Livres
614 658
Membres
712 309

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Frédérique Arnould

Auteur

116 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

ajouté par
de

Biographie

Classement dans les bibliothèques

Diamant
27 lecteurs
Or
55 lecteurs
Argent
56 lecteurs
Bronze
42 lecteurs
Lu aussi
28 lecteurs
Envies
131 lecteurs
En train de lire
1 lecteurs
Pas apprécié
1 lecteurs
PAL
136 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.49/10
Nombre d'évaluations : 81

0 Citations 109 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Frédérique Arnould

Sortie Poche France/Français : 2018-02-09

Les derniers commentaires sur ses livres

La guerrière d'Argalone, tome 1 : Des amours maudites

Une très bonne lecture pour ma part, j'ai beaucoup aimé et j'ai dévoré !

https://revesetimagines.blogspot.com/2021/06/la-guerriere-dargalone-tome-1-et-tome-2.html

Afficher en entier
La guerrière d'Argalone, tome 2 : Un choix douloureux

Suite à la bataille qui a fait rage dans le premier tome, Alexia a survécu mais Tomas a été capturé, il est inconcevable qu’il reste aux mains du Prince Grahir, avec ses compagnons elle va tenter de le délivrer, mais pour cela il va falloir demander de l’aide à un peuple particulier et faire profil bas une fois sur les terres du Prince.

Alexia reste égale à elle-même, tête de mule et prête à tout pour sauver celui qu’elle aime malgré son état physique, sa force de caractère n’est plus à prouver.

Cette fois, je lui ai trouvé un petit côté égoïste à vouloir garder Maxi dans sa sphère privée alors qu’il aspire à plus entre eux, d’ailleurs elle va souffrir de son attitude durant leur voyage, un voyage qui sera autant épuisant moralement que physiquement.

Ce deuxième tome me paraît moins riche en action que le premier qui m’avait tout simplement coupé le souffle, celui-ci est plus centré sur la mission de sauvetage, sur la culture de la violence et la place inférieure qu’ont les femmes au sein de Dorduine, les obligeant pour certaines à s’évader et vivre cachées, des mœurs inhumaines qui m’ont clairement fait rager.

Le récit est ponctué de révélations étonnantes en tout genre et sur plusieurs protagonistes, des liens familiaux sont mises à jour, des dons particuliers révélés, les origines de certains surprennent et des légendes anciennes sont transmises, ce dernier point amène à penser qu’Alexia a un rôle important à jouer.

Encore une fois, Frédérique a su m’imprégner de ses décors mi fantaisiste mi historique, on suit avec attention le chemin d’Alexia et l’on ressent qu’elle a encore quelques surprises en réserve, je reste persuadée que les personnages ne sont pas encore à pleine capacité de leur force, j’espère voir un combat épique et une certaine tête tombée sur le tome 3.

Je remercie Frédérique pour sa confiance et vous donne rendez-vous prochainement sur la suite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Bouboutepassionnee 2021-10-24T21:39:24+02:00
Two Hearts

une très belle romance avec des sentiments forts que l'on ressent sans soucis. PAr contre je suis chagrinée j'ai lu le prologue ce que je n'aurais pas du faire. Du coup j'ai attendu tout du long le moment ou cela allait arriver ce qui a plombe ma lecture car ce qui n'arrive n'est pas top par rapport à la beauté de leur histoire. On attend ce moment fatique!! de plus certains aspects de l'histoire sont vraiment fantasques ce qui rend l'histoire moins crédible. Mais j'ai tout de même passé un excellent moment

Afficher en entier
La guerrière d'Argalone, tome 3 : Un combat difficile

J’ai enfin fini cette trilogie et ce fut difficile. J’ai lu les deux premiers tomes il y a longtemps et l’histoire ne m’avait pas beaucoup marquée, hormis le début du premier livre. Je n’ai pas aimé ce dernier tome. Je trouve les personnages plats et sans intérêt, beaucoup trop cantonnés au rôle qui leur est attribué au début (l’héroïne, le beau prince, l’amoureux jaloux…). Ils n’ont que peu de personnalité et chacun peut être décrit par un ou deux traits de caractère. Ils passent d’un état émotionnel à un autre sans aucune transition et se lamentent sans rien faire beaucoup trop souvent. Ce que j’ai trouvé particulièrement ridicule, ce sont les pouvoirs d’Alexia. On nous dit à plusieurs reprises qu’ils sont immenses (presqu’illimités) mais elle s’en sert en fait très peu et seulement quand la situation est désespérée. Ceci pourrait être compréhensible si les contreparties de l’usage de la magie était vraiment très dangereuse mais ce n’est pas le cas donc cela n’a pas de sens. De plus, elle apprend à maîtriser de nouvelles facettes de ses pouvoirs en un claquement de doigts (alors que ce sont des formes de magie que le monde n’a jamais vu). L’histoire est inintéressante, trop prévisible et avec trop de situations invraisemblables ajoutées seulement pour essayer de créer un suspense artificiel. Alexia passe son temps à se poser les mêmes questions sans vraiment chercher à y répondre, attendant que la solution lui tombe dessus ce qui finit systématiquement par arriver par hasard. Quelle chance ! Le combat final est expédié en 3 pages et il n’y a pas de vraie conclusion. L’univers est la seule chose un peu intéressante mais il est sous exploité, la question de la condition de la femme était une bonne idée mais elle est traitée de manière beaucoup trop simpliste et peu crédible. Enfin, le style de l’autrice est pauvre, répétitif (les personnages ont tout le temps un « large sourire » et « tonne » a chaque fois qu’ils sont contrariés). Tout va très vite. Il n’y a pas de temps morts, soit il y a des scènes d’action soit des descriptions plates des émotions des personnages, qui semblent forcées comme si l’autrice voulait nous dire « mais si regardez ils ont des émotions ». Le récit est à la première personne mais parfois on a le point de vue d’autres personnages qu’Alexia, c’est vraiment étrange.

En bref, cette trilogie n’est pas faite pour moi et je suis sans doute trop vieille et trop expérimentée en fantasy pour l’apprécier.

Afficher en entier
La guerrière d'Argalone, tome 1 : Des amours maudites

Je remercie Frédérique Arnould, l’auteure, qui m’a gentiment proposé La guerrière d’Argalone en SP. Vous ne le savez peut-être pas, mais je suis une fan inconditionnelle de fantasy. Du coup, comment refuser ? D’autant plus que je connais déjà la plume de l’auteure, grâce à la novella « De bien petits sacrifices » dans le même genre.

Nous faisons la connaissance d’Alexia, une jeune fille qui cherche sa voie et rêve de voyager à travers tout Argalone. Hélas, elle voit sa vie basculer du jour au lendemain, se retrouve seule. Ses désirs de vengeance la mène à postuler au sein de l’armée. c’est à la fois un personnage fort et fragile. D’un côté, elle apprend à se battre, à maîtriser son don si particulier et d’un autre côté, ses souvenirs la hantent, ses sentiments se bousculent. Je l’ai appréciée, même si à certains moments elle m’a agacée avec son comportement irascible envers Tomas. Elle met un temps fou à comprendre… à comprendre quoi ? Je ne vais pas vous le dire.

Maintenant, passons au personnage masculin, j’ai nommé Tomas. Alors, là, je dois dire, que je l’ai pas vu venir alors que c’était flagrant ! J’ai adoré les différentes facettes de sa personnalité, son côté taquin qui apporte de la légèreté face aux péripéties. Je pense que c’est pour l’instant mon personnage préféré, même si j’ai beaucoup aimé certains personnages secondes, comme Maxi, Hugo, le capitaine William. L’un d’eux m’a énormément fait pitié sur la fin. Ça non plus, je ne l’avais pas vu venir.

L’histoire est simple en soi, pas forcément des plus originales. J’ai lu bon nombre d’histoires où héros et héroïnes sont mus par le désir de vengeance, où le personnage principal se découvre unique. Pourtant, j’ai tout de même été emportée. L’action est bien présente, les tourments d’Alexia également. Le texte n’est pas lourd, les pages se lisent rapidement du fait du style d’écriture. Je pense que pour commencer dans la fantasy, c’est un livre comme celui-ci qu’il vous faut.

Par contre, en ce qui me concerne, j’étais en manque de descriptions concernant le monde dans lequel évoluent les personnages. De mon point de vue, certains endroits méritaient plus de détails. C’est un monde où berce tout de même la magie et pour moi l’univers restait très fade. Cela dit, ceux qui détestent les descriptions à rallonge, vous trouverez ce livre tout à fait à votre goût.

En dépit de ces petits critères qui m’ont chagrinée, j’ai passé un bon moment. Je reste même sur ma fin, me donnant envie de lire la suite. C’est donc que l’auteur a su me captiver. En bref, je recommande ce livre aux amoureux de la romance et à ceux qui voudraient se lancer dans la fantasy. Pour les plus chevronnés, peut-être sera-t-il vous ravir entre deux pavés.

Afficher en entier
La guerrière d'Argalone, tome 1 : Des amours maudites

Avis: Ce n'est pas mon truc les romans de fantasy épique, la guerre, le monde médiéval mais j'ai été surprise de réussir à aimer cette histoire. Je suis très contente d'être sortie de ma zone de confort.

Une lecture très agréable et passionnante avec de la magie, de la guerre, de la tristesse et de l'amitié.

Le thème de la femme intégrant une armée à été appréciée et montre que malgré la différence de sexe, on peut tt à fait faire la même chose qu'un homme. Elle amène avec subtilité des valeurs dans le roman.

Par contre cette fin très frustrante, je ne valide pas, mais pas du tout !!! On ne sait pas ce qui advient des héros et j'ai hâte de lire le tome 2.

J'ai aimé Alexia pour son courage. Malgré son épreuve horrible où elle est la seule rescapée de la tuerie de son village, elle ne veut qu'une chose: se venger. Malgré que l'armée soit un monde d'homme, elle ne se dégonfle pas. Elle veut montrer à tout le monde qu'elle est faite pour ça. Et l'on va voir qu'elle est différente. Différente en quoi ? Il va falloir lire le roman pour en savoir plus. On va la voir se transformer, grandir, changer, elle passera par des moments de doutes mais ne renoncera jamais.

Un autre perso que j'ai aimé est le capitaine. Le capitaine de l'armée et celui de Alexia. Parfois strict, il est toujours juste et on sent qu'il est attaché à la jeune femme et qu'il éprouve une sorte de tendresse pour elle.

En bref, un roman épique fantasy dont j'ai hâte de lire la suite et je suis satisfaite de ma lecture. Je suis contente d'avoir découvert la plume de Frédérique. Pas de longueurs et l'auteure nous emmène dans l'histoire d'Alexia au grès des combats, de ses amitiés nouvelles et de sa différence.

Afficher en entier
La guerrière d'Argalone, tome 2 : Un choix douloureux

⚠️ spoil.

🎈Avis: On reprend l’histoire où elle s’est arrêté à la fin du tome 1. On est vraiment dans la continuité puisque cette suite se situe quelques heures après. Maxi et son père, Kevin, James, le commandant et Alexia décident de faire un long voyage jusqu’au château de Dorduine. Maxi, son premier amour fait partie du périple et le jeune homme va avoir du mal à accepter le rejet d'Alexia.

Dans ce tome là, on apprendra l'origine de ses pouvoirs. J'ai vraiment apprécié les personnages de Kevin et de James. Deux hommes qui se chamaillent comme des gosses, donnant un peu de bonne humeur au milieu de toutes ces embûches. L'auteure a mélangé du fantasy au réel et ce mixte des deux donne une histoire incroyable, tellement vivante. Alexia et ses compagnons font toujours preuve de courage et de témérité mais la jeune femme est toujours têtue et impulsive et ça devrait lui jouer des sales tours dans le tome 3.

Par contre, je ne remercie pas Frédérique pour cette fin 😳🙄. Heureusement que j'ai le 3 à portée de main.

Afficher en entier
La guerrière d'Argalone, tome 3 : Un combat difficile

🎈Avis: J'avais hâte de retrouver Alexia, Maxi, Tomas et tous les autres. Je n'ai pas pu le lâcher, me demandant tout le long ce que l'auteure me réserver. Pour quelqu'un qui n'est pas fan de ce genre, Frédérique m'a prouvé qu'il n'y avait que les imbéciles qui ne changeaient pas d'avis.

L'autrice n'a encore une fois par épargné ses personnages, ce qui m'a donné quelques sueurs froides. On verra les origines des pouvoirs d'Alexia et surtout est-ce que ses compagnons et elle réussiront à combattre Grahir ?

Alexia évolue dans ce dernier tome. J'ai aimé lorsqu'elle découvre que ses pouvoirs sont plus importants que ce qu'elle ne croit. Elle l'apprend en même temps que le lecteur, et nous suivons son évolution. Elle devient plus forte, plus indépendante et apprend à maîtriser ses dons malgré ses nombreux doutes.

Tomas, jaloux de Maxi et de son amitié avec Alexia va devoir se contrôler s'il ne veut pas mettre ses compagnons dans des situations complexes.

Un nouveau personnage aidera Alexia à accomplir sa destinée.

En bref, un tome qui clôture parfaitement cette saga. Des rebondissements, des pleurs, de l'agacement, mais un 3ème tome épique fantasy passionnant à lire. Ce que j'ai apprécié le plus, c'est que l'auteure arrive à mettre en avant la condition féminine à travers cette histoire. Il n'y a plus qu'à découvrir les autres écrits de l'autrice. Et je voulais féliciter le travail de la graphiste car les covers sont très belles

Afficher en entier
Pour une meilleure vie, Tome 1

J’avais déjà eu l’occasion de découvrir la plume de l’auteur avec le premier tome de La Guerrière d’Argalone – Des Amours Maudites. Si celui-ci ne m’avait guère convaincue, j’ai été plus qu’agréablement surprise de découvrir cette nouvelle œuvre de Frédéric Arnould. Le style d’écriture, ainsi que l’histoire, témoignent d’une belle évolution, aussi bien de la plume que d’une plus grande maturité.

Là (et las), vous vous dites : « ok, elle blablate encore et toujours (comme d’hab quoi !) mais Pour une meilleure vie, kesako ? ».

Eh bien, Pour une meilleure vie, c’est un récit à la croisée d’Hunger Games et de Divergente, le tout habilement rehaussé d’une petite pointe de fantastique. Tout au long de ma lecture, je n’ai pas pu m’arrêter de penser à l’un ou l’autre des deux récits. Le moins que l’on puisse dire, c’est que ça marche et que le mélange est plutôt efficace. Si je vous dis que je l’ai de loin préféré à Divergente, vous me croyez ?

Sur cette brève introduction, venons-en donc à l’histoire. Dans un monde relativement similaire au nôtre, à une époque future indéterminée, la société se retrouve scindée en deux : les riches et les pauvres / les nantis et les privilégiés. Certes, a priori rien de particulièrement original. Mais là c’est beaucoup plus fragmenté et redoutablement plus efficace. Tous ceux qui n’appartiennent pas aux nantis ne servent qu’en tant que ressources. Bien que cela ne soit pas évoqué comme tel par le gouvernement, les nantis doivent sans cesse produire pour assurer les beaux jours de la classe dominante et sont exploités jusqu’à leurs dernières forces. Courber le dos chaque jour un peu plus jusqu’à épuisement… Et gare à ceux qui oseraient se rebeller ! Le gouvernement ne tolère aucune parole, aucun comportement dissidents !

Émie, une jeune fille de la classe inférieure, vit de plus en plus difficilement cette oppression. Son père, dont elle était très proche, est un jour abattu pour avoir caché des armes chez lui. Intransigeants, les soldats de la milice l’abattront sans aucune forme de procès. La vie d’Émie, de sa mère et de ses deux sœurs s’en retrouve encore plus marquée. Manger à leur faim est un luxe qu’elles ne connaissent plus. Mais le plus difficile, c’est la peur, cette peur incessante qui marque chaque instant de leur vie : peur d’avoir dit une mauvaise parole, d’avoir fait un mauvais geste, peur de perdre un proche… Peur de ne pas passer les tests… Régulièrement, le gouvernement organise des examens qui sont, pour lui, l’occasion de détecter tout dissident : les magiciens. Nul ne sait ce qu’il advient pour ceux dont les tests se révèlent positifs… Les magiciens représentent un trop grand danger pour le gouvernement, qui ne peut prendre le risque de les voir évoluer au sein de la classe des pauvres. Émie vit donc dans un état de crainte permanente. Un peu rebelle dans l’âme (forcément, sinon ce n’est pas drôle), elle sait qu’elle ne pourra pas continuer ainsi éternellement. Lorsque sa mère lui annonce qu’elle va se marier de nouveau, mais qu’en plus son nouvel époux appartient à la classe honnie des privilégiés, Émie voit tout son monde s’écrouler. Comment sa propre mère peut-elle tous les trahir ainsi ? Cette nouvelle vie dans un monde qui lui est totalement étranger et hostile va définitivement faire basculer sa vie. Allant de révélations en révélations, il n’appartiendra qu’à elle de reprendre la main sur sa vie.

Conclusion

Rythmé et sans temps mort, j’ai trouvé ce roman très addictif. Frédéric Arnould effectue un savant dosage pour donner au lecteur l’envie de continuer à lire sans abandonner une seule seconde les héros de Pour une meilleure vie. Dans un univers riche et complexe, l’auteur a su donner vie à des personnages tout aussi complexes avec une bonne dose d’action et de suspense. J’ai hâte de me plonger dans la suite !

https://flowerpanda04.wixsite.com/pandaflower/single-post/pour-une-meilleure-vie-tome-1-de-fr%C3%A9d%C3%A9ric-arnould

Afficher en entier
Le Gouffre des souvenirs, Tome 1

https://www.instagram.com/p/CedGSC0IFNk/?hl=fr

🌳Je ne connaissais pas Frédérique Arnould avant ma lecture du Gouffre des Souvenirs, mais je suis vraiment ravie de ma découverte tant sa plume et son histoire m’ont plu.

🌳Dans ce tome, nous plongeons au cœur d’une histoire de métamorphe mais également d’acceptation de soi, de l’autre et d’un amour si fort et si authentique qu’il est impossible d’y résister. De ce fait Alyssa et Lucas se trouvent, se retrouvent et vont ensemble rassembler toutes les pièces du puzzle qui compose leurs vies.

🌳J’ai beaucoup aimé le fond de cette romance parce qu’elle n’est pas comme toutes les autres. Du moins, je n’en avais pas lu de ce genre et j’ai apprécié le fait de pouvoir m’immiscer dans leurs souvenirs tout en les observant se rapprocher et surtout réaliser qui ils sont et ce qu’ils sont l’un pour l’autre. Entre légende, culpabilité, désir et doutes, les deux jeunes gens se lancent dans une quête de vérité qui pourrait à jamais les séparer.

🌳Pourtant, l’attraction entre eux est irrésistible, leur lien inébranlable, mais ils sont si déstabilisés par ce qu’ils ressentent qu’ils ont du mal à appréhender la suite et envisager un avenir plus radieux. Il faut dire que l’autrice ne les a pas ménagés et qu’il est difficile de ne pas comprendre pourquoi ils se posent autant de questions.

🌳De plus, chaque chapitre navigue entre présent et passé. Les flashs se faisant de plus en plus nombreux au fil de la lecture, ils m’ont permis de savoir ce qu’il en était, de voir en même temps qu’eux tout ce qu’il s’est passé. Les choses ne sont finalement pas exactement comme on les perçoit et j’ai adoré ça.

🌳Le Gouffre des Souvenirs est une lecture entraînante qui met en avant des personnages atypiques que j’ai aimé rencontrer et suivre. J’ai encore de nombreuses interrogations en tête, mais je suis sûre que Frédérique Arnould sait exactement nous mener où elle veut et comme elle le veut. Je vais donc simplement prendre mon mal en patience et attendre sa prochaine sortie.

Afficher en entier

Dédicaces de Frédérique Arnould
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

L'ivre-Book : 4 livres

éditions Artalys : 3 livres

Editions Elixyria : 3 livres

Auto-Edition : 2 livres

Angels Éditions : 1 livre

Books On Demand : 1 livre

L'auteur : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode