Livres
475 353
Membres
453 013

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Meg94 2013-10-12T11:54:15+02:00

« — Tu es tellement secrète, Samantha. On ne savait pas que tu aimais courir.

Mon sourcil s'est soulevé.

— Bien, comment ça se fait ? On est de si bons amis depuis...

J'attendais un peu et offrais mon propre rire forcé.

— Oh, c'est vrai. On n'est pas amis. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par mllemooii 2018-01-14T21:37:19+01:00

À mon retour, il faisait sombre depuis une heure quand deux phares m’éclairèrent par-derrière. J’étais à deux rues de la maison et je me rangeai de côté. La plupart des voitures me dépassaient assez vite, d’autres me doublaient lentement, mais celle-ci ralentit au point de rester derrière moi.

Je continuai de courir.

Que pouvais-je faire d’autre ?

Je pris néanmoins un peu de vitesse, pour me mettre à sprinter carrément. Il me restait un pâté à parcourir.

Les phares du véhicule m’enveloppaient littéralement, et je voyais bondir mon ombre devant moi. Mon cœur battait déjà de l’effort que je produisais mais une sueur froide me perlait à présent sur le front et dans le cou. Elle se répandit bientôt sur mes épaules et mon dos, et je me mis à claquer des dents.

Je m’arrêtai.

À une trentaine de mètres de la maison. Je me retournai pour scruter la voiture qui venait elle aussi de s’arrêter et se trouvait à présent en face de moi. Puis j’entendis la vitre s’abaisser, et quelqu’un se pencha à l’extérieur.

— Qu’est-ce que vous voulez ? lançai-je, à la fois agacée et inquiète.

Des cris hilares me répondirent.

Les poings serrés, je bondis en avant.

— Tu es complètement idiote, lança alors la voix de Mason.

Alors que, rassurée, je partais d’un grand rire nerveux, un crachat s’échappa de ma bouche pour venir se coller sur ma jambe. Ce qui ne m’arrêta pas pour autant. J’étais tellement soulagée…

— C’est vous, les idiots !

Logan passa la tête par la fenêtre passager.

— Hé, mec, on pourrait être des violeurs en série, tu sais ! 

Afficher en entier
Extrait ajouté par sabivilutini 2018-03-01T23:18:03+01:00

- Qu'est-ce qui se passe, petite soeur ? Trop d'activité cette nuit ? Ne me dis pas que tu fais la gueule !

J'enfouis le visage contre sa poitrine.

- Arrête, je t'en prie !

- Ton nouveau surnom est Cogneuse. Un gnon et voilà le travail !

J'en avais le coeur retourné.

- Ma soeur la Cogneuse. Je vais te fabriquer un tee-shirt avec ce slogan. Tout le monde t'appellera comme ça !

Afficher en entier
Extrait ajouté par sabivilutini 2018-03-01T23:17:50+01:00

Comme la jupe de son uniforme commençait à lui remonter sur la taille, elle fit mine de tirer dessus puis, l'air moqueur, la remonta encore plus... avant de changer d'avis et de tirer dessus jusqu'à découvrir sa hanche et laisse entrevoir le string qu'elle portait dessous.

- Non, mais, regarde-toi, lui soufflai-je. Tu te prends pour Britney Spears ? Fais-toi des couettes, demai. Je suis sûre que Jeff adorera.

- Seulement si je lui fais une pipe.

- C'est ça.

Son sourire suffisant parut faiblir. Je savais qu'elle était pom-pom girl, elle l'avait oublié.

Afficher en entier
Extrait ajouté par etoileducoeur002 2018-01-15T21:47:38+01:00

-Non, je ne savais pas que Jeff couchait avec Jessica depuis deux ans

Afficher en entier
Extrait ajouté par Em-6 2019-01-06T22:19:41+01:00

Je ronchonnai en moi-même. Comment pouvais-je connaître tous ces détails sur eux ? Après un nouveau regard agacé à mes copines qui continuaient de minauder à l'intérieur, je tournai la tête vers l'Escalade et me figeai. Deux grands yeux verts me fixaient.

Mason qui, lui aussi, se servait en carburant, m'observait depuis tou ce temps ... et je n'avais rien vu.

Parcourue d'un étrange frisson, je me rendis à peine compte que mon réservoir était plein. Impossible de détacher mon regard de ce garçon.

Il était beau, ça ne faisait aucun doute. Mais son frère aîné n'avait rien à lui envier non plus. Maintenant, je comprenais tout ce qui se murmurait à propos des fils Kade.

On continuait tous les deux à se fixer quand son ami réapparut pour venir s'appuyer contre la carrosserie. Ils me regardèrent et son copain esquissa un sourire entendu. Il croisa les jambes, tranquille, comme s'il était au cinéma, pop-corn à la main, et tout.

Ensuite il dit quelque chose, et Mason me jeta un petit sourire narquois.

Afficher en entier
Extrait ajouté par AROTUSSA 2018-01-30T10:29:01+01:00

depuis...

J'attendais un peu et offrais mon propre rire forcé.

— Oh, c'est vrai. On n'est pas amis. »

Afficher en entier
Extrait ajouté par Elena98 2014-05-23T20:39:53+02:00

“His hand slid back up to my shoulder. He gave me a pat. "Threesome fearsome. No one stands a chance."

I grinned at him. "What about Nate?"

He tapped his beer with mine. "When he's around, it's the foursome fearsome. You can add any 'some to that name. Thank goodness, huh?" Then he groaned. "I really need to get laid tonight.”

Afficher en entier
Extrait ajouté par Elena98 2014-05-23T20:39:43+02:00

“He came back up with a brighter smile. "And I'm proven right, again! You guys should hire me for this talent I have. Mom, I bet you have a better sex life with that Garrett dude than you did with dad."

"Logan!"

He turned towards James. "And dad, I bet your sex life is pretty good with Analise. She strikes me as the slutty type."

"Logan!"

He grinned broadly. "And David…I don't know you that well, but you strike me as conservative. You're only going to be with a conservative woman, maybe one that looks exotic though. I can tell you have control issues. You don't like anyone who is wilder than you, probably why you had problems with your ex, huh? As for the current one, she's hot under the covers, but I don't know if you want her to be." He shook his head in sympathy. "You might want to take care of that.”

Afficher en entier
Extrait ajouté par Elena98 2014-05-23T20:39:27+02:00

“Mason slid down beside me and Logan curled an arm around my shoulder. He drawled against my cheek, "It'll throw them off. Their visionary senses will tell them we're screwing and they'll get confused." His hand slid down towards my breast.”

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode