Livres
551 017
Membres
592 284

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Gillian Brousse

Auteur

19 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par Gillian-1 2019-11-15T09:53:10+01:00
de

Biographie

Je suis né dans le sud de la France de parents qui m’ont transmis le goût de la Science-fiction, je me suis fait les dents sur la bibliothèque familiale : K Dick, Heinlein, Farmer et Herbert entre autres. Je suis également passionné de cinéma, de musique, de dessin et j’ai toujours écrit des textes ici et là. Et même si je ne sais toujours pas, à trente ans passés, ce que je veux faire quand je serais grand, il y a de grandes chances pour que je prenne beaucoup de plaisir à chercher, expérimenter et m’amuser pendant au moins les cinquante prochaines années…

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
4 lecteurs
Or
10 lecteurs
Argent
7 lecteurs
Bronze
1 lecteurs
Lu aussi
1 lecteurs
Envies
9 lecteurs
En train de lire
0 lecteurs
Pas apprécié
0 lecteurs
PAL
16 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.29/10
Nombre d'évaluations : 14

1 Citations 12 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Gillian Brousse

Sortie France/Français : 2020-11-17

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Maya54 2019-06-17T00:17:15+02:00
La Folie et l'Absinthe

Dans cette anthologie on plonge au cœur de la noirceur humaine, révélée par la folie de l'Absinthe. Drogue ou remède, la frontière est mince. Mais une chose est sûre, je ne suis pas restée indifférente. Comme vous le savez, je ne suis pas une grande fan de recueil tout simplement parce que j'aime les décors travaillés et les récits vastes. Pourtant avec ce recueil, les auteurs ont su m'emporter dans leurs univers respectifs en seulement quelques pages.

Évidemment j'ai été plus sensible à certaines histoires qu'à d'autres mais j'ai apprécié être malmenée par de nombreux auteurs comme Céline Chevet, Wilfried Renaut ou bien encore Émilie Chevallier Moreux et Dorian Lake. Comme ce sont des nouvelles assez courtes, et qu'elles sont bien ficelées, on rentre directement dans le vif du sujet. C'est concis, vif et sacrément flippant quelquefois. Chaque texte amène à réfléchir quelle que soit la chute, c'est déstabilisant et parfois dérangeant mais on en redemande à chaque page.

Chaque auteur apporte sa petite touche personnelle. J'ai pris plaisir à retrouver la plume de Dorian Lake et en découvrir d'autres.

Je ne vais pas entrer dans les détails puisqu'il y a treize histoires différentes mais je tiens à décerner une mention spéciale à Cécile Pommereau pour son Elisabeth. Certaines nouvelles sont plus douces, d'autres pleines d'espoir mais on y retrouve toujours cette fameuse boisson.

Noir d'absinthe nous offre sa vision des choses, ou plutôt nous invite à explorer cette folie à travers les différents récits de son anthologie.

Je suis agréablement surprise par la qualité des textes, chacun a été savamment sélectionné. Connaissant un peu la maison d'édition pour avoir lu plusieurs de ses publications, je m'attendais à du haut niveau et je n'ai pas été déçue, Noir d'Absinthe a tenu ses promesses encore une fois.

Je ne peux que vous conseiller cette lecture enivrante, tous les genres se mélangent pour former un ensemble fort sympathique.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par 327e 2019-09-03T11:18:52+02:00
La Folie et l'Absinthe

Il y a quelque temps je me suis plongé dans cette anthologie, d'abord parce qu'elle me faisait envie, ensuite car je suis toujours curieuse de voir ce que cette ME a à proposer.

J'ai adoré découvrir les différentes histoires que compose ce livre. Elles ont toutes le point commun de faire apparaître l'absinthe, que ce soit sous forme d'alcool ou de plante. Mais également la folie que révèle la consommation de cette substance.

Je ne peux que vous conseiller cette anthologie ! 13 auteurs pour 13 nouvelles. Un lot de personnages intéressants, de l'aventure, de la mythologie, du sang et des fées. Tour ceci en un seul livre !

Conclusion : un brin de folie et un soupçon d'alcool non jamais fait de mal à personne. Quoi que..

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ardawal 2019-09-06T08:56:25+02:00
La Folie et l'Absinthe

Un recueil de nouvelles fantastiques et de science-fiction original, souvent très surprenant dans le traitement du thème. Ces nouvelles sont toutes plus ou moins sombres, avec parfois une certaine dose de cynisme ou d'humour noir, et montrent les côtés obscurs (et désespérés) de l'humain. Dans l'ensemble, j'ai trouvé la lecture fluide, et ces textes dégagent une atmosphère propre à chacun. Une mention spéciale pour "l'Absente", de Sarah Buschmann, nouvelle que j'ai trouvée particulièrement impactante dans les thèmes abordés.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Gillian-1 2020-01-17T11:45:33+01:00
Nutty time travel

Nutty Sheep nous propose un recueil bien pensé, où se marient les histoires de paradoxes, de réalités alternatives, de voyages temporels tour à tour bienveillantes ou désabusées.

On y retrouve des ambiances que n’auraient pas reniées K.Dick ou Jack Vance. Le point d’ancrage des histoires peut se trouver à notre époque, dans un futur brisé ou encore dans un passé alternatif.

C’est une véritable déclaration d’amour au genre que je conseille vivement !

Les textes qui m’ont le plus marqués :

Aéropole 1 - Wilfried Renaut :

Excellent récit croisé, un mélange prenant de post-apo au parfum de fantasy et de hard SF. Deux histoires s'entrecroisent, belles et tragiques à la fois. L’auteur explore les thèmes de la fin du monde, de l’écologie, ou de l’amour perdu. Une belle idée dont l’ambiance m'a fait penser aux « Maitres du temps », de René Laloux.

Au fil du temps - Judith Pradal :

Une fable onirique et émouvante. On suit un fil tissé de mots juste et sensibles jusqu’à un final implacable, comme seul sait l’être le temps qui passe.

Pour un fugace instant - Nicolas Sick :

« Sick », l’auteur sait l’être en nous comptant ce personnage dérangeant que l’on à tous au fond de nous, mais que peu autorisent à faire surface. L’aliénation moderne du train-train et des responsabilités pousse le protagoniste à franchir les limites troubles entre le lâcher prise et la folie. C’est irrévérencieux, crado et traite le sujet de l’anthologie d’une manière incroyablement originale.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Gillian-1 2020-01-17T11:47:33+01:00
La Folie et l'Absinthe

Le livre en main, on apprécie la qualité du bébé et la classe interdimensionnelle de la couv'.

Noir d'Absinthe, c'est du sérieux.

Au détour des images que les auteurs dépeignent, leur ton, leur langue, j'ai envie de m'enfouir sous terre pour ne pas être dérangé dans ma lecture.

Chacun sa vision, de la langue, du sujet. Chacun son traitement, même si des thèmes et des situations se font échos.

Je ne veux pas trop détailler la sève de ces textes, j'ai quelques coups de coeur avérés, sans pour autant rejeter les autres, qui m'auront juste moins parlé :

Juste au cas où – Wil Fried Renaut.

Grosse baffe dans la mouille, la maitrise de l'ambiance est là et sa version de la fée verte est géniale, tout simplement, pas d'autres mots.

Ah si : Classe. Sombre. Truculent (parce qu'on à jamais assez l'occasion de le placer, celui-là, surtout dans son sens premier : terrible, farouche, féroce.)

Brune - Émilie Chevallier Moreux Auteur.

Saisissant conte où une langue lumineuse dépeint un monde qui l'est beaucoup moins. Une fable amère et adulte.

Merci.

La fée du réservoir – Dorian Lake.

Un Paris Steampunk nimbé de vapeurs d'absinthe, le pari de distiller une histoire de bas fond peuplée de bas du front très humains qui s'opposent à ceux qui leur font courber l'échine. Et un peu d'absurde MontyPhytonesque à mon goût. C'est ma came.

L'Absente – Sarah Buschmann.

La chute qui fait mal autant que le texte vous rend tout moite et mal à l'aise. Une ambiance oppressante à la K.dick. Waouh.

Les Diables noirs – Patrice Quélard.

Trop bon, l'auteur entremêle histoire et Histoire avec une merveilleuse gouaille d'époque. La scène clé, la chute, est ciselée comme un oignon qui fait même pas pleurer, sauf de frustration de n'avoir jamais su écrire quelque chose d'aussi bien mené.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par NathalieBarjon 2020-02-08T15:27:19+01:00
La Folie et l'Absinthe

Bien étranges nouvelles , même pour une amatrice, comme moi de nouvelles fantastiques. J'ai apprécié de découvrir ces treize nouvelles, qui ont chacune leur univers particulier...Toujours inégales comme dans toute compilation... Nous passons du fantastique pur au burlesque, cela ne se cantonne pas à un seul genre. Mention spéciale pour "Je plonge, tu plonges, nous plongeons", "fantômes de glace", "l'absente" et "Manuel d'anthropologie botanique", qui sont mes préférées ! Je ne vais pas entrer dans les détails puisqu'il y a treize histoires différentes . Certaines nouvelles sont plus douces, d'autres pleines d'espoir mais on y retrouve toujours cette fameuse boisson!!!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par EliaL 2020-04-07T19:54:24+02:00
La Folie et l'Absinthe

Je ne suis pas habituée du format nouvelles, mais j'ai beaucoup apprécié certaines d'entre elles qui ont été des coups de coeur : Juste au cas où, La fée du Réservoir et ma préférée : Manuel d'anthropologie botanique !

En tous les cas, ça a été une agréable lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par thereadingsession 2020-04-12T15:48:08+02:00
Nutty time travel

Une nouvelle aventure s'offre à moi lorsque je débute la lecture de ce recueil : je ne lis que très peu de nouvelles, et surtout, m'engager dans une poursuite avec le temps est tout nouveau pour moi. Ce que j'en retiens, c'est que Nutty Sheep a réussi à regrouper neuf plumes talentueuses qui m'ont emmené avec elles dans leur voyage dans le temps. Ce recueil, il allie la science fiction, la mythologie, la fantasy, doux mélange d'une multitude de sujets hétéroclites circonvoluant autour de cette temporalité.

Si ce n'est la rapidité de lecture que nous offre ce format, ce recueil aborde bon nombre de sujets qui se veulent moralisateurs ou légers, durs ou bien gais, en passant par l'horreur et le dégoût ("Pour un fugace instant" m'a autant surprise que légèrement dégoutée). Le temps peut tout influencer, altérer, manipuler et on le ressent tout au long du livre, avec une réflexion éthique, physique et philosophique sur la manipulation de ce dernier et les conséquences qui sont engendrées (notamment dans "Aéropôle 1).

Au final, la description du temps y est hétéroclite : des fois apathique, qui malgré les obstacles continue à avancer selon son bon vouloir, écoulement du temps inexorable ; espiègle et malicieux, notamment dans le nouvelle "La ligne quarante-deux" où le temps aime se jouer de nous. Le temps nous modèle, nous abime, nous fait grandir... Et quand le temps s'arrête : la mort, car malgré nos artifices et nos tentatives de la contrer temporellement, elle est immuable, notamment dans la nouvelle "Juste une seconde".

J'ai beaucoup apprécié ce recueil, tant par les sujets abordés que par l'écriture, car les neuf auteurs maîtrisent très bien leur exercice, nous amenant chacun dans leur propre univers, si bien que chacune des nouvelles est unique et la lecture n'est pas le moins du monde redondante, donnant envie de la finir au plus vite (enfin si le temps nous le permet).

C'est pour moi un sans fautes que cette anthologie et je suis ravie d'avoir pu la découvrir ! Un véritable plaisir à lire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elo-Dit 2020-11-16T14:33:27+01:00
Spleen Cities

En bref : Spleen Cities, c’est un roman de science-fiction d’une richesse incroyable, approfondi jusqu’au bout des ongles, il nous livre un cadre sombre, parfois très pessimiste, mais une aventure pour le moins haletante et surprenante, qui rebat les cartes du sens moral que l’on connaît !

Avis complet : https://elodit.fr/2020/11/16/spleen-cities-gillian-brousse/

Afficher en entier
Le Dernier Continuum avant disparition

Recueil de 23 nouvelles, cette anthologie athématique regroupe surtout des textes de fantastique et de science-fiction. Ce recueil m’a bien plu dans l’ensemble, mais je ne parlerai que de mes textes préférés (chroniquer les 23 serait trop long).

Si tu vas à Bélèfroi, prends garde à toi ! – Chris B. Honspacq

Intrigue : À Bélèfroi, les choses et les personnes reviennent… ils reviennent alors qu’on s’en est débarrassé, qu’on les a perdus ou qu’ils sont morts. Un enquêteur est dépêché pour résoudre ce mystère.

Super riche en imagination, le surnaturel est à chaque coin de rue et l’enquêteur que nous suivons et qui ne connaît rien à la ville aura plusieurs fois des sueurs froides. La résolution de l’affaire a un côté humoristique et imprévu. Une bonne balade à Bélèfroi !

SOS – Dumè Antoni

Intrigue : Un vaisseau spatial reçoit un appel à l’aide particulier. En effet, son auteur n’est autre qu’un des membres de l’équipage…

Paradoxe temporel très bien mené, le lecteur n’est pas perdu dans les termes techniques, l’intrigue tient en haleine… Une super histoire S-F !

Vacances de rêve – Gilles Massardier

Intrigue : Une entreprise, dans le futur, propose d’intégrer le corps de personnes dans le passé afin de vivre l’histoire au plus près. Un historien choisit un homme vivant dans l’Antiquité romaine.

L’idée de base est géniale ! J’ai adoré la chute (prévisible certes, mais qui fait que le lecteur en sait beaucoup plus que ce pauvre historien coincé dans l’Antiquité). Ajoutons à cela un style riche et vivant, et voici un excellent texte !

Le Silence pesant de Soizic Leroy – Gillian Brousse

Intrigue : Soizic est une petite fille étrange : elle ne parle pas, ne sourit pas, ne joue pas et vous fixe avec intensité…

Un suspense qui monte au fil des pages. On pressent le délitement de cette famille à l’enfant atypique. La chute imprévue fonctionne à merveille ! Une nouvelle aussi retorse que Soizic.

Base 100 – Tim Corey

Intrigue : Les nuits se mettent soudainement à rallonger. Imaginez la nuit durant une centaine d’heures ? C’est vite la pagaille dans le monde !

Génial ! On commence le texte par une partie angoissante, pleines de questions, pour finir sur une note plus légère et humoristique. Une nouvelle plaisante à lire et à la fin inattendue.

Tout pour votre bonheur – Thierry Fauquembergue

Intrigue : Une jeune femme possède une maison avec une domotique (un peu trop) à la pointe.

Courte nouvelle à l’écriture originale, on pressent le drame de la fin qui est bien amené. J’ai bien aimé le côté domotique et objets intelligents à l’extrême… mais dont l’intelligence n’est pas celle des humains.

Dernier arrêt pour Verivik – Tom Newry

Intrigue : Le jour où une femme disparaît inexplicablement dans le métro, le narrateur enquête pour la retrouver.

Légende urbaine, celle d’une station de métro cachée qui n’apparaît qu’à certains, cette nouvelle nous emmène à la découverte de Verivik, une ville accueillant les dépressifs… pour le meilleur ? Pas sûr. Très bien construite et intrigante, cette nouvelle clôt à merveille ce recueil.

Afficher en entier

Dédicaces de Gillian Brousse
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Noir d'Absinthe : 2 livres

Nutty Sheep : 1 livre

Otherlands : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array