Livres
486 624
Membres
476 762

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Terry Dunes-Carreto

11 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

Classement dans les bibliothèques

Diamant
2 lecteurs
Or
5 lecteurs
Argent
4 lecteurs
Bronze
0 lecteurs
Lu aussi
0 lecteurs
Envies
3 lecteurs
En train de lire
0 lecteurs
Pas apprécié
0 lecteurs
PAL
0 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.43/10
Nombre d'évaluations : 7

0 Citations 10 Commentaires sur ses livres

Les derniers commentaires sur ses livres

Les Héritiers de Nàdar: Alba (Livre I)

J’ai tout d’abord était très intriguée par le résumé, même s’il est très succins, et d’autant plus en sachant qu’il était question de mythologie. Thème que j’adore particulièrement.

La première partie du livre a été compliqué pour moi. Beaucoup de lenteurs qui ne me semblaient pas forcément nécessaires au récit même si cela nous a permit de nous familiariser un peu plus avec Alba et même si l’auteure nous lançaient quelques miettes de temps en temps.

En revanche, la deuxième partie wahou ! On enchaine révélations, action, suspense et rebondissements à gogo ! Un vrai régal.

L’univers est très original et j’ai aimé en savoir plus à ce sujet ainsi que l’interprétation qu’en a fait l’auteure.

Les personnages sont très bien construits et travaillés. J’ai bien aimé la personnalité d’Alba même si par moment je n’ai pas compris ses actions notamment la toute dernière qui me laisse encore perplexe. Mon personnage préféré reste Matt : entier, fragile mais en même temps terriblement protecteur, timide mais tellement solide.

La romance est belle. Ils ne se sautent pas dessus malgré leur attirance et leur lien étrange. Ils apprennent à se connaitre et se découvrir. J’ai beaucoup apprécié.

Le changement de point de vue donne une autre dynamique au texte. C’est une bonne idée. En revanche, il aurait peut être été plus simple pour le lecteur d’indiquer à qui on avait affaire en début de chapitre car lorsque je me rendais compte qu’il y avait changement, je devais retourner au début pour mieux comprendre la situation.

En dehors de ce petit bémol, la plume de l’auteure est très fluide. Elle a à cœur de nous faire plonger dans son univers avec de très belles descriptions de l’écosse ou de la crète. On s’y croirait.

En conclusion, une très belle découverte que je conseille, une thématique originale et des rebondissements à la pelle. J’ai hâte d’en savoir plus.

Afficher en entier
Les Héritiers de Nàdar: Alba (Livre I)

Tout d’abord, je tenais à remercier l’auteure pour m’avoir accordé sa confiance, j’ai pris plaisir à découvrir un nouveau roman en auto-édition. Je vous laisse avec mon avis.

Je ne vais pas détailler les personnages comme d’habitude, mais je vais plutôt parler du roman en lui-même. L’auteure nous entraîne dans une histoire d’Alba cette jeune femme va voir son passé ressurgir, et la plonger dans une histoire mystérieuse.

La première partie du roman est là pour nous présenter le contexte de l’histoire ainsi que le commencement du récit. Avoir tous ces détails ou informations au début du roman permet de bien comprendre l’univers du roman dans lequel nous allons être propulsés. Cependant, pour ma part, je trouve que certaines scènes un peu longues et parfois légèrement inutiles à la compréhension de l’histoire.

Contrairement à l’autre partie du livre qui pour ma part a été plus riche en événements, en rebondissements pour le plus grand plaisir du lecteur. Une romance fantastique qui pour le coup est parfaitement maîtrisée, un très bon équilibre entre les scènes d’action et la romance entre les deux personnages.

Parlons un peu de la romance dans ce livre, je crains toujours un peu dans les romances fantastiques d’avoir un déséquilibre entre la romance et le fantastique, ce qui n’a pas du tout était le cas. La romance était très belle à lire deux personnages touchants par leur personnalité, qui vont développer une attirance immédiate et visible, mais qui vont tout de même prendre leur temps pour en apprendre plus l’un sur l’autre. C’est très plaisant à lire une histoire d’amour qui prend le temps de se construire pour perdurer.

Ce que j’ai moyennement apprécié cependant, c’est au niveau de la conception du roman, on changeait souvent de point de vue et je trouvais que parfois cela gênait ma progression dans le roman, qui était très fluide, je devais alors relire ce que je venais juste de lire pour bien comprendre tout le sens de l’histoire.

La plume de l’auteure est vraiment très intéressante, elle nous emmène dans un univers fantastique très bien construit, avec beaucoup de détails et d’informations ce qui permet de lire une histoire riche et complète. Le côté fantastique est bien établi et original et la romance m’a vraiment plu par sa simplicité, mais en même temps une certaine complexité très belle à découvrir.

Afficher en entier
Les Héritiers de Nàdar: Alba (Livre I)

Je tiens à remercier l'auteur pour m'avoir offert ce premier tome de sa trilogie.

Mythologie, Angleterre, Ecosse, un peu de France il ne manque plus que le monstre du Loch Ness pour donner encore plus de peps au livre, quoique, celui que nous avons est déjà pas mal du tout. Alba vit de petits boulots en petits boulots à Londres, lorsqu'une offre... inespérée ? Va lui tomber sur le bout du nez. Bien que ce travail de rêve semble venir d'un autre monde, Alba accepte sans sourciller et découvre ce métier qui la passionne tant. Alors qu'elle part quelques jours avec des amis de travail, elle retourne sur les traces de son passé. Un passé qui est presque autant mystérieux pour nous que pour elle.

L'exorde, le premier chapitre en quelque sorte m'a plongé dans un monde que j'avais envie de suivre de suite. Ce n'est pas le cas car nous allons apprendre à découvrir cette jeune femme dont la vie n'a pas encore fait de cadeaux. Une mère en institut, un drame qui la ronge, tout ceci n'est que le haut de l'iceberg. Le livre est découpé en trois parties. Chimères, Identité et Providence sans oublier un appendice et un lexique. Ces deux derniers sont plutôt bien fournis avec beaucoup de détails, comme le texte en lui-même. L'exorde nous transporte en un lieu où un homme semble pris en tenaille par quelque chose ou quelqu'un qui pourrait le voir au fin fond d'un gouffre. C'est un passage obligé avant d'entrer dans le vif du sujet avec ce personnage d'Alba qui mérite toutes les questions que nous pouvons nous poser. Qui est ce personnage, qui est celui qui ne veut pas marcher et cette eau, d'où provient-elle ?

Vint ensuite la vie d'Alba. Une jeune femme de 28 ans qui a un passé douloureux, un présent sombre, il ne reste plus que l'avenir pour être radieux. Pour une fois il ne s'agit pas de l'Ecosse avec ses vertes vallées, mais plutôt la ville avec de petits jardins. Sachant que cela se passe à notre époque, cela ne m'a pas dérangé plus que cela. Le livre aurait été un historique là j'aurai tiqué un peu. La vie active de cette jeune femme est remplie. Il y a peu de temps mort dans le livre. Nous avons plusieurs révélations tout au long de la lecture. Alba n'a qu'un but dans sa vie : sn travail. Rien ne doit venir le perturber, elle le dit elle-même : elle n'a pas de vie privée. Pourtant elle arrive à se faire des amis, comme Ellie qui a la tête sur les épaules. D'ailleurs, j'aime beaucoup ce personnage. Elle est présente auprès de son amie, la console, reste à son écoute, prodigue des conseils et ne la presse pas quand elle veut des réponses. Laisser du temps au temps lui convient très bien. Ce qui est un peu le contraire pour Alba qui a souvent des humeurs étranges, sans compter sur le fait qu'une forme de maladie la ronge de l'intérieur.

Et puis un soir, il y a cet inconnu, cet homme avec des tatouages sur les doigts qui l'a sauvé d'un grave traumatisme certain. Après plusieurs rencontres fortuites, ils vont apprendre à se connaître. Quelques chapitres sont de son point de vue. Nous pouvons ressentir comment son coeur bat la chamade en voyant l'apparition d'un ange. Le passé d'Alba est chaotique. Lucas est tel un fantôme errant, Fergus qui tente de lui faire ouvrir les yeux, la mère de Lucas qui ne l'oublie pas à la date anniversaire. L'auteur n'a pas mis énormément de personnages, mais largement assez pour maintenir un certain suspense sur certaines relations. La vie d'Alba n'a pas fini d'en voir de toutes les couleurs et surtout de nous surprendre.

Et puis il y a Pauline, Tom, Matt, Dave, Gemma durant un court instant trop long à mon gout, Neil également. Chacun de ses personnages font en sorte soit de l'aider à avancer, soit au contraire de tout faire pour l'enfoncer. L'aventure est au rendez-vous entrecoupée de moment de réalité et de travail. La santé d'Alba prend un coup, jusqu'à ce que l'on se doute de ce qui se passe. Et surtout, il y a ces moments de doutes, de compréhension et d'espoir à chaque mauvais pas. Il reste des zones d'ombres, des trous dans la famille de la jeune femme et de Matt. Certains faits sont étranges et toujours pas de solutions. La fin est prenante comme la totalité du livre. J'ai eu beaucoup de mal à me détacher de cette histoire.

Il est facile de s'attacher au personnages, de vouloir plus, toujours plus sur eux. Les 622 pages ont très vite défilées grâce en partie à l'écriture fluide et les nombreuses découvertes. Le passé lointain, très lointain de certains des personnages donnent envie d'en savoir encore et encore. Difficile de s'arrêter au mot fin de ce premier tome. Je dirais que je regrette juste le caractère d'Alba malgré tout, par moment elle est énervante. Une aventure qui mêle notre époque avec la mythologie de manière envoutante. Je recommande cette histoire à tous les amoureux de mythes, à ceux qui ont envie d'un peu de rêves et de noirceur. Il ne faut pas oublier les intrigues, les questionnements et le cœur qui bat la chamade lorsque nous perdons un membre de cette histoire !

http://chroniqueslivresques.eklablog.com/les-heritiers-de-nadar-tome-1-terry-dunes-carreto-a173024994

Afficher en entier
Les Héritiers de Nàdar: Alba (Livre I)

Extrait de la chronique du blog the books of a witch (https://thebooksofawitch.com/2019/09/24/les-heritiers-de-nadar-alba-livre-i/)

Vous cherchez de l'originalité ? Essayez ce livre je vous promets que vous ne serez pas déçus de ce côté-là. Dans ce livre de Terry Dunes-Carreto, nous suivons Alba une jeune femme passionnée de langues et de cinéma, autour de laquelle plane de nombreux mystères, qui a décidé de partir s'installer dans la banlieue londonienne.

Certes j'ai plutôt bien aimé ce livre, mais il n'empêche qu'il présente un énorme bémol, mais dans un sens peut être vu comme un avantage.

Que je m'explique, j'ai trouvé que toute la première partie qui correspond à environ les cent premières pages, était très longue. Cette dernière vise à présenter de manière détaillée l'environnement dans lequel évolue Alba, ainsi que sa rencontre avec les différents autres personnages. Mais selon moi, elle était trop longue, car le cœur même du livre arrive bien plus tard, et la partie surnaturelle également.

Autant dire que que si vous souhaitez découvrir ce livre pour son côté paranormal, il faudra être très patient.

Les personnages sont attachants et bien travaillés, on ressent l'envie de les suivre, d'en apprendre davantage sur eux, on a peur pour eux aussi. Concernant Alba (je salue d'ailleurs l'originalité du prénom du personnage principal), c'est une femme qui essaye de se montrer forte malgré tous les malheurs qui lui sont arrivés, elle est généreuse, gentille et intelligente.

Afficher en entier
Les Héritiers de Nàdar: Alba (Livre I)

Ne soyez pas impressionnés par ce 1er tome bien épais, car il se lit plutôt très bien :) et je remercie l’auteure pour m’avoir permis de le découvrir.

Le prologue nous met dans le vif du sujet sans donner trop d’explications sur le contexte, à moins d’avoir quelques bases en mythologie grecque, mais il pousse certainement à la curiosité.

Une mise en bouche intéressante qui nous bascule ensuite dans le présent avec le personnage d’Alba.

Cette jeune femme au passé douloureux (qui nous sera révélé plus tard) et au présent tout aussi compliqué, vient de décrocher un poste d’assistante de production. Elle se donne à fond dans son nouveau boulot et se fait des amis, en particulier Ellie avec qui elle devient très proche.

Mais Alba souffre depuis toujours de symptômes étranges dont personne n’a jamais pu établir la cause. Des troubles qui deviennent de plus en plus intenses et plus difficilement maîtrisables.

Puis Alba va faire la rencontre de Matt et tous deux vont se rendre compte qu’ils sont étrangement liés.

La suite du récit entraîne le lecteur dans un univers original mêlant actions et rebondissements, dans lequel Alba découvrira un passé plus lointain qu’elle ne le pense.

Une intrigue intéressante et bien menée dans laquelle l’auteur a pris soin de bien développer son histoire, en levant le voile petit à petit sur les personnages d’Alba et de Matt.

Un récit bien exploité, mais qui présente tout de même des longueurs et des passages parfois inutiles.

Les personnages sont intéressants sans être attachants, le comportement d’Alba est très (trop) changeant pour bien cerner sa personnalité. Nous les découvrons au fur et à mesure de l’histoire mais il reste encore beaucoup de mystères.

Il était agréable d’avoir le point de vue des différents personnages, mais dommage de ne pas savoir qui était le narrateur. On passe d’un personnage à un autre sans savoir qui s’exprime. Mais c’est vraiment la seule chose qui m’a gênée dans ma lecture.

Pour conclure, c’est un 1er tome bien travaillé, mené par une plume fluide et agréable. L’intrigue est prenante, les derniers événements du récit, et l’arrivée d’un personnage en particulier, donnent envie de découvrir la suite.

Afficher en entier
Les Héritiers de Nàdar: Alba (Livre I)

Tout d'abord je tiens à remercier l'auteur pour l'envoi de son livre en Service presse.

Nous rencontrons ici, Alba, qui habite à Londres, et vit à travers les petits boulots qu'elle arrive à trouver.

Elle a une offre non attendue pour le job de ces rêves.

Alba souffre de quelque chose, qu'aucun médecin n'arrive à guérir. Alba est décidée à trouver ce qu'elle a, ce qu'elle est, tout en affrontant ces démons.

Une histoire qui mélange monde actuel et mythologie.

Vu la façon dont l'autrice a écrit le livre, nous voyons qu'elle a dû faire énormément de recherches.

Elle a mis un lexique de quelques pages à la fin du livre pour nous aider à la compréhension de l'histoire.

Un livre très riche, un bon premier tome qui nous donne envie de lire la suite.

Afficher en entier
Les Héritiers de Nàdar: Alba (Livre I)

L’histoire commence avec un chapitre plutôt spécial dont nous ne comprenons réellement la signification que vers la toute fin de l’ouvrage. On découvre un homme affaibli et blessé qui, semble-t-il, est à la recherche d’une île bien particulière, pour une raison tout aussi particulière.. Vient ensuite le premier chapitre, qui nous entraîne dans le quotidien de Alba Reid, une jeune femme âgée de vingt-huit ans tout juste qui donne des cours à domicile. Polyglotte, elle parle en effet cinq langues couramment : anglais, français, espagnol, italien et allemand. Mais elle parle aussi le gaélique écossais et essaie d’apprendre le mandarin par correspondance. Casanière et solitaire, c’est quelqu’un qui a un passé mystérieux, trouble. Suite à d’étranges circonstances, elle fera la rencontre de David Mills, autrement appelé Dave, qui, impressionné par ses capacités, lui proposera deux emplois : assistante de production et assistante personnelle du producteur. Un rêve qui se réalise pour notre héroïne, qui pensait le monde du cinéma inatteignable. À partir de là, et surtout à partir des rencontres qu’elle fera grâce à ses nouveaux jobs, sa vie prendra un autre tournant. Seulement, son passé n’en a pas encore fini avec elle..

La première partie du livre a été la plus compliquée pour moi. Et je ne parle pas de l’introduction, non. J’ai trouvé qu’il y avait beaucoup de longueurs dans la globalité de l’œuvre, et surtout ici. L’intrigue met du temps avant de bien se mettre en place, on pose les bases, ce que je comprends tout à fait. Malheureusement, j’ai eu une sensation de « trop » au bout d’un moment. Quoi qu’il en soit, on découvre la protagoniste féminine principale petit à petit, on apprend d’où elle vient, ce qu’il s’est passé au cours de son enfance et dans son début de vie d’adulte, et on réalise qu’elle a vécu des choses bien trop horribles. On voit également qu’elle souffre de graves problèmes, pourtant inexpliqués par les professionnels de la santé, qui lui donnent des crises et lui font enchaîner les malaises. Jamais personne n’a pu mettre un terme médical ou une raison à tous ses maux. Pourtant, ils viennent bien de quelque part. Et d’un coup, sans crier gare, on passe d’une histoire réaliste à un genre fantastique.

Globalement j’ai apprécié le récit, que j’ai trouvé plus qu’original. On sort des sentiers battus et le résultat est plutôt pas mal. C’était intéressant, voire passionnant, et je tiens à dire qu’il en va de même pour la mythologie. Nous avons des secrets, du suspense, de l’action, des révélations, une tonne de mystères, et de la romance. Parlons-en, tiens, de cette dernière partie. Cela n’arrive pas souvent mais nous avons enfin des personnages qui ne se sautent pas dessus dès le début (en revanche, tenez-vous prêts pour la suite). Ils se cherchent, apprennent à se connaître, et c’était crédible ! Quant à leur entourage, j’ai bien aimé qu’ils aient chacun une utilité bien spécifique, un caractère bien défini. Ce ne sont pas nécessairement des figurants relégués au second plan (juste certains). Gros coup de cœur cependant pour Eleanor Simmons, dite Ellie, une très bonne amie – et accessoirement collègue de travail – de l’héroïne. Elle est attachante, bienveillante, intelligente, elle se pose des questions, fait des recherches, essaie d’aider, s’implique, bref, elle est géniale.

Un autre point m’a gênée durant ma lecture : le changement de narrateur. Parfois, je lisais un début de chapitre et je ne savais pas qui parlait. Et quand, au bout d’un moment, on le devinait grâce aux dialogues, je devais reprendre depuis le début pour mieux comprendre. En dehors de tout ceci, les héritiers de Nàdar fut une très belle découverte. Si vous aimez le fantastique, les histoires énigmatiques, la mythologie, les romans aux couvertures sublimes, les scénarios imprévisibles et les plumes fluides qui permettent aux pages de défiler rapidement, foncez, vous ne le regretterez pas. Et encore une fois, un grand merci à l’autrice, Terry Dunes-Carreto, pour m’avoir donné l’occasion de découvrir son œuvre. ♥

Afficher en entier
Les Héritiers de Nàdar: Alba (Livre I)

En bref, Alba, le premier volume des Héritiers de Nàdar est un excellent primo roman, qui laisse présager une série fantastique… dans tous les sens du terme. Très bien travaillé et très addictive, elle ne souffre d’aucun défaut.

Certes, avec ses 622 pages, ce roman a des allures de pavé, mais je n’y est trouvé aucune lenteur ni longueur et pas le moindre passage superflu.

Que vous aimiez le fantastique, les romances et/ou notre belle planète, vous y trouverez de nombreux messages pour la préservation de notre environnement, l’acceptation de la différence, la résilience… Le tout avec une bienveillance rafraîchissante exempte de moralisation.

En plus, l’auteure va jusqu’au bout de ses paroles et reverse 15 % du bénéfice des ventes à la célèbre WWF (World Wilde Fund) pour la protection de notre planète. Ce qui érige cette série au rang d’ambassadrice de la cause qu’elle défend.

Avec son intrigue ficelée et menée à la perfection, cette série saura convaincre les climato-sceptiques et ravira les amoureux de l’environnement. Mais surtout, elle nous rappelle à quel point la nature nous est précieuse. Puisqu’elle prend soin de nous, prenons soin d’elle à notre tour… naturellement.

Un roman à lire absolument donc, et vous pourrez compter sur la Bibli’ pour suivre cette jeune auteur dont on a pas fini de parler.

Chronique complète :

https://biblideleona.wordpress.com/2019/11/30/romance-fantastique-les-heritiers-de-nadar-alba-terry-dunes-carreto/

Afficher en entier
Les Héritiers de Nàdar: Alba (Livre I)

Comment ne pas succomber à la vue d’une couverture aussi sublime que celle de ce premier tome des Héritiers de Nàdar ? Sans compter un résumé aguicheur prêt à nous emporter dans des lointains encore inexplorés par les simples mortels…

Commençons par le commencement. Nous rencontrons donc Alba, une jeune femme fraîchement engagée au poste d’assistante de production et d’assistante personnelle du producteur. Cette opportunité inimaginable lui ouvrira les portes d’un univers longtemps convoité mais uniquement contemplé de loin: celui du cinéma. Évoluant comme un poisson dans l’eau dans cet océan cinématographique, Alba trouvera rapidement ses marques et parviendra à instaurer une certaine stabilité dans sa vie plutôt chaotique. Cependant, la destinée de notre jeune héroïne semble s’étendre sur des horizons bien plus larges. En effet, des événements troublants surviendront régulièrement dans son entourage et de curieuses et incontrôlables crises de panique alimenteront ses journées, augmentant son inquiétude et son incompréhension. De plus, un étrange individu semble survenir aux moments les plus opportuns, la gratifiant de sa présence protectrice et apaisante le temps d’une rencontre. Mais qui donc est cet homme énigmatique et quel genre de lien pourrait-il avoir avec la jeune femme ? Quant à Alba, pourra-t-elle enfin libérer son essence véritable ?

S‘il m’était donné de décrire ce roman en quelques mots, « attirant, « captivant » et « haletant » seraient ceux qui me viendraient immédiatement à l’esprit. Mon corps, mon esprit, – que dis-je ! – mon être entier s’est vu aspiré par les aventures de notre héroïne. L’auteure veille à envelopper ses pages de mystère et le suspense peut rapidement devenir insoutenable. Notre attention est fragmentée et éparpillée aux quatre vents. Entre les interrogations sur l’état de santé d’Alba, les questionnements sur son passé et autres zones floues, nous ne savons plus où nous donner de la tête ! Sans compter les passages vibrants d’intensité ! Je ne compte plus le nombre de fois où je me suis surprise à retenir ma respiration pour ensuite la relâcher dans un souffle de soulagement libérateur. L’intrigue est magistralement déployée, révélant une originalité certaine tout comme une profondeur indéniable. [...]

Je vous invite à découvrir la suite sur mon site:

https://lesoupirduroman.wordpress.com/2020/01/11/les-heritiers-de-nadar-tome-1-alba-terry-dunes-carreto/

Afficher en entier

Dédicaces de Terry Dunes-Carreto
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array