Livres
515 553
Membres
529 288

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Jean-Luc Bremond

7 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par bremond 2018-08-05T10:49:19+02:00
de

Biographie

Jean-Luc Bremond est né en 1964. Depuis de nombreuses années, il vit avec sa famille dans une communauté axée sur la non-violence où il exerce le métier de boulanger et de potier. Il joue de la musique et anime des ateliers de danse traditionnelle. C'est en marchant dans les grands espaces ventés du haut Languedoc que des histoires sont nées, nourries de la richesse de l’expérience communautaire.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
4 lecteurs
Or
7 lecteurs
Argent
2 lecteurs
Bronze
0 lecteurs
Lu aussi
1 lecteurs
Envies
13 lecteurs
En train de lire
0 lecteurs
Pas apprécié
0 lecteurs
PAL
0 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 9.33/10
Nombre d'évaluations : 6

2 Citations 21 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Jean-Luc Bremond

Sortie France/Français : 2019-06-07

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par diamelee 2019-03-22T17:22:39+01:00
la voie de l'errance

Quitter sa famille pour l'inconnu quand on a neuf ans, n'est pas facile. Quand il s'agit de perdre son identité, c'est pire. A cet âge, l'esprit de rébellion peut être très forte. La recherche des racines que l'on est en train de perdre devient une quête. Une quête qui va au-delà de sa propre volonté. C'est le début de l'aventure. Trois enfants, symboles de résistance Mongole face à l'institution chinoise. Guidés par leur désir de liberté, par les diverses rencontres, par la foi en leur rêve, ils avancent vers un but. LEUR but. Que trouveront-ils au bout du chemin? Est-ce une manière de se confronter à leur destinée propre?

La voie de l'errance est un ode à la liberté. Une liberté qui peut être acquise très chèrement. Chacun pourrait en sortir grandi. Chacun pourra se découvrir et découvrir l'autre dans les épreuves. Dans l'amitié. Pour la vie. Pour leur destinée. Nous assistons à un voyage initiatique. Les trois fugueurs iront au bout d'eux-mêmes pour se découvrir. pour se connaitre enfin. Pour comprendre leurs choix. Pour accepter leur destin. Qui aurait pensé qu'un chant, fut-il chamanique, bouleverserait leur vie?

La voie de l'errance comporte sept parties qui portent des noms d'animaux-totems. Ces animaux qui illustrent les caractères, les aventures de chaque enfant. La lecture se fait d'une traite tant l'aventure de ces jeunes nous intrigue et nous rend addictifs. La voie de l'errance ne raconte pas une banale errance. Mais raconte une vie. Des vies. Des personnes à la recherche d'eux-mêmes et de leur idéal. Vont-ils le trouver? Dans combien de temps? Ce roman est un chant de liberté. Un chant de conquête. Conquête de soi. Conquête des idéaux. Conquête de la liberté. Une liberté chèrement acquise. Mais, profondément méritée. Une quête de liberté sur la voie de l'errance.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par bremond 2019-07-19T10:16:05+02:00
Un pays, une communauté

Ce fût tout d'abord la belle couverture puis le résumé intrigant qui me donnèrent envie de lire ce livre parfois à la limite de l'ésotérisme et du mystique. La plume de l'auteur est très agréable et l'on suit Laurent de la fin de son adolescence jusqu'à ce qu'il soit devenu plus serein et père à plusieurs reprises.

Cette lecture a été pour moi sous tension car tout le récit est tendu à cause de la souffrance évidente du personnage principal qui oscille entre envie de rébellion et frustration liée à sa grande inhibition. Laurent est effectivement tourmenté et l'auteur parvient avec brio à nous livrer un récit chaotique, le juste reflet du personnage qu'incarne Laurent et son désarroi. Pour ma part, lors de la lecture il a parfois été complexe de remettre les différents protagonistes (frères ou autres). le lien avec sa famille est raconté de manière épistolaire via des missives entre sa fratrie et lui-même. Je me suis parfois perdue dans cette lecture qui je pense nécessiterait une relecture de ma part pour m'éclairer connaissant déjà le fil de l'histoire et l'aboutissement.

L'écriture de Jean-Luc Bremond est très poétique et chacun de ses mots choisis avec soin compte pour construire toute la trame du récit. Son écriture est, je pense, l'issue d'un long travail. le vocabulaire employé est riche et recherché.

Cette lecture ne vous laissera pas indifférent. J'ai été positivement marquée par des évidences qu'il soulève, des propos philosophiques captivants et des messages pertinents. Des réflexions intéressantes sur l'art notamment m'ont marquées.

Beaucoup d'apartés sur le folklore et les danses bretonnes qui nous rappellent où nous nous trouvons géographiquement mais qui en soit ne servent pas le récit en lui-même ou alors je n'ai pas perçu le lien.

Ce livre s'achève en nous laissant apaisés par une fin sereine.

Critique de luciled18

Afficher en entier
Un pays, une communauté

Tout d’abord, je tiens à remercier Jean Luc BREMOND pour le service presse et sa confiance envers mon blog.

Interpellé par la quatrième de couverture, j’ai souhaité découvrir la plume de l’auteur et son roman.

Une belle surprise, la plume de l’auteur est parfaitement maîtrisée et très agréable à la lecture. Chaque chapitre s’enchaîne sans temps mort et très logiquement. C’est un écrit assez dur qui ne pourra pas vous laisser indifférent.

L’auteur a réussi à travers ses mots à nous faire ressentir la douleur de Laurent. Au cours des pages, nous allons suivre la vie de Laurent, un jeune homme atypique et souvent dans la souffrance. On va voir la vie de ce protagoniste défilé ainsi que des allées et venues de sa famille.

Nous apprendrons par parcimonie des informations tout au long du récit sur cette famille. Le point fort de ce livre est la plume de l’auteur sans aucune hésitation. Il mélange la poésie et le vocabulaire soutenu avec brio.

On ressent immédiatement que l’auteur a fait un travail de recherche très important et fait part d’un grand professionnalisme.

On n’oublie pas à travers ses lignes les clins d’œil à la Bretagne qui personnellement m’ont rappelé des souvenirs.

Une lecture qui va vous laisser une trace et qui vous fera relativiser sur votre vie.

Je suis vraiment très contente d’avoir la chance de découvrir ce roman si différent de ce que j’ai l’habitude de lire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par bremond 2019-08-17T18:29:31+02:00
Le choix de Firuze

Avis: Ce roman est clairement un COUP DE CŒUR ! J’ai aimé du début à la fin ! J’ai appris tellement de choses sur l’époque, j’ai adoré l’idée de citer des poèmes musulmans au début de chapitres. L’évolution des personnes a été vraiment excellente. L’auteur m’a fait voyager, j’ai eu l’impression de vivre ce périple avec les personnages. Ce n’est pas vraiment mon style d’histoire, ce qui m’a vraiment surprise, de plus, la plume de l’auteur nous permet une lecture fluide. J’étais comme hypnotisé, impossible de lever mes yeux du livre ! Si vous voulez voyager, en apprendre sur l’Iran, ou encore sur l’Islam du Moyen Âge je vous invite à lire ce roman. Un auteur a surveiller !

cleabooks

Afficher en entier
Commentaire ajouté par bremond 2019-08-28T16:39:34+02:00
Le Chant du tambour

cleabooks

Avis: C’est un magnifique roman ! L’auteur a une plume toujours aussi belle ! On voit la nature qui nous guide tout au long du roman, et Achack dont j’ai adoré le personnage qui porte sur ses épaules le destin de son peuple. Il ne succède pas « Le choix de Firuze » mais j’ai tout autant adoré l’ambiance du roman. Je tire mon chapeau, un auteur coup de Cœur !

.https://www.instagram.com/p/B1tHQ0AIIqs/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par bremond 2019-10-10T20:33:48+02:00
la voie de l'errance

Naranbaatar, un jeune Mongol du désert de Gobi, doit quitter sa famille pour se rendre à l'école rendue obligatoire par les Chinois. Ne se faisant vraiment pas à tout cela, le jeune garçon de neuf ans décide, accompagné de trois de ses camarades, de fuir l'école afin de retrouver leurs familles. La fugue des trois amis va durer beaucoup plus longtemps que prévu, ils vont devoir faire face à beaucoup d'épreuves, la quête ne fait que commencer pour trouver leurs voies.

Coup de cœur pour ce roman, je me trouve tellement chanceuse d'avoir pu lire un roman comme celui-ci. J'ai passé un moment de lecture très fort, j'ai eu l'impression de vivre l'aventure au côté de Naranbaatar, Sukbataar et Kushi. Ces jeunes enfants en quête de liberté, malgré le prix qu'il va leur falloir payer pour cela. La voie de l'errance est un voyage initiatique où les trois amis vont apprendre à se découvrir et au final acceptés leur destin. Ce roman je l'ai lu d'une traite, une fois de plus Jean-Luc Bremond a réussi à me captiver par le récit qu'il me proposait, sa plume est tellement agréable, ce n'est pas le premier roman que je lis de cet auteur mais je pense que c'est mon préféré, pour le moment bien entendu vu que l'auteur arrive à chaque nouveau roman à me surprendre. Le voyage que je viens de vivre je ne suis pas prête de l'oublier, j'aurais bien aimé retrouver une carte nous retraçant l'errance des jeunes garçons, mais cela ne m'a pas empêché d'apprécier mon périple. Merci Jean-Luc pour le moment de lecture incroyable que je viens de passer grâce à vous.

Cathy Le Gall

LES MILLE ET UNE PAGES LM

Afficher en entier
Commentaire ajouté par bremond 2019-10-12T17:56:51+02:00
Un pays, une communauté

Le commentaire de Cathy :

Maintenant que je connais les romans de Jean-Luc Bremond, il me tarde toujours de débuter ma lecture. Une fois de plus, je viens de passer un très bon moment de lecture. De la première à la dernière page, je me suis senti au plus proche du personnage de Laurent, que l'auteur nous fait découvrir dans ce roman. Laurent est issu d'une famille nombreuse, un peu rebelle, il aspire à vivre ses propres expériences au sein d'une communauté qui lui conviendrait. Grâce à son écriture et à ses mots, j'ai bien ressenti les souffrances et douleurs de Laurent, j'ai aimé suivre son parcours, au fil des pages, différentes informations nous sont données cela à rajouter beaucoup de plaisir à ma lecture. La plume de l'auteur me plaît toujours autant, elle est tellement agréable à lire, j'ai encore découvert beaucoup de poésie dans ce récit. Cette lecture va encore faire partie des très bons moments de lecture de l'année comme à chaque fois que je lis cet auteur, j'ai l'impression de participer à un voyage incroyable, merci Jean-Luc.

Les mille et une pages

Afficher en entier
la voie de l'errance

Je remercie Jean-Luc Bremond de m'avoir confié plusieurs de ses merveilleux romans, je les ai tous aimés énormément et ce dernier est mon très gros coup de coeur.Merci également à l'éditeur.

J'ai tout de suite trouvé la couverture très belle,le choix d'illustration est parfait, le récit est ainsi superbement mis en valeur par ce bel écrin.

Au fil de mes précédentes chroniques, j'ai avec vous partagé mon admiration pour la plume de ce brillant auteur, on est à la fois dans un récit poétique, initiatique. Un voyage fabuleux en Chine et Mongolie sans oublier le Tibet.

Des descriptions précises et passionnantes, des dialogues forts, des personnages attachants font de ce roman, un livre essentiel pour toutes les bibliothèques.Un livre qui invite à la réflexion et au rêve.

On ne peut se lasser du talent de Jean-Luc Bremont et je m'estime vraiment chanceuse d'avoir pu chroniquer ses romans jusqu'à présent et j'espère vite découvrir d'autres de ses récits très vite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par diamelee 2019-11-03T23:20:23+01:00
Le choix de Firuze

L’amour fait souvent fi des contingences humaines. Il frappe deux cœurs au hasard des rencontres. C’est ce qui arrive à Firuze et Alim. Amoureux, leur sentiment n’est pas reconnu par leur entourage. Leur crime? Etre musulmans, mais pas de la même confrérie. Leur vie est menacée et les deux tourtereaux doivent lutter pour faire reconnaître leur amour.

Le choix de Firuze commence comme un conte de fée et devient une véritable quête du bonheur. Faut-il négocier ou se cacher? S’exiler ou divorcer? Devant ces choix cornéliens, nos deux tourtereaux prennent la route de l’exil. L’exil à travers le Proche et le Moyen Orient à la recherche d’un avenir. A la recherche d’une vie. Dans une région détruite par les guerres religieuses intestines. Par les différents courants religieux naissants. Ajoutant ainsi à leur désespoir, la peur, la colère. Peut-être la rancœur.

Le choix de Firuze nous fait voyager à travers l’Orient de Zarathoustra, de l’hindouisme, de la chrétienté, du soufisme. Le soufisme, une religion qui répondrait peut-être bien à leur quête de solution. Sont-ils prêts à sauter le pas? Quel sera le prix à payer? L’amour est souvent à double face et ce jeune couple, dès le début en ressent les prémices. Comment faire pour pouvoir s’aimer au grand jour? Marcher d’un même pas pour avancer vers leur destin? Doivent-ils étudier les différents cultes religieux de l’époque afin d’en choisir un? Ce qui est sûr c’est que nous attendons avec impatience le choix de Firuze.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par diamelee 2019-11-13T20:15:01+01:00
Un pays, une communauté

La vie est faite de choix. Choix qui définissent la personne qui les fait. Des choix qui ne peuvent pas plaire à tout le monde. Des choix qui sont parfois un rite de passage. Des choix qui affirment une certaine indépendance. Laurent en a fait un: vivre dans une communauté. Est-il prêt? Qu’en pense sa famille? Cette communauté choisie est-elle prête à le recevoir?

Un pays, une communauté est le récit d’un homme qui se cherche. Une recherche difficile face à certaines personnes. Face à la famille. Face à des restes d’éducation traditionnelle. Une recherche qui révèle toute la difficulté à être différent. Pour son plaisir. Pour son bonheur. Pour soi-même. Pour se retrouver. Aimer la nature, les promenades solitaires ne suffisent pas à tirer un trait sur tout et à se perdre dans une communauté. Bien loin de là. Laurent nous entraîne dans sa vie. Dans ses choix. A la recherche de réponses à ses questionnements.

Un pays, une communauté sonne comme un voyage initiatique. C’est un roman qui raconte les tourments légitimes ou non d’un homme qui doit aller au bout de lui-même pour se retrouver. Il doit aller au bout de ses sentiments. De ses ressentiments. Un homme balloté par l’amour. Par des questionnements. Pour se prendre en main. Pour se construire et construire une famille. La communauté est son refuge. Par moments. Elle est aussi source de tourments. Parfois. Laurent arrivera t-il à trouver des réponses? Choisira t-il de rester dans sa communauté? A quel prix? Tant qu’il n’y perd pas son âme…..

Afficher en entier

Dédicaces de Jean-Luc Bremond
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Cinq Sens : 2 livres

la lampe de chevet : 1 livre

5 sens : 1 livre

Le Lys Bleu : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array