Livres
554 907
Membres
600 170

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Commentaires de livres faits par deosteph

Extraits de livres par deosteph

Commentaires de livres appréciés par deosteph

Extraits de livres appréciés par deosteph

Le regard attentif de Chanelle pèse aussi lourd qu'une épée de Damoclès.
Quand la sentence va-t-elle tomber? Je peux lire dans sa mine qu'elle a été déçue, qu'elle pensait trouver dans mon explication une sorte d'excuse au faut que j'ai été un parfait connard, mais il n'en est rien. J'ai juste été égoïste et j'aurais pu faire les choses autrement.
Avez vous apprécié cet extrait ? +1
– Quelle heure est-il ?!
Noah se retourne paresseusement et jette un œil à la montre posée sur son chevet.
– Dix heures.
– Merde, Thomas !
Je bondis hors du lit et remets mon pyjama à toute vitesse, observée par le canon, encore à moitié endormi, redressé sur sa tête de lit.
– Tu ne peux pas me retenir aussi longtemps ! Thomas va se douter de quelque chose !crié-je presque, désespérée.
J'enfile mes baskets, et l’expression que le visage de Noah arbore me fait froid dans le dos.
– Ça c'est ton problème. T'es assez futée et assez motivée par la peur que je lui envoie les photos pour te démerder et te trouver une bonne excuse.
Je m'immobilise, choquée.
Le vrai visage de Noah refait surface. Cet homme mauvais, mesquin et sans scrupule...

Il avait pourtant été si... différent, cette nuit. Et cette petite confession sur l'oreiller,qu'est-ce qu'elle signifie, au juste? Je sais pourtant ce qu'il lui en coûte de parler de sa vie privée. Mais je ne m'attarde pas, il faut absolument que je rentre chez moi. Je m’enfuis sans le saluer, et une fois dans mon véhicule, vérifie mon téléphone. Trois appels de Thomas... évidemment. Mais qu'est-ce que je vais bien pouvoir lui dire ? Il faut que je me trouve un alibi, c'est le seul moyen que j'ai de ne pas éveiller ses soupçons. Mais qui accepterait de me couvrir sans me demander des explications ? Et sans me juger, surtout ! Aida, c'est impossible. Chris se douterait immédiatement que Noah est en cause, et Marjo me reprocherait de tromper mon fiancé... avec Noah
Avez vous apprécié cet extrait ? +1
– Noah, regarde-moi…
Il met quelques instants à se tourner vers moi et, s'il s'attendait à rencontrer un regard compatissant, il est surpris de voir de la dureté dans mes yeux.
– Il faut que tu te ressaisisses. Fais-le pour elle.
Il me prend par les bras, me plaque contre le mur. Il n'est plus qu'à quelques centimètres de moi et je sens son souffle saccadé sur mon visage.
– Putain, mais c'est ce qu'on me reproche !! explose-t-il enfin. Cette espèce de conne savait que j'avais un match aujourd'hui !!
Je me raidis. Son visage est devenu rouge de colère et ses yeux sont révulsés. Je tente de poser mes mains sur sa poitrine afin de le calmer.
– Putain, elle le savait !!
– Noah… ne parle pas comme ça de ta mère… tu me l'as dit toi-même, elle n'a pas toute sa tête…
– Pas ma mère, ma sœur !! Elle le savait putain !! Cette espèce de… pétasse !!
Il écrase à nouveau son poing sur le mur, juste à côté de mon visage, me faisant tressauter.
– Elle ose me reprocher d'être ici !! De me battre, alors que ce putain de fric sert à payer les hospitalisations de notre mère !!
J'entoure son visage de mes mains et lui caresse la joue, sentant sa barbe de quelques jours me râper la peau.
– Alors, bats-toi. Et gagne ce combat. Peu importe ce que te dit ta sœur… Mais il faut que tu te calmes, pour ça.
J'ai beau parler, je sens bien qu'il n'est pas du tout près de se calmer.
– Je vais le dégommer ce putain de Néerlandais. Je vais le dégommer, c'est pas un souci !
– Ne fais pas n'importe quoi, Noah, résonne la voix du coach derrière lui. Ne fais rien qui pourrait te coûter ta carrière.
Noah se saisit et je retire mes mains de son visage. Ses traits se déforment en un horrible rictus et il rejette la tête en arrière.
– Mais de quelle carrière tu parles ?! Je n'ai plus de carrière !
Et sur cette tirade, il retourne dans sa loge, remonté.
Avez vous apprécié cet extrait ? +2
Je me réveille complètement endolorie, je me redresse en soupirant et découvre en ouvrant les yeux que je suis de nouveau plongée dans l’obscurité de mon trou miteux... Ma gorge se serre et j’éclate en sanglots, me demandant pourquoi je suis encore en vie. En passant la main sur ma mâchoire, je me rends compte qu’elle est enflée. J’ai aussi très mal au ventre et pense qu’il ne s’est pas arrêté au coup de poing...
Avez vous apprécié cet extrait ? +2


Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode