Livres
558 130
Membres
606 223

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Lire la suite...

Descriptions de l'éditeur

Sex Not Love - Vi Keeland

Par Melodie-26 le (au sens le suivi de la date) 20-02 Editer
Melodie-26
Nat et Hunter se rencontrent lors du mariage de leurs meilleurs amis. Elle attrape le bouquet de la mariée et il repart avec la jarretière. Serait-ce un signe du destin? L'attirance entre eux est immédiate, en plus. Ils sont célibataires tous les deux, pourquoi ne pas explorer cette alchimie explosive?

Mais ils ne veulent pas d'une relation à long terme. Ils vivent très loin l'un de l'autre, d'abord.
Et puis, Nat est divorcée et n'a ni le temps ni l'envie de s'invertir dans une liaison où elle s'impliquerait sentimentalement. Elle se méfie de la gent masculine depuis son expérience conjugale malheureuse. Quand à Hunter, il papillonne de femme en femme.

Cependant, l'alchimie entre eux est telle qu'elle n'est pas facile à ignorer, surtout qu'ils sont amenés à se revoir puisqu'ils ont des amis communs.

La solution serait peut-être d'y céder et de s'engager dans une relation purement sexuelle et sans lendemain.

C'est une excellente idée, n'est-ce pas? Et qui ne présente aucun danger puisqu'ils ont été parfaitement honnêtes l'un avec l'autre.
Il suffit juste de ne pas tomber amoureux...
Par LeslecturesdeMeg le (au sens le suivi de la date) 02-11-2020 Editer
LeslecturesdeMeg
Natalia et Hunter sont d'accord sur une chose : ils ne souhaitent pas se lancer dans une relation sérieuse.
Natalia sort d'un relation qui a mis à mal sa confiance en la gent masculine : l'homme qui partageait sa vie est en prison pour escroquerie et lui a laissé sa fille adolescente à élever. Alors quand elle rencontre Hunter lors du mariage d'amis communs, elle admet volontiers qu'il lui plaît assez pour passer une nuit avec lui mais elle ne souhaite pas aller plus loin. Surtout qu'il vit en Californie alors qu'elle réside à New York.

Mais elle va de nouveau croiser Hunter qui doit passer quelques semaines dans sa ville et il semble toujours attiré par elle. Pourquoi ne pas entamer une relation simple, sexuelle, pour leur plaisir
mutuel ?
Natalia cède à la tentation même si elle sait qu'elle prend le risque de s'attacher à un Hunter au charme irrésistible et plus mystérieux qu'elle ne le pensait.
Par mamour04 le (au sens le suivi de la date) 22-01-2018 Editer
mamour04
Traduction: Boulevard des passions.

Ma relation avec Hunter Delucia a commencé à l’envers.

Nous nous sommes rencontrés à un mariage — lui se tenant auprès du marié, moi de la mariée. Après avoir échangé des regards tout au long de la nuit, on ne pouvait continuer à nier une attirance intense et mutuelle.

J'ai attrapé le bouquet ; il a attrapé la jarretière. Hunter m'a serrée fermement dans ses bras pendant que nous dansions et a suggéré d'explorer cette alchimie qui crépitait entre nous. Son franc-parler et ses provocations auraient dû me rebuter. Mais pour une raison folle, cela a eu l'effet inverse sur moi.

Nous nous sommes retrouvés dans ma chambre d'hôtel. Le lendemain matin, je suis rentrée à New York en laissant Hunter en Californie, avec le mauvais numéro.

Je pensais souvent à lui mais, après ma dernière relation, je m'étais juré de renoncer aux hommes charmants, arrogants et beaux come le péché. Un an plus tard, Hunter et moi nous sommes de nouveau rencontrés lors de la naissance du bébé de nos amis. Notre attraction ne s’était pas atténuée d’un iota. Après un voyage éclair, il a demandé mon vrai numéro de téléphone cette fois. Alors je l'ai laissé avec celui de ma mère - elle pouvait effrayer n’importe quel homme avec ses discussions sur les bébés et le mariage - et j’ai pris l’avion pour rentrer à la maison.

J’ai trouvé ça drôle jusqu'à ce qu’il sonne à la porte de ma mère, la semaine suivante, à l’occasion du repas du dimanche soir. Cet homme fou et magnifique avait conquis ma mère et accepté une mission de huit semaines dans ma ville. Il a proposé que nous passions ce temps à nous envoyer en l’air.

Huit semaines de sexe époustouflant sans aucune condition? Qu'avais-je à perdre?

Rien, c’est ce que je pensais.
C'est juste du sexe, pas de l'amour.
Mais vous savez ce qui se dit sur les plans les mieux conçus...
Par fleurbleue1983 le (au sens le suivi de la date) 17-01-2018 Editer
fleurbleue1983
My relationship with Hunter Delucia started backwards.

We met at a wedding—him sitting on the groom’s side, me sitting on the bride’s. Stealing glances at each other throughout the night, there was no denying an intense, mutual attraction.

I caught the bouquet; he caught the garter. Hunter held me tightly while we danced and suggested we explore the chemistry sparking between us. His blunt, dirty mouth should’ve turned me off. But for some crazy reason, it had the opposite effect on me.

We ended up back in my hotel room. The next morning, I headed home to New York leaving him behind in California with the wrong number.

I thought about him often, but after my last relationship, I’d sworn off of charming, cocky, gorgeous-as-sin men. A year later, Hunter and I met again at the birth of our friends’ baby. Our attraction hadn't dulled one bit. After a whirlwind trip, he demanded a real phone number this time. So I left him with my mother’s—she could scare away any man with her talks of babies and marriage—and flew back home.

I’d thought it was funny, until the following week when he rang the bell at Mom’s house for Sunday night dinner. The crazy, gorgeous man had won over my mother and taken an eight-week assignment in my city. He proposed we spend that time screwing each other out of our systems.

Eight weeks of mind-blowing sex with no strings attached? What did I have to lose?

Nothing, I thought.
It’s just sex, not love.
But you know what they say about the best laid plans…

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode