers eux à nouveau.

Afficher en entier

- Qu'est-ce que tu fous Virgin ?

Je ne lève pas les yeux vers lui et continue à faire de petits mouvements pour faire glisser ma jupe du diable, centimètre par centimètre. Évidemment, si j'avais acheté la taille au dessus au lieu de me faire des idées !

- Non mais quel boulet !

Dans un mouvement brusque, Mas est sur moi, attrape les bords de ma jupe avec force et la remonte d'un coup sec, me pinçant la peau au passage.

- C'est bon, là ?

- Si c'était un string, tu m'aurais coupée en deux... je marmonne.

Afficher en entier

-Tu comprend maintenant pourquoi tu vas rester avec moi pendant quatre mois ?

-Où as-tu appris à faire ça ? je lui demande, incapable de retenir ma curiosité

C'est vrai, quoi, comment peut-on devenir quelqu'un comme ça ? Il faut être dérangé et profondément pervers pour choisir une telle activité.

-Je suis un mec, il rétorque en haussant ses larges épaules.

Afficher en entier

Le baraqué a toujours sa main fermement accrochée autour de mon bras. Avec sa peau noire et la mienne blanche comme neige en dessous, on croirait un gros Oréo. Impossible de ne pas penser au sucre dans un moment pareil. Par contre, il prendrait sûrement très mal que je lui croque un doigt.

Afficher en entier

J’entends des exclamations et des rires devant moi, mais les lumières sont si fortes que je ne distingue aucun visage, excepté celui d’un Chinois antipathique accoudé à la scène, qui reluque mes jambes comme deux nems au poulet.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode