Livres
472 441
Membres
444 969

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par [email protected] 2013-01-27T14:50:19+01:00

« Nous voulions la liberté d'aimer. Nous voulions la liberté de choisir. Maintenant nous devons nous battre pour l'avoir. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par NothingToLive 2013-03-30T12:18:21+01:00

[...] Alex me suit. Baissant la voix pour qu'elle ne puisse pas nous entendre, je demande :

- C'est vrai ?

- Quoi ?

Ses yeux ont la couleur du miel. Les yeux que je voyais dans mes rêves.

- C'est vrai que tu m'aimes encore ? demandé-je à bout de souffle. J'ai besoin de savoir.

Il se contente de hocher la tête. Il tend la main vers moi et m'effleure la joue avant d'écarter une mèche.

- C'est vrai.

- Mais... j'ai changé. Et toi aussi.

- C'est également vrai, approuve-t'il calmement.

J'étudie la cicatrice qui lui barre le visage, de l'oeil gauche à la mâchoire, et mon coeur se serre.

-Et maintenant ? soufflé-je.

Dans cette lumière trop éclatante, j'ai l'impression que réalité et rêve de confondent.

- Est-ce que tu m'aimes, Lena ?

Je pourrais pleurer. Je pourrais enfouir mon visage dans son torse et respirer son odeur, faire semblant que rien n'a changé, que nous aurons une vie parfaite et tranquille. Sauf que je ne peux pas. Je le sais

- Je n'ai jamais cessé de t'aimer, dis-je.

Afficher en entier
Extrait ajouté par [email protected] 2013-03-16T18:18:06+01:00

« Faites tomber les murs. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par Megane84 2013-03-22T00:17:52+01:00

« - Où est Julian ? demandé-je. Et Alex ?

Une nouvelle hésitation. Cette fois, Hunter se débat pour retenir un éclat de rire. Il est complétement soûl - je le devine au tache rouges qui constellent ses joues.

- Dehors, me répond Bram avant de laisser échapper un ricanement.

Aussitôt, Hunter éclate de rire.

- Dehors ? Tout les deux ?

Je me redresse ; l’irritation s'ajoute à ma confusion. Face à leur mutisme, j'insiste.

- Qu'est-ce qu'ils font ?

Bram s'efforce de se contrôler.

- Julian voulait apprendre à se battre...

Hunter termine sa phrase :

- Et Alex s'est porté volontaire pour lui donner un cours. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par [email protected] 2013-03-12T08:58:43+01:00

« Tu sais qu'on ne peut pas être vraiment heureux si on n'est pas aussi malheureux parfois, hein ? »

Afficher en entier
Extrait ajouté par [email protected] 2013-01-27T14:49:11+01:00

« Tu ne peux pas aimer, pas entièrement, avant d'être aimé en retour. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par Megane84 2013-03-22T00:25:13+01:00

« Faites tomber les murs.

C'est la seule chose qui importe en fin de compte.

Personne ne sait ce qui arrivera une fois qu'ils seront abattus : on ne voit pas ce qu'il y a derrière, on ignore si on trouvera la liberté ou le malheurs, le bonheur ou le chaos. Le paradis ou l'enfer.

Faites tomber les murs.

Sinon, vous mènerez une vie étriquée, une vie de peur, vous vous barricaderez contre l'inconnu, vous réciterez des prières contre les ténèbres, vous laisserez parle la crainte et l'étroitesse d'esprit.

Vous pourriez, bien sûr, ne jamais connaître l'enfer.

Mais, dans ce cas, vous vous condamneriez ainsi à ne jamais connaître le paradis. Vous ne feriez jamais l'expérience du vide et de l'envol.

Vous tous, où que vous soyez : vos grandes villes enrobées de barbelés ou dans vos petits trous paumés.

Trouvez-les, ces obstacles, ces liens qui vous étouffent, ces cailloux qui pèsent lourd dans votre ventre. Et libérez-vous, libérez-vous, libérez-vous...

Je vous propose un marché : je m'engage à le faire, jour après jour, si vous aussi.

Faites tomber les murs. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par [email protected] 2013-02-21T19:52:41+01:00

« Je ne t'aime pas Lena. Tu m'entends ? Je ne t'ai jamais aimé. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par [email protected] 2013-02-21T19:49:01+01:00

« Qui sait ? Peut-être qu'ils ont raison. Peut être que nous sommes en train de devenir fous à cause de nos émotions. Peut être que l'amour est une maladie, et que nous serions mieux sans.

Mais nous avons choisi un chemin différent, pourtant. Et c'est tout le point d'échapper au remède : Nous sommes libres de choisir. Nous sommes même libres de faire les mauvais choix.»

Afficher en entier
Extrait ajouté par ameline21 2013-03-23T13:58:08+01:00

Alex a Lena page 35

"j'ai survécu, je ne sais pas comment. j'aurais dû y rester. j'avais perdu beaucoup de sang. ils ont été aussi surpris que moi. c'est devenu une sorte de jeu, ensuite, il s'agissait de voir ce que je pouvais endurer, ce qu'ils pouvais m'infliger avant que je ..."

"certains jours, j'ai regretté qu'ils ne m'aient pas tué."

"certains jours, je le réclamais, je priais pour que ça arrive au moment de me coucher. imaginer que je te reverrais, que je te retrouverais... l'espérer, c'était la seule chose qui me donnait la force de continuer."

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode