Livres
512 467
Membres
523 784

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Raoul Cauvin

Belgique Né(e) le 1938-09-26 ( 81 ans )
2 802 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

ajouté par anonyme 2014-04-15T15:44:29+02:00
de

Biographie

"Le divan, c'est mon outil de travail. Dans presque toutes les pièces de la maison il y en un, ou quelque chose qui lui ressemble." Raoul Cauvin, scénariste aux mille et une histoires, l'avoue humblement : il ne peut réfléchir correctement que lorsqu'il est allongé. Il ajoute : "D'ailleurs, je vous défie de penser les yeux ouverts !"

Né à Antoing le 26 septembre 1938, Cauvin est l'une des rares personnes à avoir suivi pendant cinq ans des études de lithographie publicitaire à l'Institut Saint-Luc de Tournai, pour découvrir en entrant dans la vie active que cette profession n'existait plus ! Suivent toute une série de petits métiers et notamment un emploi dans une usine de boules de billard, qui lui développe une véritable passion pour ce jeu sur tapis vert où l'on ne mise guère plus qu'une tournée générale.

Il entre en 1960 aux Éditions Dupuis comme... lettreur (passage obligé s'il en est), puis devient rapidement caméraman au département dessins animés où il restera 7 ans. Durant ces années, il se découvre une autre passion : le scénario. C'est Charles Dupuis lui-même qui lui offre sa chance. Cauvin fait ses premières armes avec des collaborateurs internes de la Maison : Ryssack ("Arthur et Léopold"), Gennaux ("L'Homme aux phylactères", "Loryfiand et Chifmol"), Degotte, Carlos Roque et Vittorio. A ses débuts, il travaille avec une jeune dessinatrice parisienne : Claire Bretécher ! Leur collaboration donne naissance à une série intitulée "Les Naufragés".

1968 est l'année clef. Cauvin et Salvérius lancent leur propre western : "Les Tuniques Bleues", une bande dessinée d'humour sur fond de guerre de Sécession. A la mort du dessinateur, il propose la reprise de la série à Lambil qui la développera jusqu'aux hautes altitudes des best-sellers. Cette saga dépasse les quinze millions d'exemplaires vendus en français et fait l'objet d'innombrables traductions à travers l'Europe.

Toujours responsable de la vieille machine Rank tirant les copies et travaux d'agrandissement ou de réduction pour les rédactions et les auteurs de passage, Cauvin est désormais au centre de la toile et, grâce à sa renommée grandissante, il se voit sollicité par tous les dessinateurs à court de scénario.

Une série de succès s'amorce avec Berck ("Sammy" et "Lou"), Mazel ("Caline et Calebasse", puis "Boulouloum et Guiliguili" et "Les Paparazzi"), Macherot ("Mirliton"), Walthéry ("Le Vieux bleu"), Counhaye ("Les Naufragés de l'espace"), Lambil ("Pauvre Lampil"), Kox ("L'Agent 212"), Sandron ("Godasse et Godaille"), Bercovici ("Les Grandes Amours contrariées"), Nic ("Spirou et Fantasio"), Carpentier ("Les Toyottes"), etc. En parallèle, il écrit des scénarios pour les personnages de dessins animés de la Maison ("Musti", Tip et Tap", "Les Pilis") et leurs produits dérivés.

S'il excelle dans l'aventure humoristique pour tous les publics et toutes les formes du gag visuel, il évolue dans les années 80 vers des productions plus incisives, proches souvent de l'humour noir et de la parodie délirante. Ainsi le veut sa nouvelle vague de dessinateurs : Bercovici ("Les Femmes en Blanc"), Hardy ("Pierre Tombal"), Glem ("Les Voraces"), Laudec ("Cédric" et "Taxi-girl"), Malik ("Cupidon"), Bédu ("Les Psy"), Carpentier ("L'Année de la bière", puis "Du côté de chez Poje"), Jean-Pol (la reprise de "Sammy" après le départ en retraite de Berck), etc.

Rares sont les échecs : son imagination, la qualité de ses dialogues et le métier mis dans ses découpages qu'il livre complets à ses auteurs représentent une véritable mine d'or. Le grand public est assuré de toujours trouver sous sa signature un album populaire et agréable à lire. C'est un don et il est extraordinaire qu'il puisse l'exercer sur autant de séries parallèles, le contraignant à fournir la matière d'une bonne quinzaine de volumes par année, sans jamais la moindre baisse de régime!

Cauvin adore chasser les idées comme d'autres les papillons, et comme il le dit lui-même, pourvu que ça dure...

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
1 788 lecteurs
Or
8 303 lecteurs
Argent
8 885 lecteurs
Bronze
8 994 lecteurs
Lu aussi
20 569 lecteurs
Envies
1 910 lecteurs
En train de lire
61 lecteurs
Pas apprécié
240 lecteurs
PAL
918 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.13/10
Nombre d'évaluations : 9 832

0 Citations 3 055 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Raoul Cauvin

Sortie France/Français : 2019-10-25

Les derniers commentaires sur ses livres

Les Tuniques bleues, Tome 2 : Du Nord au Sud

J'ai bien aimé l'histoire:de l'action et plein d'autre chose encore je vous conseille cette BD.

Afficher en entier
Les Tuniques bleues, Tome 12 : Les Bleus tournent cosaques

Tome intéressant. C'est la première fois que nous les retrouvons en tant que formateur de l'armée.

Au sein de ce tome, l'humour est au rendez-vous, malgré la situation de guère fratricide.

Un dossier en fin de livre permet de comprendre les procédés de création d'une planche et permet de découvrir d'où viennent les personnages.

Afficher en entier
Les Tuniques bleues, Tome 13 : Les Bleus dans la gadoue

Très bon tome, qui ressemble aux nouvelles à chute: en effet, si on lit le livre, Spoiler(cliquez pour révéler)les paroles de l'espionne, avant que l'on découvre qu'elle en est une, nous mettent sur cette piste, on ne s'attend pas à cela. Il faut relire une deuxième fois, où des indices nous mettent su la voie

Blutch est un génie pour se sortir de situations préoccupantes.

Afficher en entier
Les Tuniques bleues, Tome 14 : Le Blanc-bec

Ce tome est bien, nous revenons au Fort Bow, là où tout a commencé. Les ennuis commencent vite, que se soit dans le bar ou avec les Indiens.

Un nouveau personnage fait son apparition, avec un quiproquo.

Afficher en entier
Les Tuniques bleues, Tome 15 : Rumberley

Dans ce tome, il est question certes de la guerre, mais plus encore du sort des nombreux blessés, qui le sont parfois gravement.

L'idée de les envoyer dans un village proche est intéressante, bien qu'un certain accueil leur est réservé.

Un nouveau personnage fait son apparition, à savoir le capitaine de l’État-major Stilman.

Le dossier en fin de tome permet de comprendre la chronologie du début de cette guerre civile, les États concernés, ainsi que certains procédés de la BD.

Afficher en entier
Les Tuniques bleues, Tome 16 : Bronco Benny

Le présent tome permet de comprendre le rôle des animaux durant la guerre civile de 1861 à 1865, entre les fédérés du Nord et les confédérés du Sud, notamment le rôle des chevaux.

Les chevaux restent utilisés par certaines unités dans le monde; comme par exemple la Garde Républicaine en France.

Ce qui est bien, c'est qu'il y a un rebondissement, le général Lee tendant un piège à Blutch et au sergent.

Le dossier en fin de tome permet de comprendre qui était le général Lee.

Afficher en entier
Les Tuniques bleues, Tome 17 : El Padre

Ce tome est différent des autres: point de bataille où gisent hommes et chevaux.

Non, dans celui-ci, direction le Mexique, car poursuivie par des cavaliers confédérés.

Des aventures et des rencontres, toujours de l'humour.

Le dossier en fin de tome permet de découvrir le Mexique du 19ème.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Choubiw 2020-07-12T22:10:12+02:00
Cédric, Tome 1 : Premières classes

Très bonne lecture même après plusieurs années !

Bon moment de détente avec pas mal d'humour.

Afficher en entier
Les Tuniques bleues, Tome 18 : Blue rétro

Nous revenons sur pourquoi, et surtout comment, ils se sont engagés dans l'armée américaine.

C'est aussi la découverte de leur ancienne vie, ainsi que de la famille de Cornélius.

J'ai bien aimé.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Choubiw 2020-07-13T22:38:33+02:00
Cédric, Tome 2 : Classes de neige

Très bon album de Cédric.

Toujours autant d'humour et le personnage du pépé est toujours mon préféré.

Afficher en entier

On parle de Raoul Cauvin ici :

Dédicaces de Raoul Cauvin
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Dupuis : 625 livres

France Loisirs : 28 livres

Hachette Jeunesse : 20 livres

Dargaud : 13 livres

J'ai lu : 5 livres

Casterman : 5 livres

Noir dessin production. : 2 livres

Flouzemaker : 2 livres

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array